Les nouveautés du site officiel

lundi 16 décembre 2013 à 16:36
Vous ne le savez peut-être pas, mais le site officiel a été créé en octobre 2013.

Les contenus du blog (où vous êtes en ce moment) sont progressivement transférés vers ce site officiel.

Parmi les derniers articles publiés , on trouve (entre autres) :

- l'impressionnante transformation d'Estelle Desforges, qui a perdu 30 kgs et révélé la beauté de son visage. Sur la seule page "Méthode Lafay" de facebook, plus de 92.000 personnes sont déjà venues la voir.
Pour accéder à son article sur le site, Cliquez ICI.

- la très belle couverture de la version chinoise de la Méthode Lafay (pour la voir,Cliquez ICI).

Et plus de 150 articles récents ou anciens (transférés de ce blog). Des articles pour mieux comprendre votre pratique, pour optimiser vos résultats, modifier votre approche, afin de progresser toujours mieux.
Posté dans General
Olivier Lafay

Methode Lafay Officiel : nouvelle vidéo

jeudi 3 octobre 2013 à 21:26

Premier véritable article sur le blog du nouveau site !

Et pas n'importe quel article : le tutoriel des squats une jambe ! Avec le magnifique, le splendide, le merveilleux, le fantastique... Emmanuel Béato !


Cliquez ICI pour voir cette toute nouvelle vidéo pédagogique.

Posté dans Musculation
Olivier Lafay

Voici mon nouveau site

mercredi 2 octobre 2013 à 21:56

Champagne !!!



Cliquez ICI pour voir mon nouveau site.

Je vais progressivement transférer les contenus du blog vers le site :)
Donc, ne vous affolez pas : c'est normal que le site soit vide. Il y a quelques petits textes qui peuvent paraître "bizarres", mais ce sont juste des textes pour tester le site. Ils seront supprimés bientôt.

Posté dans General
Olivier Lafay

Méthode Lafay Officiel : exercice K (triceps)

jeudi 26 septembre 2013 à 17:51






Utiliser un support pour vos pieds

1 - vous êtes devenu capable de faire plusieurs séries de 15 répétitions avec les pieds au sol?

2 - vous pouvez alors utiliser un support pour vos pieds. Il s'agit de surélever les pieds pour rendre l'exercice plus difficile. Les mains restent au sol.

3 - trouvez un support d'environ 20 cm de haut. Faites le nombre de séries requises à chaque entraînement. Veillez à une progression tranquille, de mois en mois.

4 - quand vous êtes devenu assez fort pour faire une quinzaine de répétitions par série avec les pieds à 20 cm de hauteur, trouvez un support d'environ 40 cm.

5 - mois après mois, année après année, montez ainsi régulièrement vos pieds de 20 cm en 20 cm.

6 - après quelques années d'entraînement, un athlète peut espérer réaliser des séries de 20 ou 25 répétitions avec les pieds à plus d'1 m de hauteur.

Lorsque l'on utilise un support pour surélever les pieds, il faut également utiliser un coussin pour les coudes (cf vidéo), à la fois pour l'amplitude et pour le confort d'exécution.

Posté dans Musculation
Olivier Lafay

Il existe de bonnes et de mauvaises "boucles"

mercredi 25 septembre 2013 à 08:24


(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 photo artwork_zps694648fa.jpg

Posté dans Ailleurs
Olivier Lafay

Octobre 2013 : stages de Kali Majapahit avec Fred Evrard

mardi 17 septembre 2013 à 10:10

Aperçu du stage 2012 :




Fred Evrard est pratiquant de la Méthode Lafay. Il enseigne le Kali Majapahit. Vous pouvez découvrir son CV en cliquant sur les images ci-dessous.

Bien que basé à Singapour, il réalise régulièrement des stages dans d'autres pays, notamment en France. Nous nous sommes d'abord connus via internet, puis j'ai assisté à l'une de ses conférences, qui s'est terminée par un repas en tête-à-tête dans un restaurant végétarien où nous avons longuement discuté des sujets qui nous passionnent, notamment l'enseignement et la santé.
J'ai déjà présenté plusieurs de ses stages et vidéos sur le blog, considérant que sa vision et sa personnalité très intéressante sont vraiment à découvrir.

Dates et contenus des stages :

 photo FlyerFrance1_zpsab7cbcb8.jpg

 photo FredE03_zpsf99ec069.jpg

 photo FredE02_zps7d7bc790.jpg

Posté dans Ailleurs
Olivier Lafay

Les élèves Lafay sur facebook, n°22.

vendredi 13 septembre 2013 à 22:04

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 août au 31 août 2013.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise "mens sana in corpore sano". Certains sont des pratiquants aguerris, d'autres s'entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d'entre eux.


Charles
 photo Charles_zpsad242dbd.jpg  photo Charles1_zps5d7ed498.jpg

Anaïs Miniconi
 photo AnaiumlsMiniconi_zps9999780a.jpg  photo AnaiumlsMiniconi1_zps4f92bea2.jpg

Cyril Lafay
 photo CyrilLafay01_zps461c7d94.jpg  photo CyrilLafay_zps75c19b03.jpg

Nicolas Favre
 photo NicolasFavre1_zps519869ad.jpg  photo NicolasFavre_zpsc824d4b7.jpg

Amoroa Lafay
 photo AmoroaLafay_zps798f7876.jpg  photo AmoroaLafay1_zps8acf4c74.jpg

Yassine Yassassin'
 photo YassineYassAssin_zps0096f6f5.jpg  photo YassineYassAssin1_zps3064bd3c.jpg

Angalak Lafayen et Bilaly Sidibéte
 photo AngalakLafayen_zps601dd5c1.jpg  photo BilalySidibeacute_zps8e53a575.jpg

Arnaud Lafay
 photo ArnaudLafay1_zps9ac4a04a.jpg  photo ArnaudLafay_zps39f0f5a8.jpg

Vaness Lafayenne
 photo VanessLafayenne_zpsf5adb715.jpg  photo VanessLafayenne1_zpsf733252a.jpg

Loïc Benoît
 photo LopoundiumlcBenoit_zps1a4d4ba9.jpg  photo LopoundiumlcBenoit01_zpsafb0d1ac.jpg

Eddy De Decker Lafay
 photo EddyDeDeckerLafay_zps6ea8fb14.jpg  photo EddyDeDeckerLafay1_zps678cd2a0.jpg

The pandaman Lafay
 photo ThepandamanLafay_zpsfaca8e2d.jpg  photo ThepandamanLafay1_zps96566e1b.jpg

Sébastien Lafay Dufloucq
 photo SeacutebastienLafayDufloucq_zpsf9defa1d.jpg  photo SeacutebastienLafayDufloucq01_zpsbf80bd2c.jpg

Mallory Ardry
 photo MalloryArdry_zpsfbedb24c.jpg  photo MalloryArdry1_zpsd183c185.jpg

Christophe Chérifi
 photo ChristopheCheacuterifi_zpsa847ca4a.jpg  photo ChristopheCheacuterifi1_zps754dbc9c.jpg

Thierry Signoret
 photo ThierrySignoret_zps6274cbe6.jpg  photo ThierrySignoret1_zpsfffab527.jpg

Cris Se Lafay
 photo CrisSeLafay_zpsc488670f.jpg  photo CrisSeLafay1_zpsd3a39514.jpg

Toine Daf
 photo ToineDaf1_zps0fe072ca.jpg  photo ToineDaf_zps7a118f2a.jpg

Tony Chuecos Barruel et Zaiken Senglar
 photo TonyChuecosBarruel_zps26abfd59.jpg  photo ZaikenSenglar_zps704d578b.jpg

Thibaud Lafayen Str Workout
 photo ThibaudLafayenStrWorkout1_zps09049fb9.jpg  photo ThibaudLafayenStrWorkout_zpsfa017708.jpg

Nicolas Vinkalis
 photo NicolasVinkalis_zps3d7da6ea.jpg  photo NicolasVinkalis1_zpsccdba6da.jpg

Keysan Lafay
 photo KeysanLafay2_zps3cf3f393.jpg  photo KeysanLafay3_zps71d67b09.jpg

Aurélien Burtin
 photo AureacutelienBurtin_zpsf3ced505.jpg

Joe Lafayen
 photo JoeLafayen1_zps1935f4f0.jpg  photo JoeLafayen_zpsff303a2c.jpg

Véra Makiavela et Vince Lafayen
 photo VeacuteraMakiavela_zps6b54fcf6.jpg  photo VinceLafayen_zps7c120a2b.jpg

Guillaume Chanoir et Grégory Lafayen
 photo GuillaumeChanoir_zps331e6116.jpg  photo GreacutegoryLafayen_zpsc388a10b.jpg

Lou Lafayen et Lafay Flo
 photo LouLafayen_zpsc8417539.jpg  photo LafayFlo_zps7d95aade.jpg

Geoffroy Methode Lafay et Guillaume Ducatez
 photo GeoffroyMethodeLafay_zps676b73ab.jpg  photo GuillaumeDucatez_zps3944c202.jpg

Adrien Lafay
 photo AdrienLafay_zps32b097fc.jpg  photo AdrienLafay1_zpsc8e645af.jpg

Steve Lafayen et Sylvain Michel
 photo SteveLafayen_zpsa3afe3ee.jpg  photo SylvainMichel_zps8133b7a4.jpg

Nobrainnogain Hank
 photo NobrainnogainHank_zps20043020.jpg  photo NobrainnogainHank1_zps02cd2d04.jpg

Kévin Petit
 photo KeacutevynPetit1_zps6997e859.jpg

Marius LKII et Maxime Plaisant
 photo MariusLKII_zpsa9a558cb.jpg  photo MaximePlaisant_zps4a2aa868.jpg

Matt Lafayen et Nicola Lotito
 photo MattLafayen_zps9b674046.jpg  photo NicolaLotito_zps178f7445.jpg

Bnjmn Gjrd et David Huynh
 photo BnjmnGjrd_zpsb660189f.jpg  photo DavidHuynh_zps73e9907e.jpg

Kévyn Petit
 photo KeacutevynPetit2_zpsafc5e2e0.jpg  photo KeacutevynPetit_zps9dea1f12.jpg

Antonin Lafayn et Anto Methode Lafay
 photo AntoninLafayen_zps94e7defa.jpg  photo AntoMeacutethodeLafay_zpsf7e0742c.jpg

Mathias Lafayen Cazaux
 photo MathiasLafayenCazaux_zps0b66bfbf.jpg  photo MathiasLafayenCazaux1_zps46890f11.jpg

Jordan Lafayen
 photo JordanLafayen1_zps86e3b2f8.jpg  photo JordanLafayen_zps4fbe8f25.jpg

Raphael Forge-Fer et Michael Royet
 photo RaphaeumllForge-Fer_zps9ecf172f.jpg  photo MichaelRoyet_zps79e3c655.jpg

Djallal Djekrif
 photo DjallalDjekrif1_zpscbbe9009.jpg  photo DjallalDjekrif_zpsd283be9f.jpg

Baptiste Domingo et Bruce Waiine
 photo BaptisteDomingo_zps634aada3.jpg  photo BruceWaiine_zps7098256d.jpg

Jérém Lafayen et Gab Lafayen
 photo JeremLafayen_zps2de933ad.jpg  photo GabLafayen_zps73ee4ae1.jpg

Loïc Kaczor et Luc Tallon
 photo LoiumlcKaczor_zps960b0a76.jpg  photo LucTallon_zpse094ecd8.jpg

Jean-Christophe Ramos
 photo Jean-ChristopheRamos_zps66c5ad66.jpg  photo Jean-ChristopheRamos01_zps9a51a846.jpg

Jéjé Lafayen et Johan Galzy
 photo JeacutejeacuteLafayen_zps0b4d505f.jpg  photo JohanGalzy_zps49f118c7.jpg

Dopi Lafay et Dylan Lafayen
 photo DopiLafay_zps39b4adc6.jpg  photo DylanLafayen_zps052cfea0.jpg

Edouard Lambert
 photo EdouardLambert_zps58223378.jpg  photo EdouardLambert1_zps2e4042d8.jpg

Gydo Mnnr
 photo GydoMnnr1_zpsb6e3f614.jpg  photo GydoMnnr_zps804148a0.jpg

Sévan Lafayen
 photo SeacutevanLafayen1_zpsa8feee22.jpg  photo SeacutevanLafayen_zps29057661.jpg

David Jay et Alain Barthélémy Lafayen
 photo DavidJay_zps897c5a2b.jpg  photo AlainBartheacutelemyLafayen_zps9281df24.jpg

Sébastien Duval et Rico SWout
 photo SeacutebastienDeVal_zps0bbb7145.jpg  photo RicoSWout_zpse94f6979.jpg

Sonny Lucas
 photo SonnyLucas_zpsc7af99af.jpg  photo SonnyLucas1_zps33967a09.jpg

Rascal Lafayen et Thomas Tom
 photo RascalLafayen_zpsf8a1a91c.jpg  photo ThomasTom_zps19f8d5eb.jpg

Tomasz Puzon et Toad Lafayen
 photo TomaszPuzon_zpscf74d67a.jpg  photo ToadLafayen_zpsd3a3c93e.jpg

Guiilaume Lafay et Ussèf Chemlali
 photo GuillaumeLafay_zps35f4c5e8.jpg  photo UssegravefChemlali_zps94fee0c4.jpg

Alexandre Lafay
 photo AlexandreLafay_zps307acab8.jpg  photo AlexandreLafay1_zpsdcf5ae2a.jpg

Flo Lafayen et Eric Lafayen
 photo FloLafayen_zps9795bb33.jpg  photo EricLafayen_zps1cb2fbc0.jpg

Guillaume Page et Jérôme Lafayen Parms
 photo GuillaumePage_zps1d707f28.jpg  photo JeromelafayenParms_zpsd3316ac8.jpg

Sakly Hamdi le Lafayen et Jonathan lafayen
 photo SaklyHamdileLafayen_zpsa7bddf2d.jpg  photo JonathanLafayen_zpsb29ea963.jpg

Florent Cokelaer et Macir Deulion
 photo FlorentCokelaer_zps6d3f7ff9.jpg  photo MacirDeulion_zps3adeab3f.jpg

Mylènes Combes Ferrand
 photo MylegravenesCombesFerrand1_zps95b37eae.jpg  photo MylegravenesCombesFerrand2_zpsfa589ee0.jpg

Dylan Tabary et Thomas Lafay
 photo DylanTabary_zps4faf0879.jpg  photo ThomasLafay_zps7a12b7a7.jpg

Posté dans General
Olivier Lafay

Toujours plus de lecteurs !

jeudi 12 septembre 2013 à 09:59

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)
 photo LivresHebdoAoucirct2013-Meilleuresventeslivrespratiques-page-001_zps50e2a0ec.jpg

Livres-Hebdo (le magazine des professionnels du livre) a fait paraître son classement des meilleures ventes pour le mois d'août 2013.

Il s'agit de la catégorie "livres pratiques", une catégorie très large, qui comprend non-seulement le sport, mais aussi des activités diverses comme le tricot, la conduite automobile, le bricolage, les conseils de vie, la cuisine, etc.

Cet été 2013, la Méthode Lafay se classe 5° des ventes. Ce qui constitue une nouvelle et importante progression comparée aux classements antérieurs. Elle était entrée il y a quelques années dans le "top 25" des ventes de livres pratiques, mais se retrouvait jusque là derrière des "valeurs sûres" peu sportives comme les recettes de Nutella et autres ténors de la cuisine "diététique"...

Cela signifie que le bouche à oreille fonctionne toujours aussi bien, que les gens sont satisfaits de leurs résultats, qu'ils apprécient l'approche conceptuelle de la Méthode (Efficience) et savent de mieux en mieux en tirer les bénéfices promis.
Le Recadrage d'Arnaud et les articles à venir du blog sont conçus pour répondre à cette demande croissante de développement de cet univers singulier : toujours plus de solutions pour une approche paisible, fructueuse, féconde et joyeuse de la transformation corporelle.

Posté dans Ailleurs
Olivier Lafay

L'Efficience : surprenant mais compréhensible

jeudi 5 septembre 2013 à 17:50

Si j'ai popularisé le mot « efficience », peu connu jusqu'ici du grand public, le sens que je lui donne est personnel, et repose sur des réflexions et des sources que je propose dans mes articles.
C'est une approche originale de l'effort dans le cadre de la musculation (de la transformation corporelle). Cette approche remet en question les valeurs sociales dominantes.

En PRATIQUE, il s'agissait de répondre à la question suivante : « comment forcer très très peu (en intensité et en fréquence) et obtenir néanmoins des résultats importants, adéquats et rapides? »

Car, forcer très peu et n'obtenir que peu ou pas de résultats, tout le monde sait le faire...
Le véritable challenge était de créer une voie permettant de très fortement réduire l'investissement physique et psychologique, tout en garantissant des résultats pouvant être considérables.

 photo cc03_zps657a29ad.jpg  photo pontp01.jpg



"La Méthode élimine la devise « No pain no gain » pour lui substituer : « Peu d'efforts, beaucoup d'effets ». On se libère en utilisant cette nouvelle boussole (ce phare) destinée à nous guider, à orienter nos pensées et actions. Il s'agit de ne plus dépenser une trop grande part de notre énergie dans le culte du corps : nous pensons nos actions dans la logique d'une culture de l'efficience. C'est-à-dire que nous viserons désormais un résultat maximal, sur la base d'une action qui sera aussi économique que possible. Pourquoi continuer à forcer alors que l'on a atteint le point où l'effort est suffisamment productif? Pourquoi penser que la progression ne se fera que si l'épuisement est total? N'est-ce pas une attitude superstitieuse?

Reste à élaborer un entraînement permettant d'actionner cette logique de contrôle de l'effort. C'est ce qu'est, en pratique, la Méthode.

Je n'ai donc jamais dit qu'il fallait se la couler douce. Je n'ai jamais promis des résultats exceptionnels sans efforts.
« Peu d'efforts, beaucoup d'effets » est une devise qui propose de penser le contrôle de l'effort. Elle implique une organisation, de sa vie, de son entraînement, valorisant l'effort à bon escient, sans excès, sans conséquences néfastes (sur la santé, le psychisme et l'épanouissement personnel). C'est un effort sans culte de l'effort...

Il faut faire des efforts pour progresser, parfois de très importants efforts, les pratiquants le savent bien.
Mais ils doivent garder à l'esprit que l'effort n'est pas nécessairement synonyme de progression, et qu'il est préférable de ne point trop en faire pour progresser. Il faut faire « juste ce qu'il faut »..."


(cliquez ici pour lire la suite de l'article )

Posté dans Philosophie
Olivier Lafay

Efficience : une mécanique de va-et-vient permanent

mardi 3 septembre 2013 à 15:52


La constitution de la notion d'Efficience dans le cadre de la méthodologie constructiviste propre à la Méthode Lafay n'est pas une pure affaire de représentation (de "philosophie").
Cette vision nouvelle est corrélative d'une gamme de pratiques et de techniques qui font de l'efficience un objet sur lequel nous pouvons agir.



Autrement dit, l'Efficience n'est pas un concept philosophique "éthéré", mais un ensemble de pratiques pouvant donner des résultats rapides, précis, prévisibles et mesurables... si bien utilisées.
Nous pouvons très facilement fabriquer (construire) l'Efficience en suivant les consignes données dans les livres et sur le blog.
Et ces consignes reposent sur des conceptions qui, une fois bien comprises, permettent d'optimiser encore la pratique (de préciser le choix et l'action des techniques), selon une mécanique de va-et-vient permanent (pratique/théorie/pratique/théorie/etc.).



Bases théoriques (le minimum à lire) :
1 - texte de base sur l'Efficience (cliquez ici );
2 - texte de base sur le No pain no gain ( cliquez ici );
3 - qu'est-ce que la gestion de l'effort dans la Méthode (cliquez ici ) ?
4 - Efficience : allons un peu plus loin (cliquez ici).


Bases pratiques et techniques (le minimum à lire) :
1 - gestion efficiente des trois premiers exercices (cliquez ici );
2 - Efficience et Boucle ( cliquez ici );
3 - Efficience et Mini Boucle (cliquez ici );
4 - Gestion de la performance (cliquez ici).


Posté dans Musculation
Olivier Lafay

Bientôt un an d'entraînement pour Laure.

vendredi 30 août 2013 à 08:55
Bonjour à tous ! Quel honneur de passer sur le blog !

Bientôt 29 ans, sans enfant pour le moment, je mesure 1,62m pour 50,4kg.
Au collège, je n’aimais pas trop le sport. Je pratiquais tout de même de la gymnastique rythmique et sportive avec une association. Puis, lorsque je suis entrée au lycée, je me suis mise au fitness 1 fois/semaine. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à apprécier le sport, même si je n’en faisais qu’1h/semaine.

 photo LaureC01_zpsd3e4e03c.jpg  photo LaureC_zps0c3af0d4.jpg
Laure avant la méthode, le 1er octobre 2012

Ce n’est qu’un peu plus tard que j’ai eu un vrai déclic, lors d’une sortie vélo avec mon petit ami ; il y a environ 5 ans. En effet, pendant l’effort, j’ai fait une crise d’asthme (je n’avais aucun antécédent d’asthme) et là je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose pour mon cœur !
J’ai décidé de faire de la course à pied. J’allais courir 3 fois/semaine. J’ai fait ça pendant plus d’un an mais j’ai arrêté pour des raisons personnelles. La CAP m’a donné plus de souffle. Plus j’allais courir, plus je progressais et plus j’avais envie de courir ! Un cercle vicieux ! J’ai vraiment adoré et suis devenue accroc, tellement qu’au jour d’aujourd’hui, ça me manque !!

Pour combler ce manque, je me suis inscrite dans une salle de musculation où je faisais du cardio et aussi un peu de musculation. Ne faisant pas très attention à mon alimentation, mon corps n’évoluait pas. Toutefois, cela me maintenait en forme.
L’année dernière, en faisant diverses recherches sur les « Fit Girls », car leurs corps me font rêver, j’ai découvert la Méthode Lafay par le biais d’une française qui avait fait cette méthode. En voyant ses résultats, je me suis dit que moi aussi je pouvais y arriver. Etant complexée depuis le collège, je voulais une bonne fois pour toute me sentir mieux dans mon corps et donc dans ma tête, et enfin arrêter de me camoufler sous mes vêtements.
Avant de me lancer dans l’achat du livre, je me suis quand même posée des questions : est-ce que j’allais réussir à me motiver à la maison autant que quand je vais à la salle ? Est-ce que c’est vraiment efficace ? J’ai donc approfondi mes recherches sur la méthode et j’ai trouvé d’autres témoignages qui m’ont encouragé (notamment sur le blog et sur le forum) ! J’ai sauté le pas en achetant le livre !

 photo LaureC02_zps6b49c405.jpg  photo LaureC03_zps745af1d2.jpg

C’est donc le 1er Octobre 2012 que j’ai commencé la Méthode Lafay Femme. Le test de départ m’a conseillé de faire 3 mois de rééquilibrage, accompagné de cardio. Dès le 1er mois, j’ai vu les effets de la méthode sur mon corps : perte de poids + perte de cm. Cela n’a fait qu’augmenter ma motivation. Voyant ma progression, j’ai refait le test à la fin du 1er mois de rééquilibrage et résultat : j’ai pu attaquer la méthode.
Pour le programme de musculation, j’ai choisi le profil n°6 (= Vous êtes satisfaite de votre buste et vous souhaitez mettre l’accent sur le bas du corps et la taille), ce qui correspond à 3 jours de muscu et 2 ou 3 jours de cardio par semaine. Me voilà lancée !
Au fur et à mesure que mon corps évoluait, j’étais de plus en plus motivée. Pendant les 3 premiers mois, je faisais attention à ce que je mangeais mais cela ne convenait pas. Je ne voyais pas trop de changement physique ; je stagnais. J’ai donc acheté la méthode de nutrition, qui m’a beaucoup aidé.J’ai commencé à faire 5 repas par jour sauf le week-end car c’est plus difficile à gérer.

 photo LaureC05_zpsc9df5ba1.jpg  photo LaureC04_zps94818988.jpg
Le 17 mai 2013

Sur l’exercice B1 (squat 1 jambe), je n’arrivais pas à augmenter le nombre de répétitions. J’étais bloquée à 11 répétitions. Cela m’ennuyait car je me sentais faible. Je ne comprenais pas pourquoi les autres y arrivaient et pas moi. Ainsi, sur les conseils des Lafayens(nes), j’ai fait des mini boucles ; j’ai donc fait un pas en arrière pour mieux y arriver ensuite et cela a fonctionné ! J’étais contente de pouvoir passer le cap des 20 répétitions à B1. C’est à partir de ce moment-là que j’ai compris le principe de l’efficience. Ce que j’ai retenu : « peu d’efforts pour beaucoup d’effets ».
Aujourd’hui, je m’accepte davantage dans mon corps et commence même à l’aimer ! Mon corps se raffermit chaque jour. Je suis passée d’une taille 38/40 à une taille 36. J’apprécie de pouvoir mettre des vêtements que je n’aurai pas mis avant par complexe. Depuis le début, j’ai perdu 5kg et surtout des centimètres (voir l’évolution de mes mensurations).

 photo LaureC07_zps5b8bc730.jpg  photo LaureC06_zpsb5422f07.jpg
Le 25 juillet 2013

Je fais toujours le profil n°6 avec 3 jours de muscu (lundi, mercredi et vendredi), 2 jours de cardio (mardi et jeudi) et repos le week-end. Je fais mes séances le matin, à jeun, avant d’aller travailler afin d’être tranquille en soirée. La méthode est simple et pratique car elle est adaptée à toutes et ne nécessite pas de matériel. On peut l’emmener partout ! Une citation que j’aime bien : « No more excuses ! ».
A l’heure actuelle, je me suis fixée un objectif « Eté 2014 », qui est de pouvoir mettre un bikini brésilien ! Ca peut paraître bête mais c’est bien ça mon objectif personnel. Le but est de raffermir encore plus mes cuisses, mes fesses et mon ventre. Une fois mon objectif atteint, je continuerai la méthode pour conserver ce corps dont j’ai toujours rêvé !
 photo LaureC12_zps1043b46b.jpg  photo LaureC11_zps273d867d.jpg

Pour ceux et celles qui hésitent encore à se lancer dans la méthode ou qui doutent de son efficacité, j’espère que mon petit témoignage (réalisé sans trucage… lol) vous aidera. De plus, toute la communauté Lafay est toujours là lorsque vous avez des questions ou tout simplement besoin d’un petit peu de motivation. Il en est de même pour Olivier, qui est à l’écoute de ses pratiquants et ça, ça n’a pas de prix ! MERCI à tous !
Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

L'impressionnante évolution de Stéphane Sautreuil en 16 mois.

vendredi 23 août 2013 à 08:38
Je suis rentré dans l’univers sportif en 1989 ( j’avais 13 ans ) via les arts martiaux ( karaté kiokunshinkai ). Cette pratique m’a amené de la confiance en moi, moi qui était introverti, et timide. Ensuite, vers 20 ans j’ai décidé d’étoffer mon physique qui était plutôt celui d’une crevette ( mes mensurations de nouveau-né et d’ado d’ailleurs me programmaient à rester calibré comme un mini crustacé ).
J’ai donc suivi les copains et me suis inscrit dans une salle de musculation traditionnelle. Avec les 1ers résultats ( rapides, puisqu’on part de bas ), et à cet âge, on en prend plein son égo. Cela permet également de découvrir son corps et ses muscles. Après 2 années sérieuses, je suis parti à l’armée, et ai ainsi pu obtenir des résultats reconnus excellents lors des épreuves sportives obligatoires ou en stages.
Entre temps, j’ai fermé la porte des arts martiaux japonais, pour ouvrir celle des arts martiaux chinois. L’entraînement de la souplesse, du rythme, de la résistance a été très bénéfique pour moi. Le travail du mental ( on ne s’arrête pas en plein cours même si on est fatigué ) et de l’adaptation ( à ses différents adversaires ) m’a permis de franchir un cap, dans mon parcours. J’ai pu ainsi gravir les échelons ( grades, diplôme, titres en compétitions ), jusqu’à moi-même donner des cours. Encore aujourd’hui, je transmets mon petit savoir ; et pratique assidûment.

 photo SteacutephaneSautreuil2_zps3c143428.jpg  photo SteacutephaneSautreuil3_zpsda758410.jpg

Néanmoins, si mes performances physiques étaient satisfaisantes, il y a 3 ans j’avais l’impression de ne plus progresser malgré mes efforts quotidiens. Après ma dernière compétition totalement ratée ( 2 combats = 2 défaites, au Championnat de France ) j’ai cru que mon âge ( 35 ans ) était seul en cause. J’aurais peut-être dû prendre ce titre de champion qui me tendait les bras chez les vétérans, plutôt que de vouloir faire le beau avec les jeunes de 20 ans, surtout chez les poids lourds. Bref pas de KO sur les tapis, mais un bon coup de blues ensuite …
Changement de club, et re-changement de club. Même constat, j’étais très fort sur 2 minutes, mais gras et de moins en moins endurant et souple. La musculation a encore mauvaise presse dans certains clubs d’arts martiaux : ne sert à rien, voire est néfaste ( perte de vitesse, de fluidité ). Je ne voulais pas m’inscrire dans une salle de musculation classique car parallèlement au Wushu, je pratiquais avec poids chez moi. Je soulevais 1x110 kgs sans trop de difficultés au développé couché. Par contre je peinais pour faire chuter un pratiquant expérimenté de 75 kilos. J’en pesais 20 de plus, mais une barre c’est docile. Un compétiteur qui se prépare, moins…

Niveau vie pratique une séance de jardinage m’épuisait bien plus qu’une séance de fonte à soulever « des tonnes ». Idem quand il s’agissait de peindre un plafond. J’enchaînais également les tendinites, et no pain no gain oblige, je m’entraînais malgré les blessures… Je régresse, et je continue malgré tout.
Je suis malade, je m’entraîne. On m’arrache une dent, je m’entraîne. Anesthésie générale le matin, je m’entraîne le soir. La main gauche plâtrée, j’entraîne l’autre. Je travaille le sac de frappe, je fais de la corde à sauter ( des séances parfois d’1 heure non stop ). Mais sorti de là, je suis devenu mauvais au footing. Lever les jambes me demande des efforts énormes. Merci le squat. J’ai mal au dos et esthétiquement, j’ai pris des fessiers. Merci le soulevé de terre. En fait il n’y a pas de travail de fond, et de globalité dans mes pratiques. Je suis excellent sur certaines filières. Et très très mauvais sur d’autres.

Niveau alimentation, aucun suivi. 105 cm de tour de taille pour 1m67. Déjà petit, j’ai perdu 4 cm de hauteur par rapport à mes 20 ans. Mes muscles ne sont pas visibles et ne sont pas opérationnels comme ils le pourraient. Ma fréquence cardiaque au repos est correcte, mais sons plus. Pourtant, je sens au fond de moi que je peux progresser et dépasser le niveau que j’avais au mieux de ma forme passée. Malgré mon âge.

 photo SteacutephaneSautreuil1_zps2552104e.jpg  photo SteacutephaneSautreuil4_zpscc1914c3.jpg

Alors, aux grands maux les grands remèdes, je décide de créer mon propre club de boxe chinoise ; et repense totalement ma façon de m’entraîner. J’achète le livre la Méthode de Musculation. Et là, j’ai l’impression qu’Olivier est le professeur que je n’ai jamais eu. On ne se connaît pas, mais on pense pareil. Nous sommes en Avril 2012. J’ai 4/5 mois pour me préparer avant la rentrée sportive, et être digne de me mettre en face de nouveaux élèves. ( j’ai encore cette image de grands maîtres de XXXX, 30ème dan de XXXX, mais bedonnants et patauds. Hors de question de finir comme cela, et de devenir un sportif pseudo expert, qui n’a progressé que sur dossier ). Test de départ à B : 10, voire 8 répétitions propres. Etirements, c’est la catastrophe : impossible de faire Z. Quant au 3,4 et 31 c’en est presque risible. Endurance : 2200 mètres au test de cooper ( distance maximale parcourue en 12 minutes ). Pour un sportif d’1m67 et de 95 kilos, voici mes mensurations avant la méthode, au repos : 38 cm de bras, 105 cm de poitrine…

Les 1ères séances m’apparaissent comme un vent de fraîcheur, même si je lutte pour ne pas en faire plus. Je découvre le concept d’efficience. Je me contente des recommandations sur la nutrition du 1er tome, pour entamer une sèche. Je ne me dis plus : je fais du sport à haute dose, donc je peux manger ce que je veux. Je pèse mes aliments, et les sélectionne.
A ma 5ème séance du 1er niveau, je fais 13 répétitions à B. En 3 semaines, je valide un mode 9 à A2. Si les muscles ont une mémoire, j’ai l’impression que la Méthode la réveille… Niveau endurance, je pratique le vélo d’appartement comme préconisé, sans souffrance inutile.
En 1 mois et demi, je fais 2x25 dips, 2x25 A2 et 10 C. Semaine après semaine, le plus étonnant est K2, je terminais les séries totalement épuisé les mains à hauteur des yeux au départ, et petit à petit je progresse sans m’en rendre compte ! Mes mains sont arrivées sous mes épaules … J’insiste sur ce plan, je ne me suis pas rendu compte de mon évolution, tellement je prenais du plaisir.

 photo SteacutephaneSautreuil5_zpsd9b7c2e5.jpg  photo SteacutephaneSautreuil6_zpsbde41c71.jpg

Début septembre, je suis à 85 kilos ( moins 10 ). Je décide de me tester dans un club de sport de combat que je ne connais pas, histoire de … J’ai fini les 2 heures à peine fatigué ( cours de reprise certes ). Techniquement, je me suis étonné à placer en combat des coups de pieds retournés en plein visage de mes camarades du jour, pourtant hauts 1m80. Je fus tellement surpris que certains coups ont surpassé mon sens de la maîtrise et ont fait des dégâts bien involontairement … En 4/5 mois la Méthode m’avait permis de faire une cure de jouvence.
Vers octobre néanmoins, 2 points noirs se révèlent. Je maigris, et le regard des gens vis-à-vis de moi change. Je perds mon image de « masse » ( grasse, mais masse quand même ) pour me crevettiser. Le paradoxe est que physiquement « j’impressionne » moins, alors que je suis bien plus fort et résistant.
Ensuite, j’ai tendance à ne plus faire les exercices de jambes sous le faux prétexte que je les travaille à l’entraînement de Wushu. Puis je fais de même avec les abdos. C’est au moment que j’ai commencé à vouloir zapper A, que je me suis remis en question. J’ai acquis la Méthode de nutrition et la Méthode Turbo. En fait, j’ai compris que je commençais à redouter les séries longues. Je trouvais tous les prétextes du monde pour rester dans ma zone de confort, dans les séries inférieures à 15 répétitions. Plutôt que d’être autiste, j’ai emporté mes livres avec moi partout, et à chaque interrogation, je cherchais la réponse appropriée. Situations cocasses au feu rouge en voiture, au milieu d’un repas …

En fin d’année 2012 j’ai terminé ma sèche ( 74 kilos ) et ai repris les cours de Kung Fu dans un kimono trop grand, niveau taille s’entend. Car mon tour de bras est désormais de 40 cm à froid, poitrine : 107 cm, et mon tour de taille de 82 cm. J’ai pris 2 cms de bras et de poitrine, en perdant 21 kilos et 23 cm de tour de taille. Je suis alors au niveau 8, je réalise 35 C à pleine amplitude / 4x12 à K / mode 10 à A12 / mode 15 à B. Esthétiquement je ressemble à celui que j’étais à 22,en 8 mois de Méthode. Avec des retombées énormes dans ma pratique martiale. Je refrappe avec mes jambes là où je veux, je tiens les postures basses plus longtemps qu’au top de mon passé. Mes bras ne sont plus 2 poids morts à supporter et ont gagné en élasticité. Au corps à corps, dans les phases de saisie projection, j’ai gagné en force isométrique ainsi qu’en vitesse de déplacement. Et je réalise Z !

 photo SteacutephaneSautreuil13_zps07b1b1f9.jpg  photo SteacutephaneSautreuil12_zps0be8a39b.jpg

De temps en temps me vient l’envie de zapper M en fin de séance, car difficile pour moi. Et si je prenais un haltère au dessus de la nuque, je fais 6 série de 4 avec du lourd. Au lieu de 6x20 avec rien ? Allez Stéphane, retourne dans tes bouquins potasser la Méthode…
Malgré cela une forme de lassitude et de fatigue s’installe, et malgré des performances qui continuent de grimper sensiblement, je décide de passer au niveau IX. Le contenu de celui-ci m’a un peu rebuté au début. Ca bouleversait mes habitudes, et là encore ma nouvelle zone de confort que je m’étais créée. Il est temps de passer en prise de masse, pour retrouver un 2nd souffle.
Je réintroduis par palier les féculents, parfois même le soir. Niveau cardio, je reprends le footing, et arrive à 2600 mètres au Cooper ( + 400 mètres ). Je commence à aller sur le blog, la page Facebook…et puise dans les diverses expériences. Passage chez le médecin ma fréquence cardiaque au repos est de 58 ( 66, 1 an auparavant ), j’ai regagné 1 cm de taille ( 1m68 ). J’introduis dans mon entraînement S / W / Ischios / technique de bras d’Arnaud.
Les niveaux X et XI me permettent d’arriver assez rapidement à 78 kilos, et des mensurations en phase avec mes souhaits : biceps 41.5 cm, poitrine 110 cm / taille : 84 cm.
Les niveaux XII et XIII ont été pour moi du pur bonheur. Nouveaux exercices, l’impression de toucher du doigt l’efficience : mode 20 à B. Je m’éclate avec A9 surélevé de 120 cm, réalise J1 en poirier, et découvre K3 et E2 sans se tenir.

Je décide également d’introduire de la Méthode, sans la nommer, dans mes cours de Wushu, histoire de voir le rendu sur mes élèves. En Juin 2013, je me teste à B = 56 répétitions à 81 kilos de poids de corps. Q2 : 35 rép. K2 cinquième niveau : 30 rép
Ces performances me ravissent, mais souhaitant prendre de la masse, je décide de boucler le 2 juillet au niveau IV ( 1ère boucle ). Je rajoute la technique de bras d’Arnaud, W, S, Ischios. Ce fut comme une sorte de déblocage pour moi. Je valide un mode 25 à B. Concernant A2 / A12, je me surélève de 140 cm.
A aujourd’hui, soit après 18 mois de pratique, je réalise tous les « objectifs » énoncés à la fin du niveau XIII, un peu plus pour certains.
Je réalise également tous les exercices d’étirements, et suis arrivé à 2800 mètres au test de cooper ( je faisais 2900 mètres à 22 ans ).

A froid, voici mes mesures :

- Bras / cou / mollets : 43 cm
- Poitrine : 115 cm
- Cuisse : 64 cm
- Taille : 85 cm
- Poids : 83 kilos
- Hauteur : 1m68

 photo SteacutephaneSautreuil10_zps1d979f2f.jpg  photo SteacutephaneSautreuil11_zpsc6cce51b.jpg

Mes retombées sur ma santé sont énormes : plus de tendinites, de douleurs au coude. Ma souplesse du bassin s’est « libérée », et j’ai l’impression de respirer à pleins poumons. J’ai récupéré mes anciens acquis, et j’en bénéficie désormais d’autres. Auprès de mes élèves à qui j’inculque un peu de la Méthode, je vois également les progrès. Et ils sont fiers désormais en fin de séance, lors du retour au calme, de me montrer qu’eux aussi font Z.
J’ai appris à gérer mes efforts, à aller à l’essentiel. Je me suis testé dernièrement avec une barre de 100 kilos au développé couché. Je la soulève 10 fois. Par contre, la personne qui était en sécurité au-dessus de moi a été ensuite incapable de faire 10 fois A9 à 80 cm.
Celui qui soulève 1x100 kilos, n’est pas celui qui pourra soulever 100x1kgs. Même si le 1er cas est le plus « valorisant », il n’est pas le plus efficace. Le 2nd à mes yeux surpassera le 1er plus aisément.

 photo SteacutephaneSautreuil14_zpsa3cdab62.jpg  photo SteacutephaneSautreuil15_zps249e7f71.jpg

Socialement, je consacre plus de temps à ma famille, eux qui pendant des décennies ont souffert de ma passion dévorante, et parfois destructrice. Au lieu d’être un quidam dans une salle de musculation, ou une licence de plus chez un grand maître, je me sens coaché « à vie » par les ouvrages d’Olivier. De plus, son blog / forum / page facebook très actifs permettent de ne pas rester dans le doute, en cas d’interrogation. Sa disponibilité l’honore. Ainsi que celle des experts qui l’accompagnent depuis le début.

L’essentiel pour moi est de durer et de maintenir ces performances, voire de les améliorer, sans tenir compte de mon âge qui avance. Y compris esthétiquement, avoir un corps harmonieux, permet de rayonner dans les autres activités et impératifs du quotidien. L’objectif sportif est désormais de faire un marathon. Je me prépare également en vue de passer mon 3ème dan, ce qui aurait déjà dû être fait depuis longtemps, si j’avais abordé l’efficience avant.

Fin Août je pars 1 semaine en vacances, je prendrai ma 1ère semaine de repos total depuis 11 ans, sans aucune activité. Pour revenir plus fort ensuite … Je souhaite également promouvoir la Méthode à travers mes cours, afin que les gens qui m’écoutent ne fassent pas les mêmes erreurs que moi et perdent leur temps. La Méthode a rendu plus facile pour moi l’acceptation du temps qui passe, car je réalise aujourd’hui des performances largement supérieures à celles que je réalisais il y a 20 ans.
Je peux m’organiser en conséquence, et ne suis plus tributaire de rien.
Lundi : étirements 45 minutes / Mardi : séance Lafay 1 / Mercredi : Wushu / Jeudi : footing 10 kms / Vendredi : repos / Samedi : Lafay 2 / Dimanche : Wushu. Cela ne fait donc que 2 entraînements de musculation par semaine.

Enfin beaucoup de pratiquants ne voient de progression que par le grossissement de leurs bras. Pour ma part, j’ai longtemps stagné à vouloir faire du curl à la barre. Aucun gain, sauf des tendinites au coude. En 1 an et demi j’ai gagné 5 cm minimum en suivant les consignes. Tout est dit. Il ne faut pas hésiter à faire une séance à 70% en cas de besoin, c’est un ancien partisan du no pain, no gain qui vous le dit. 70% à la séance A signifie souvent 130% à la séance B.
Olivier m’a ouvert les yeux. Je vois le monde différemment aujourd’hui. On est maître de son corps, et personne n’est génétiquement programmé à être définitivement faible sportivement. J’en suis un des exemples.
Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Devenir un athlète du quotidien

lundi 19 août 2013 à 08:53

Pour rappeler à mes lecteurs que le but ultime de la Méthode n'est pas le volume musculaire, mais l'Efficience, la construction de soi.
Témoignage de Killian.


"Etre un pratiquant de culture physique, un athlète du quotidien, voilà ce qui devient important. Le volume et les proportions ne sont pas rejetés ou négligés mais deviennent des modalités de même valeur que la souplesse, l'endurance, la résistance. Il s'agit de la recherche d'un dynamisme « pour soi », qui n'est pas nécessairement orienté vers la pratique sportive, mais fondamentalement orienté vers la recherche d'une énergie à tout moment disponible, un bien-être, une joie de vivre. Ce nouveau cadre n'évacue aucunement la possibilité de rechercher et d'obtenir un gros volume musculaire. Celui-ci ne passe cependant plus avant l'acquisition de qualités athlétiques, moins visuelles, mais jugées prioritaires."
(extrait de ATHLETES http://methode.lafay.free.fr/index.php?2007/01/18/4-athletes )



 photo KillianDumais2_zps31865abc.jpg  photo KillianDumais7_zps9549d38b.jpg

Bonjour, Je m'appelle Killian, j'ai 22ans, je suis étudiant en architecture du paysage et également paysagiste. J'ai débuté la méthode il y a deux ans suite à la rééducation d'une épaule, elle m'a permis d'évoluer physiquement dans mes sports, tout en me permettant d'être beaucoup plus à l'aise dans mon métier. Avant la méthode je suis passé par le skate et le tennis. Puis huit ans de trottinette freestyle. Depuis maintenant deux ans, j'additionne la méthode Lafay et l'art du déplacement ; le parkour.
L'individualisme m'intéressait dans ces sports, de même que l'adrénaline. Evoluer seul me permettait d'être confronté à moi-même et non d'entrer en compétition avec d'autres personnes. Ce sont ces traits de caractères qui m'ont permis de m'approprier la méthode, de trouver la volonté de l'appliquer dans le temps.

Diverses chutes en trottinette freestyle m'ont abimé un ménisque externe puis une luxation de l'épaule avec déchirure de la capsule articulaire.
J'ai découvert la méthode lors de la rééducation de l'épaule et du genou par mon physiothérapeute/ostéopathe. J'ai réagi négativement à l'idée de soulever des poids, il m'a alors montré le livre et expliqué le principe du poids du corps, des séries longues et repos courts. Pratiquant également cette méthode, il en connaissait les bienfaits et savait qu'elle me permettrait de continuer à stabiliser de manière autonome ces deux articulation fragilisées. Il m'a donc lancé le challenge ; "de toute façon, tu n'as rien à perdre !"

Avant de commencer à changer, j'avais l'appréhension du regard des autres en raison de côtes apparentes, d'une mauvaise posture voûtée et d'une nuque tirant vers l'avant (ce qu'on appelle communément la bosse du bison). J'ajouterai qu'être asthmatique n'aidait pas le sport en général. Cet ensemble de "contraintes" faisait partie d'un point de départ que j'ai remis en question grâce à la méthode.

Je n'ai pas vu de changements significatifs les premiers mois, mais l'évolution s'est faite en plusieurs phases: J'ai retrouvé une posture correcte durant le printemps. Mon poids est passé de 62 à 59kg puis 67kg pour 1m73 la première année. Mon appétit s'est développé avec le temps et j'ai pris soin de commencer à prendre un petit-déjeuner. Il y a eu un réel changement physique durant l'automne suivant.

 photo KillianDumais8_zpse4a25fd6.jpg  photo KillianDumais1_zpsd134d119.jpg

Lorsque j'emploie le terme "m'approprier" la méthode, j'entends l'adapter à ma capacité physique et aux possibilités de mon épaule. L'amplitude réduite de mon épaule ne me permettait pas de descendre complètement aux dips et pompes larges. J'ai adapté les exercices du livre aux amplitudes de mon épaule.

Par exemple, descendre jusqu'à l'horizontal en pompes larges était très difficile, même durant le niveau 4, j'avais de sévères craquements dans mon épaule. Mon amplitude au niveau 2 ne descendait que jusqu'à la moitié de sa capacité. Au niveau 3, j'ai joué avec l'intermédiaire de cette amplitude totale, ce qui veut dire que j'oscillais au-dessus de l'horizontal et non autour, puis au niveau 4, où je descendais très légèrement en dessous de l'horizontal.
Ce travail d'adaptation accompagné des exercices de souplesse m'a permis d'orienter la méthode selon mes capacités physiques sans rester bloqué à une difficulté. Aujourd'hui la souplesse me permet de garder un corps dynamique pour mon travail et me détendre en fin de journée.

La première année j'ai pu être régulier avec trois séances/semaine sauf durant les périodes d'examens. Ce temps a été une redécouverte de soi. D'un naturel désordonné j'ai structuré mon quotidien grâce à la régularité de la méthode, j'ai trouvé une assurance que je n'avais pas. Au travail, des mouvements difficiles à réaliser sont devenus presque naturels, en fait, la structure de la méthode s'est retrouvée dans tout mon quotidien.

 photo KillianDumais6_zpsedb0bad8.jpg  photo KillianDumais5_zpse88fe7b9.jpg

Quatre termes pour résumer ces deux années, "découverte", "prise de conscience", "évolution", "équilibre". Ces quatre phases résument pour moi l'évolution liée aux premiers niveaux. On découvre la méthode, puis on se rend compte de son efficacité, on évolue doucement jusqu'à atteindre un point d'équilibre où l'on se sent bien. J'ai gagné la majorité de ma masse la première année, puis décision prise de passer aux niveaux supérieurs (6 et 7) où j'ai vu ma condition athlétique s'améliorer, c'est aussi le moment où j'ai cherché à trouver mes limites. Découverte des nausées en milieu de séance, des courbatures qui restent, du manque de congestion, des Rest-pauses à chaque fin de mode, tout ces facteurs m'ont alarmé. C'était un travail contre moi-même. C'est à ce moment qu'est sorti l'article sur le "No pain No gain", puis les articles sur le "constructivisme et l'efficience". J'ai pris conscience à ce moment de l'oubli du challenge de base, "me renforcer".
Première boucle sur le niveau 2 et de la peine à progresser sur A6 depuis longtemps. J'ai choisi un entrainement à l'échec simple pour une progression plus douce. J'ai utilisé l'article de gestion de la triade et des performances d'Arnaud et Geoffroy et ceux sur l'efficience de manière à rationnaliser mon entrainement vers le minimum d'efforts afin de me préserver et bénéficier du maximum de résultat possible. J'ai énormément travaillé avec l'ODT durant les périodes d'examens où je ne pouvais pas être régulier.

Je me suis réellement approprié la méthode en m'en détachant progressivement durant l'automne suivant, l'école d'ingénieur devenant trop chronophage, j'ai du placer la méthode dans la "case" entretien. Après avoir minibouclé plusieurs fois la variante de l'exo 2 afin de la faire progresser au maximum, j'ai laissé la méthode en standby pour me consacrer à mes études. J'ai alors cru que j'allais perdre mes acquis, cependant, j'ai conservé une condition physique très stable.
J'ai entamé ma dernière phase de méthode qui pour moi correspond à "l'équilibre" durant la reprise de ce printemps. J'ai eu plus temps pour l'entrainement, jusqu'au moment où le paysagisme est devenu trop énergivore. J'ai organisé une gestion de mes entrainements plus efficiente de manière à ne pas m'épuiser la veille du travail mais aussi avoir suffisamment de repos pour ne pas m'entrainer en vain. L'utilisation de l'ODT a encore une fois porté ses fruits pour conserver les acquis. Depuis quelques temps, je ne m'entraine plus, mon travail m'en demande trop au quotidien, cependant je réalise que je ne pourrais pas tenir mon rythme actuel si je n'avais pas changé de condition physique grâce à la méthode.

 photo KillianDumais_zpsfae35adc.jpg  photo KillianDumais3_zpsff26dddd.jpg

Maintenant que mon épaule et mon genou sont stables, je peux dire que le premier changement est presque fait. La prochaine étape réside simplement dans l'entretien de la structure quotidienne, dans l'entretien de ma condition physique mais aussi dans le perfectionnement de ces qualités. J'ai pris un poids raisonnable en mangeant selon mes besoins durant ces deux années. A mon sens plus les choses s'acquièrent lentement, plus elles ont de raison de rester ancrées, observation faite lors de l'arrêt de l'entrainement. Je ne vais donc pas chercher à prendre de la masse car l'équilibre atteint naturellement me convient et le reste ne sera que du bonus.
Avec recul, deux années passent rapidement. C'est la raison pour laquelle je ne suis pas pressé de peaufiner l'évolution car il faut aussi le temps de s'accepter soi-même. Tout les points négatifs cité précédemment ont été apprivoisés afin de les utiliser pour aller plus loin.
Dans mes objectifs actuellement, l'idée serait de pouvoir retrouver le temps de pratiquer mes sports. J'ai participé récemment au StrongmanRun d'Engelberg. J'envisage d'autres courses de ce genre et m'intéresse aux trails, cependant, il va me falloir du temps.
Je terminerais en vous disant de prendre votre temps ! Car c'est en y allant étape par étape, qu'on s'applique à enraciner les acquis pour résister au vent du quotidien.


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

La danse du lion

mardi 13 août 2013 à 08:36

Bonjour à tous les pratiquants de la « famille » Lafay ! :-)

Je me présente brièvement, car le but de mon passage est de vous présenter le groupe de danse du lion auquel je fais partis depuis plusieurs années.

Effectivement, je pratique la méthode depuis plus d’un an tant bien que mal (cours et boulot en alternance, entraînements d’arts martiaux et sports de combat, vie de couple, amis, famille, moto…). Travailler au poids de corps en combinant une méthode efficiente et une alimentation appropriée m’a très vite séduit, comme vous tous qui pouvez me lire ;-) De plus, elle est complémentaire dans ma pratique d’arts martiaux et sports de combat chinois. J’ai assez vite constaté un progrès dans ma souplesse, ma vitesse, mon endurance et ma force.

 photo Dansedulion_zpsba084af7.jpg  photo Dansedulion5_zps5775251c.jpg

Dès mon arrivée dans le groupe de danse du lion, j’ai tout de suite compris la nécessité d’avoir plus qu’une bonne condition physique. Dans un lion, il y a 2 personnes : une qui porte la tête et l’anime, une qui forme la partie inférieure du lion et se coordonné avec la tête. Celui qui se trouve en « queue » est même amené à porter celui qui se situe en « tête ». Il existe plusieurs types de sauts que nous pouvons réaliser grâce à une ceinture que la personne en « tête » portera. C’est donc par la synchronisation de ces deux personnes qu’un lion prend vie et peut raconter une histoire dans toute la tradition chinoise.

La danse du lion peut paraître anodine mais je peux vous garantir que c’est physique ! Nous effectuons chaque année des représentations à l’occasion du nouvel an chinois, d’évènements festifs et même de mariages (photos jointes correspondant aux évènements).

 photo Dansedulion3_zpsdbe260c4.jpg  photo Dansedulion7_zps066bb7d0.jpg

L’association Paris Lion Sport Association a récemment été créée mais perdure depuis près de 20 ans et n’est pas près de s’arrêter.

C’est donc tout naturellement que j’ai proposé à mes camarades de se renforcer via la méthode pour gagner en puissance, en endurance et en vivacité. Car un lion vif est bien plus impressionnant et respectable qu’un lion plus « calme ». A savoir également que durant le nouvel an chinois, les représentations s’enchaînent sur plusieurs semaines du matin jusqu’au soir voir la nuit.

Je vous laisse visiter notre page Facebook : http://www.facebook.com/ParisLionSportAssociation (n’oubliez pas de « Liker » la page si vous avez apprécié) et notre site Internet: http://www.parislionsport.com/ Bien entendu je vous communiquerai régulièrement l’évolution des danseurs et essaierai de constituer des carnets d’entraînement et les évolutions de chacun ;-) Le début d’une grande aventure entre nous tous est sur le point de commencer ;-)

 photo Dansedulion2_zps5360f04e.jpg  photo Dansedulion6_zps08a2bd36.jpg

Sur ce, je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article et je tiens à remercier tout particulièrement Olivier pour tout le travail dont il a eu le courage d’entreprendre depuis toutes ces années ! Il est un peu notre « Sifu »(maître en chinois) à tous héhé ;-)

Bonne continuations les Lafayens et Lafayennes !

Allann Bellenger
Posté dans Ailleurs
Olivier Lafay

Mise en place du Recadrage Lafay

mardi 6 août 2013 à 18:02

Suite à vos nombreuses demandes par mp ou en public, je déclare ouvert le Recadrage Lafay.
Celui-ci sera effectué par Arnaud, moyennant une petite participation financière mensuelle.
La période de recadrage ne devrait pas excéder trois mois. En effet, cela suffit généralement pour optimiser pleinement votre relation à l'entraînement.

Avec les livres de la Méthode et le blog, on a toutes les cartes en main pour se transformer aisément et rapidement. Il suffit de suivre précisément la logique, pas à pas.
Pourtant certains bloquent, ils ont du mal.

En fait, le secret pour réussir, c'est de ne pas rester prisonnier de son propre regard et donc louper des "évidences" dans le suivi de la Méthode. Parfois, on est un peu trop prisonnier du « no pain no gain », un peu trop empêtrés dans nos conditionnements et nos problèmes quotidiens et... on ne sait pas (ou plus) voir ce qui est pourtant clairement indiqué.

Heinz Von Foerster parle de « tâches aveugles cognitives » : on ne voit pas qu'on ne voit pas.

Ou, comme il l'a aussi écrit : « celui qui ne voit pas qu'il ne voit pas est aveugle. Celui qui voit qu'il ne voit pas, voit. »

Prendre conscience des évidences qu'on ne savait pas voir, mais qui étaient pourtant sous nos yeux, c'est le but du Recadrage.

Arnaud a cette immense capacité : il parvient à augmenter très rapidement le recul stratégique de ceux dont il s'occupe.
Ce faisant, il les rend beaucoup plus autonomes.
Le gain d'Efficience est énorme.

Arnaud, l'as du recadrage


 photo ArnautMeacutethodeLafay01_feacutevrier2013_zps3771ed99.jpg  photo ArnautMeacutethodeLafay_feacutevrier2013_zps51cae22e.jpg

Denis et Antonio, par exemple, ont bénéficié d'un suivi de quelques mois qui a totalement transformé leur approche quotidienne de la Méthode. Désormais, ils sont beaucoup plus efficients, tout en ayant compris qu'un regard extérieur est parfois extrêmement utile. Un regard extérieur est toujours utile.

Antonio (+10 kgs) et Denis (+17 kgs)
 photo Antonio000_zps6d421cae.jpg  photo bras16_zps596cebf9.jpg

Si vous êtes intéressés, inscrivez-vous vite. Arnaud a reçu plusieurs centaines de mp depuis qu'Antonio est passé sur le blog. Avec la mise en évidence des progrès de Denis, sa boîte mail a explosé sous les demandes de suivi.
C'est ce qui nous a décidé à vous proposer ce Recadrage Lafay à petit prix, où le tarif de base sera de 30€ par mois.
Cependant, Arnaud ne pourra réaliser un Recadrage de qualité pour 300 personnes en même temps. Lors de notre discussion, il m'a dit qu'il s'était fixé une limite afin de faire son travail dans d'excellentes conditions.
Si vous êtes motivé, et prêt à passer un cap, à effacer certaines tâches cognitives qui brident votre progression, alors il est impératif de réserver votre place le plus tôt possible.

Commencez par envoyer un mail à cette adresse : recadrage.lafay@gmail.com

Tout vous sera expliqué ensuite et vous ferez le choix du tarif et des conditions de suivi.

Posté dans Ailleurs
Olivier Lafay