Pourquoi est-il plus difficile de créer que de copier ?

mercredi 29 juin 2011 à 09:34

Note préliminaire: je donne des définitions, des clefs et des pistes dans les commentaires. Le texte qui suit peut donc être compris assez aisément si on se donne la peine de le lire, puis de lire les échanges qu'il a suscités.


Pour le déterminisme classique, l'action libre apparaît comme « impossible » sur le plan scientifique (théorie de la conscience épiphénomène). Alors que l'observation va de soi.
C'est qu'il existe deux modes fondamentaux d'activité de la conscience.
L'un correspond à la transformation de la néguentropie en information. C'est le processus de l'observation, où l'information signifie « acquisition de connaissances ».
L'autre correspond à la transformation inverse d'information en néguentropie. C'est le processus de l'action et de la création, où information signifie « pouvoir d'organisation » (donner forme à).
D'un côté, le cerveau s'informe, de l'autre il informe (organise, donne forme).

Le premier processus est celui de l'actualisation de l'acquis. De la diffusion, de la reproduction et du tirage des copies. Il ne coûte pas cher en néguentropie (en énergie potentielle préexistante). C'est probablement pour cette raison que la mesure, l'observation, ont toujours semblé aller de soi.
Par contre, le processus inverse de l'action créatrice coûte très cher en informations. C'est pour cela que la création d'un original (à la différence du tirage d'une copie) paraît si difficile.
C'est ce que traduisent aussi les expressions populaires comme « observer est plus facile que créer ou agir », ou « les paroles coûtent moins cher que les actes».

Mais la différence temporelle entre ces deux modes d'activité de la conscience est également très importante. Le temps de l'actualisation est à la limite instantané, comme le pressentait Bergson. Il ne dépend que de l'efficacité des moyens de duplication et de diffusion de l'information descendante.
Par contre, celui de l'action libre et organisatrice relève de la durée créatrice. Le temps de l'actualisation, c'est le temps « qui étale » : celui de l'ontogenèse et de notre vie physique. Mais à lui s'oppose le temps « qui ajoute », celui de la phylogenèse, de l'évolution et de la durée créatrice.


Joël de Rosnay, Le Macroscope (vers une vision globale)

Posté dans Philosophie
Olivier Lafay

10 mois d'entraînement pour Lola

mercredi 22 juin 2011 à 08:15

"Ma taille très fine, jamais j'aurais imaginé l'avoir avant de commencer la méthode, moi qui étais rondelette et sans formes"





Cliquer sur les photos pour les agrandir

Carnet d'entraînement en ligne de Lola


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Sèche réussie pour Tony et Nicolas

vendredi 17 juin 2011 à 15:27

Evolution de leurs physiques entre janvier 2011 et juin 2011 (cliquez sur les photos pour les agrandir)




Q : Qu’est-ce qui a changé depuis ton premier passage sur le blog en Février 2011 ?

Nicolas : «A cette époque je débutais tout juste un régime amincissant après une prise de masse un peu exagérée où j’avais atteint un poids record de 87kg pour 1m87. Je suis donc un régime depuis mi-décembre 2010 qui aura duré plus de 5 mois. Pour accompagner cette phase de perte de masse grasse j’ai continué la méthode lafay (190 séances pour 13 mois de pratique) en privilégiant les séries longues, les performances. Je n’ai pas hésité à changer les variantes, à boucler, mini-boucler, augmenter l’intensité ou tout simplement en luttant contre la stagnation grâce aux conseils du livre Turbo. Je suis également passé progressivement de 1 à 3 séances de cardio par semaine (course à pied, corde à sauter).»
Tony: «Depuis Février j'ai appris surtout à me connaître et j'ai débuté mon régime bien plus tard que Nico à cause du rugby. Pendant ma diète contrairement à Nico j'ai essentiellement travaillé en masse. Pour le cardio après la saison de rugby terminée j'allais une fois par semaine marcher en montagne ».




Q : Peux-tu décrire rapidement les grandes lignes de ton régime ?

Nicolas : « Mon objectif était de perdre un maximum de masse grasse en maintenant ma masse musculaire. Je souhaitais me rapprocher d’un physique d’athlète avec une IMG si possible inférieure à 10% (bien que je n’ai aucune idée de ce que cela peut représenter…). Pour cela j’ai décidé de suivre les programmes nutritionnels décrits dans Méthode de nutrition, une véritable mine d’or ! J’ai donc débuter par une baisse progressive de mes apports caloriques au quotidien en procédant par seuil de 250 Kcal, exactement comme indiqué dans le livre. En procédant aunsi, j’ai pu constater que mes repas étaient déséquilibrés et j’ai donc rectifier le tir en conservant mes 3 repas et 3 collations. J’ai pioché des recettes à gauche à droite mais au fur et à mesure que j’avançais je me suis mis à concocter moi-même mes propres plats, mes propres recettes mais toujours en gardant un œil sur les quantités. Balance électronique et tuperoir ont été mes plus fidèles disciples pendant plus de 5 mois ! Je suis ainsi passé de 3500 calories à près de 2200 calories pour les derniers jours. J’ai principalement diminuer mes apports glucidiques et lipidiques jusqu’à éliminer complètement les hydrates de carbones les dernières semaines, ce qui m’a permis de sécher. »
Tony : « Tout comme Nico l'objectif était de perdre que du gras! J'ai éliminé les glucides semaine après semaine jusqu'à les enlever presque totalement. Je ne pesais rien à part mes flocons d'avoine le matin, le reste c'était à l'œil. J'ai pu me faire mesurer ma masse graisseuse en fin de sèche et j'étais à 9% de MG. »




Q : Un exemple d’un plan alimentaire sur une de tes dernières journées ?

Nicolas : «Petit Déjeuner : œufs, flocons d’avoine, fromage blanc 0%, jus d’orange ; Collation : gâteau hp nicos, fruit ; Déjeuner : volaille, légumes ; Pré-training : gâteau hp nicos ; Post-training : isolat de whey, malto-dextrine ; Diner : volaille ou poisson, légumes ; Coucher : fromage blanc 0%. »
Tony : « Petit déjeuner: flocons d'avoine, café, 35g de whey, jus d'orange; Collation: 2 escalopes de poulet, 1 tomate; Déjeuner: viande,légumes; Gouter: œufs dur, concombre; Diner: poisson, légumes; Coucher: 35g de whey.»






Q : Quels résultats as-tu obtenu sur le plan physique et sportif ?

Nicolas : « Pour la petite histoire, mes premiers pas dans ce régime ont été plutôt violent puisque le simple fait de rééquilibrer mon alimentation et de mettre remis à travailler (je suis responsable d’un rayon épicerie en Magasin Bio) m’ont fait très rapidement perdre du poids. Il a même fallu augmenter mes rations les premiers temps ! Par la suite j’ai su m’adapter et gérer mon alimentation. Physiquement, mes abdos se sont tracés en 3 mois, preuve qu’il y avait du gras à éliminer… Aujourd’hui, mes cuisses et mes abdos, qui étaient jusqu’à présent des groupes musculaires peu impressionnants, seraient presque devenus des atouts. Mes quadriceps sont ciselés, mes obliques apparents, mes pectoraux et épaules ressortent mieux et on distingue une séparation jusque-là inexistante entre abdos-pectoraux et deltoïdes-biceps ! Néanmoins, mes biceps et triceps restent à la traine. Je suis conscient d’avoir perdu une certaine quantité de muscle (mes bras ont perdu plus de 2 cm de circonférence, idem pour les cuisses…) mais m’ont tour de taille est tombé à 76 cm contre 85 cm en Janvier. Niveau poids, je suis passé de 87 à 76 Kg soit une perte de plus de 10 Kg en plus de 5 mois. Mais lorsque je vois les résultats je ne regrette absolument rien ! Côté sportif, du positif… et du moins positif (mais pas négatif). Perdre plus de 10 kg ça se ressent, la preuve en course à pied. Le rythme cardiaque à l’effort monte beaucoup moins vite (au repos je suis passé sous la barre des 50 pulsations), la sudation est ralentie… on se sent vraiment léger ! En ce qui concerne la méthode lafay, les performances n’auront pas été à la hauteur de ce que j’espérais. A vrai dire les performances en fin de régime auront été moindre par rapport aux performances passées, notamment sur les maxis du niveau 7. Deux explications : une perte de masse musculaire, une baisse d’énergie liée à la contrainte du régime et de la sèche. J’ai tout de même validé un mode 23 à B1, j’exécute I7 à la place de I1 et j’utilise la dernière étape des cuisses décrites par Turbo (F en préfatigue, E2 sans se tenir et en rythme lent). Je pense que c’est le prix à payer pour atteindre une certaine ligne et définition musculaire, mais je suis convaincu qu’il doit exister un juste milieu !»
Tony : « Sur le plan physique comme tout homme qui fait une diète à peu prés sérieuse devient plus esthétique mais sur le plan sportif une grosse baisse de régime aussi à part la marche en montagne où je suis devenu plus à l'aise . Par contre je n'ai perdu que 5kg. »


Q : Quel souvenir  en gardes-tu ? Penses-tu avoir atteint tes objectifs ?

Nicolas : « Je suis ravis d’avoir vécu une telle aventure, parce que c’est de cela qu’il s’agit ! Je s’avais qu’au fond de moi je m’en sentais capable, et avec l’aide du livre Méthode de nutrition je ne pouvais pas faire de hors sujet. J’en ressors plus fort, j’ai beaucoup appris sur moi et cela peut paraitre idiot mais j’ai pris confiance en moi, encore… Ça n’a pas été simple mais dans l’ensemble je suis satisfait des résultats, du physique atteint. Je n’ai pas vécu ce régime comme une corvée au contraire, j’ai même eu l’occasion de faire quelques petits excès (1 tous les 10 jours en moyenne) : resto, sandwich, apéritif… Les dernières semaines ont été dure, surtout lorsque il a fallu supprimer les hydrates de carbones du midi. Quand la faim nous envahi et que notre repas ne suffi pas à la combler, c’est le mental et l’humeur qui en prennent un coup ! Objectif atteint je dirais, même.
Tony : « J'en garde un bon souvenir même si l'année passée j'étais plus sec. J'avoue que j'aurai abandonné si j'étais seul à faire ce régime, sur la fin j'en pouvais plus il me tardait juste de manger , je ne faisait que râler !»


Q : Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaiteraient démarrer un régime amincissant ?

Nicolas : « D’abord je dirais que régime ne rime pas avec diète ni famine (être à l’écoute de son corps est une chose fondamentale dans la construction de son physique, de soi). Y aller progressivement et ne pas hésiter à recarder son régime lorsque les résultats ne sont pas obtenus. Se fixer des objectifs réalisables, surtout si on a jamais entrepris de régime au préalable. Se trouver un camarade qui suit lui aussi un régime est sacrément motivant (partage d’informations, entraide, encouragement…). Enfin, si vous ne connaissez rien en nutrition, il est urgent de se doter du livre Méthode de nutrition et de consulter des sites internet comme lescalories.com.»
Tony : «Il faut vraiment en avoir envie et se dire que toutes ces concessions c'est pour soi même qu'on les fait. Après il n’y a pas de secret, si la nutrition est respectée. Il faut rester rigoureux et assidu dans son entrainement. »


Q : Et maintenant ?...

Nicolas : « PRISE DE MASSE ! Cette fois-ci je compte la maintenir pendant 4 mois en limitant la prise de masse grasse afin que ma prochaine sèche soit moins longue et moins dure. Un objectif de 85 kg maximum me semble cohérent. Je souhaite exploser mes performances dans la méthode lafay et suivre les variantes les plus dures : A9, J2 et J3, Q2…».
Tony : «Reprise des haltères tout en mixant avec la méthode et revenir à mon poids de forme. Préparation pour la saison de rugby prochaine.  »


Q : Qu’as-tu pensé de ton collègue lors de votre rencontre ?

Nicolas : « Quand on concours contre un gars comme Tony, c’est un peu comme monter sur un ring : on doit gérer son entrainement, son régime afin d’être au top le jour J mais on ne sait pas véritablement à qui on aura à faire en face de soi le moment venu… Je savais que Tony affichait un corps massif, puissant et esthétique. Même en prise de masse à plus de 100 kg il affichait un physique massif mais pas gras. 5 mois plus tard les résultats ont été encore plus saisissants qu’avant : une ligne étroite malgré ses obliques volumineux, des bras et des cuisses XXL… Je mis attendais, mais quel choc ! Encore bravo à toi Tony. »
Tony : « Je vais rougir Nico!! j'ai les hanches larges c'est pas mes obliques qui sont sur développés. Je savais que Nico serait très rigoureux dans son régime et son entrainement. Il s'est super bien préparé, il est devenu plus homogène et esthétique. Manque plus que quelques petits kilos en plus et il trouvera son juste milieu!!! Bravo a toi aussi Nico!! (on l'a pas volé cette ventrée dimanche midi!) »



Evolution des mensurations

Tony alias Lagatoufle:
Cou: 41 (-1)
Epaules: 128 (-3)
Biceps: 41,5 (-0,5)
Avant-bras: 34 (-0,5)
Poitrine: 117 (-1)
Taille: 87 (-2)
Cuisses: 64 (-3)
Mollets: 41,5 (-0,5)
Poids: 93,5 Kg (-5)

Nicolas alias Nicos64:
Cou: 40,5 (-1,5)
Biceps: 39 (-2)
Avant-bras: 32,5 (-1)
Poitrine: 107 (-4)
Taille: 75 (-10)
Cuisses: 58 (-4)
Mollets: 36,5 (-2)
Poids: 76 Kg (-11)

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Souplesse :Yoga et télé-réalité, l'Univers Lafay est vaste !

samedi 11 juin 2011 à 07:10

La souplesse, pour les désirs et plaisirs de chacun...

Frédéric Kerlogot aime sa famille, les molosses, l'UFC, le Yoga et la Méthode Lafay.


Accédez à sa vidéo de Yoga en cliquant ici



Sunshyna New-Style aime le Hip hop, la pole dance et la Méthode Lafay.


En gros, le message que je veux faire passer c'est que la méthode lafay marche vraiment, faut juste de la motivation, de la persévérance et de se donner les moyens pour réussir!!quand j'ai commencé à faire mon programme de rééquilibrage de la méthode lafay au féminin, j'ai constaté une nette amélioration de ma souplesse dès les 1er jours, je me suis senti beaucoup mieux dans ma tête et dans mon corps!! Ps : Un grand Merciiiiiii à vous Olivier car votre livre a vraiment changé ma vie!!

Pour voir ses vidéos, cliquez ici (court-métrage et participation à l'Ile de la tentation)


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

La sauce Tomato-poivrons

vendredi 10 juin 2011 à 07:16

Une recette d'une grande simplicité qui donnera du goût même au blanc de poulet le plus fade, et qui mettra aussi de la joie dans vos pâtes et autres féculents.



(cliquez sur les images pour les agrandir)
Posté dans Nutrition
Olivier Lafay

Olivier Lafay existe, de même que son nouveau projet

lundi 6 juin 2011 à 09:04

Vidéo non censurée :





Vidéo censurée :




Petite histoire de cette vidéo

Le mardi 10 mai, j'étais de passage dans les locaux d'Amphora, mon éditeur adoré, pour travailler sur plusieurs points concernant la méthode, dont la préparation du tout nouveau projet, qui sera publié en novembre prochain.

A peine arrivé, considérant que ma musculature, sous ma chemise légère (il faisait chaud ce jour là) était certainement de nature à interpeller d'éventuels spectateurs, Renaud Dubois (le grand patron des éditions Amphora) me propose de tourner une vidéo destinée à présenter le nouveau projet.
Sortant à peine d'une extinction de voix et d'un week-end ayant copieusement arrosé les 90 ans de ma grand-mère, je ne me sentais pas au mieux de ma forme, mais j'ai trouvé l'idée amusante, et nous nous sommes alors lancés spontanément dans le tournage, sans rien avoir préparé...

Nous avons filmé deux fois une présentation improvisée, l'avons regardée un peu dubitatifs et amusés puis, Emmanuel Bès, la nouvelle et performante recrue d'Amphora, a estimé que le résultat du montage (réalisé par ses soins) serait convaincant. Nous l'avons cru.
Ce tournage s'est passé dans la joie et la bonne humeur, comme vous pourrez le voir dès le début de la vidéo. Nous avons même pensé à un bêtiser tant l'ambiance était excellente...

PS : j'ajoute à l'attention du petit groupe de personnes ayant bruyamment interpellé un homme, dans les couloirs de la Gare de Lyon, vers 18h30, en le complimentant sur sa musculature, que c'était moi-même prenant mon train de retour.


Une vidéo censurée

La vidéo a donc été publiée une première fois le mercredi 31 mai à 15h00, sur la page facebook des éditions Amphora, recueillant très vite des visiteurs et des commentaires. Les insultes pleuvent, comme d'habitude, puis un de ces malfaisants qui s'en prennent régulièrement à mon travail sur le net depuis 7 ans, décide de signaler la vidéo comme offensante... et celle-ci est alors censurée.
Amphora réplique dans la foulée en proposant une nouvelle version de la vidéo, amputée de la photo d'une femme nue (photo pourtant très sage), seul élément de nature à provoquer cette censure.
Voilà pourquoi vous avez le choix entre deux vidéos.


Du rififi chez les musclés (ou du moins chez ceux qui essaient de l'être, bien souvent en vain)

La publication de cette vidéo a engendré un tsunami de réactions négatives chez les habituels détracteurs de la méthode, qui n'ont pas été avares d'insultes, de mauvaise foi, de procès d'intentions et autres méchancetés qui leur sont habituels.
Ainsi, sur ce forum, l'un des membres, après moults insultes et même une publication de photo d'excrément, considère que "Pour une fois on peut discuter de merde dans un topic sans être hors sujet". Comprendre : parler de merde sur un topic où l'on parle de moi et de mon travail n'est pas hors sujet.
On m'a aussi transmis ceci : "Dite, Oliver L. est toujours en train de se la péter avec sa méthode à 2 balle, j'aimerais savoir si vous avez une photo de son physique. Apparemment il a une grande gueule est une p'tite queue (comme les croco's)".
Cela vient d'un forum qui a tellement peur du succès de la méthode que mon nom y est banni (comme sur 3 autres forums de musculation, sans compter d'autres forums qui pratiquent une forme de censure plus insidieuse).
Je ne vais pas lister ici toutes les insultes à mon encontre depuis 7 ans, il y aurait de quoi écrire un livre aussi épais que le Grand Robert.
Ce que l'on peut dire, c'est que la méthode, plus de 7 ans après sa première publication, provoque toujours des réactions haineuses (bien que de moins en moins nombreuses), et que cette vidéo aura su renouveler l'ardeur de ceux qui sont, au final, malgré leurs propos puérils, les fans les plus absolus de mon travail et de ma personne, puisqu'ils étaient tous, mercredi dernier, à 15h00 pile, en train de regarder la vidéo. Ils ont commenté dans la foulée, ce qui en dit long.
Lorsqu'un seul forum arrive à remplir 64 pages de propos violents, d'insultes diverses et de propos mensongers à mon égard, on en déduit, chez ceux qui en sont les auteurs, une fascination qui confine à l'obsession.

Bref, une vidéo volcanique, génératrice de tsunamis d'insultes (émises par à peine plus de 20 petits poulets se prenant pour de fiers coqs), mais aussi de beaucoup (beaucoup plus) de commentaires de lecteurs enthousiastes.

Posté dans Musculation
Olivier Lafay

Le plus jeune pratiquant connu

vendredi 3 juin 2011 à 12:01

Il est bien équipé : des chaises, une table, le LafayChrono et le livre !



Posté dans General
Olivier Lafay