Bientôt un an d'entraînement pour Laure.

vendredi 30 août 2013 à 08:55
Bonjour à tous ! Quel honneur de passer sur le blog !

Bientôt 29 ans, sans enfant pour le moment, je mesure 1,62m pour 50,4kg.
Au collège, je n’aimais pas trop le sport. Je pratiquais tout de même de la gymnastique rythmique et sportive avec une association. Puis, lorsque je suis entrée au lycée, je me suis mise au fitness 1 fois/semaine. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à apprécier le sport, même si je n’en faisais qu’1h/semaine.

 photo LaureC01_zpsd3e4e03c.jpg  photo LaureC_zps0c3af0d4.jpg
Laure avant la méthode, le 1er octobre 2012

Ce n’est qu’un peu plus tard que j’ai eu un vrai déclic, lors d’une sortie vélo avec mon petit ami ; il y a environ 5 ans. En effet, pendant l’effort, j’ai fait une crise d’asthme (je n’avais aucun antécédent d’asthme) et là je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose pour mon cœur !
J’ai décidé de faire de la course à pied. J’allais courir 3 fois/semaine. J’ai fait ça pendant plus d’un an mais j’ai arrêté pour des raisons personnelles. La CAP m’a donné plus de souffle. Plus j’allais courir, plus je progressais et plus j’avais envie de courir ! Un cercle vicieux ! J’ai vraiment adoré et suis devenue accroc, tellement qu’au jour d’aujourd’hui, ça me manque !!

Pour combler ce manque, je me suis inscrite dans une salle de musculation où je faisais du cardio et aussi un peu de musculation. Ne faisant pas très attention à mon alimentation, mon corps n’évoluait pas. Toutefois, cela me maintenait en forme.
L’année dernière, en faisant diverses recherches sur les « Fit Girls », car leurs corps me font rêver, j’ai découvert la Méthode Lafay par le biais d’une française qui avait fait cette méthode. En voyant ses résultats, je me suis dit que moi aussi je pouvais y arriver. Etant complexée depuis le collège, je voulais une bonne fois pour toute me sentir mieux dans mon corps et donc dans ma tête, et enfin arrêter de me camoufler sous mes vêtements.
Avant de me lancer dans l’achat du livre, je me suis quand même posée des questions : est-ce que j’allais réussir à me motiver à la maison autant que quand je vais à la salle ? Est-ce que c’est vraiment efficace ? J’ai donc approfondi mes recherches sur la méthode et j’ai trouvé d’autres témoignages qui m’ont encouragé (notamment sur le blog et sur le forum) ! J’ai sauté le pas en achetant le livre !

 photo LaureC02_zps6b49c405.jpg  photo LaureC03_zps745af1d2.jpg

C’est donc le 1er Octobre 2012 que j’ai commencé la Méthode Lafay Femme. Le test de départ m’a conseillé de faire 3 mois de rééquilibrage, accompagné de cardio. Dès le 1er mois, j’ai vu les effets de la méthode sur mon corps : perte de poids + perte de cm. Cela n’a fait qu’augmenter ma motivation. Voyant ma progression, j’ai refait le test à la fin du 1er mois de rééquilibrage et résultat : j’ai pu attaquer la méthode.
Pour le programme de musculation, j’ai choisi le profil n°6 (= Vous êtes satisfaite de votre buste et vous souhaitez mettre l’accent sur le bas du corps et la taille), ce qui correspond à 3 jours de muscu et 2 ou 3 jours de cardio par semaine. Me voilà lancée !
Au fur et à mesure que mon corps évoluait, j’étais de plus en plus motivée. Pendant les 3 premiers mois, je faisais attention à ce que je mangeais mais cela ne convenait pas. Je ne voyais pas trop de changement physique ; je stagnais. J’ai donc acheté la méthode de nutrition, qui m’a beaucoup aidé.J’ai commencé à faire 5 repas par jour sauf le week-end car c’est plus difficile à gérer.

 photo LaureC05_zpsc9df5ba1.jpg  photo LaureC04_zps94818988.jpg
Le 17 mai 2013

Sur l’exercice B1 (squat 1 jambe), je n’arrivais pas à augmenter le nombre de répétitions. J’étais bloquée à 11 répétitions. Cela m’ennuyait car je me sentais faible. Je ne comprenais pas pourquoi les autres y arrivaient et pas moi. Ainsi, sur les conseils des Lafayens(nes), j’ai fait des mini boucles ; j’ai donc fait un pas en arrière pour mieux y arriver ensuite et cela a fonctionné ! J’étais contente de pouvoir passer le cap des 20 répétitions à B1. C’est à partir de ce moment-là que j’ai compris le principe de l’efficience. Ce que j’ai retenu : « peu d’efforts pour beaucoup d’effets ».
Aujourd’hui, je m’accepte davantage dans mon corps et commence même à l’aimer ! Mon corps se raffermit chaque jour. Je suis passée d’une taille 38/40 à une taille 36. J’apprécie de pouvoir mettre des vêtements que je n’aurai pas mis avant par complexe. Depuis le début, j’ai perdu 5kg et surtout des centimètres (voir l’évolution de mes mensurations).

 photo LaureC07_zps5b8bc730.jpg  photo LaureC06_zpsb5422f07.jpg
Le 25 juillet 2013

Je fais toujours le profil n°6 avec 3 jours de muscu (lundi, mercredi et vendredi), 2 jours de cardio (mardi et jeudi) et repos le week-end. Je fais mes séances le matin, à jeun, avant d’aller travailler afin d’être tranquille en soirée. La méthode est simple et pratique car elle est adaptée à toutes et ne nécessite pas de matériel. On peut l’emmener partout ! Une citation que j’aime bien : « No more excuses ! ».
A l’heure actuelle, je me suis fixée un objectif « Eté 2014 », qui est de pouvoir mettre un bikini brésilien ! Ca peut paraître bête mais c’est bien ça mon objectif personnel. Le but est de raffermir encore plus mes cuisses, mes fesses et mon ventre. Une fois mon objectif atteint, je continuerai la méthode pour conserver ce corps dont j’ai toujours rêvé !
 photo LaureC12_zps1043b46b.jpg  photo LaureC11_zps273d867d.jpg

Pour ceux et celles qui hésitent encore à se lancer dans la méthode ou qui doutent de son efficacité, j’espère que mon petit témoignage (réalisé sans trucage… lol) vous aidera. De plus, toute la communauté Lafay est toujours là lorsque vous avez des questions ou tout simplement besoin d’un petit peu de motivation. Il en est de même pour Olivier, qui est à l’écoute de ses pratiquants et ça, ça n’a pas de prix ! MERCI à tous !
Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Devenir un athlète du quotidien

lundi 19 août 2013 à 08:53

Pour rappeler à mes lecteurs que le but ultime de la Méthode n'est pas le volume musculaire, mais l'Efficience, la construction de soi.
Témoignage de Killian.


"Etre un pratiquant de culture physique, un athlète du quotidien, voilà ce qui devient important. Le volume et les proportions ne sont pas rejetés ou négligés mais deviennent des modalités de même valeur que la souplesse, l'endurance, la résistance. Il s'agit de la recherche d'un dynamisme « pour soi », qui n'est pas nécessairement orienté vers la pratique sportive, mais fondamentalement orienté vers la recherche d'une énergie à tout moment disponible, un bien-être, une joie de vivre. Ce nouveau cadre n'évacue aucunement la possibilité de rechercher et d'obtenir un gros volume musculaire. Celui-ci ne passe cependant plus avant l'acquisition de qualités athlétiques, moins visuelles, mais jugées prioritaires."
(extrait de ATHLETES http://methode.lafay.free.fr/index.php?2007/01/18/4-athletes )



 photo KillianDumais2_zps31865abc.jpg  photo KillianDumais7_zps9549d38b.jpg

Bonjour, Je m'appelle Killian, j'ai 22ans, je suis étudiant en architecture du paysage et également paysagiste. J'ai débuté la méthode il y a deux ans suite à la rééducation d'une épaule, elle m'a permis d'évoluer physiquement dans mes sports, tout en me permettant d'être beaucoup plus à l'aise dans mon métier. Avant la méthode je suis passé par le skate et le tennis. Puis huit ans de trottinette freestyle. Depuis maintenant deux ans, j'additionne la méthode Lafay et l'art du déplacement ; le parkour.
L'individualisme m'intéressait dans ces sports, de même que l'adrénaline. Evoluer seul me permettait d'être confronté à moi-même et non d'entrer en compétition avec d'autres personnes. Ce sont ces traits de caractères qui m'ont permis de m'approprier la méthode, de trouver la volonté de l'appliquer dans le temps.

Diverses chutes en trottinette freestyle m'ont abimé un ménisque externe puis une luxation de l'épaule avec déchirure de la capsule articulaire.
J'ai découvert la méthode lors de la rééducation de l'épaule et du genou par mon physiothérapeute/ostéopathe. J'ai réagi négativement à l'idée de soulever des poids, il m'a alors montré le livre et expliqué le principe du poids du corps, des séries longues et repos courts. Pratiquant également cette méthode, il en connaissait les bienfaits et savait qu'elle me permettrait de continuer à stabiliser de manière autonome ces deux articulation fragilisées. Il m'a donc lancé le challenge ; "de toute façon, tu n'as rien à perdre !"

Avant de commencer à changer, j'avais l'appréhension du regard des autres en raison de côtes apparentes, d'une mauvaise posture voûtée et d'une nuque tirant vers l'avant (ce qu'on appelle communément la bosse du bison). J'ajouterai qu'être asthmatique n'aidait pas le sport en général. Cet ensemble de "contraintes" faisait partie d'un point de départ que j'ai remis en question grâce à la méthode.

Je n'ai pas vu de changements significatifs les premiers mois, mais l'évolution s'est faite en plusieurs phases: J'ai retrouvé une posture correcte durant le printemps. Mon poids est passé de 62 à 59kg puis 67kg pour 1m73 la première année. Mon appétit s'est développé avec le temps et j'ai pris soin de commencer à prendre un petit-déjeuner. Il y a eu un réel changement physique durant l'automne suivant.

 photo KillianDumais8_zpse4a25fd6.jpg  photo KillianDumais1_zpsd134d119.jpg

Lorsque j'emploie le terme "m'approprier" la méthode, j'entends l'adapter à ma capacité physique et aux possibilités de mon épaule. L'amplitude réduite de mon épaule ne me permettait pas de descendre complètement aux dips et pompes larges. J'ai adapté les exercices du livre aux amplitudes de mon épaule.

Par exemple, descendre jusqu'à l'horizontal en pompes larges était très difficile, même durant le niveau 4, j'avais de sévères craquements dans mon épaule. Mon amplitude au niveau 2 ne descendait que jusqu'à la moitié de sa capacité. Au niveau 3, j'ai joué avec l'intermédiaire de cette amplitude totale, ce qui veut dire que j'oscillais au-dessus de l'horizontal et non autour, puis au niveau 4, où je descendais très légèrement en dessous de l'horizontal.
Ce travail d'adaptation accompagné des exercices de souplesse m'a permis d'orienter la méthode selon mes capacités physiques sans rester bloqué à une difficulté. Aujourd'hui la souplesse me permet de garder un corps dynamique pour mon travail et me détendre en fin de journée.

La première année j'ai pu être régulier avec trois séances/semaine sauf durant les périodes d'examens. Ce temps a été une redécouverte de soi. D'un naturel désordonné j'ai structuré mon quotidien grâce à la régularité de la méthode, j'ai trouvé une assurance que je n'avais pas. Au travail, des mouvements difficiles à réaliser sont devenus presque naturels, en fait, la structure de la méthode s'est retrouvée dans tout mon quotidien.

 photo KillianDumais6_zpsedb0bad8.jpg  photo KillianDumais5_zpse88fe7b9.jpg

Quatre termes pour résumer ces deux années, "découverte", "prise de conscience", "évolution", "équilibre". Ces quatre phases résument pour moi l'évolution liée aux premiers niveaux. On découvre la méthode, puis on se rend compte de son efficacité, on évolue doucement jusqu'à atteindre un point d'équilibre où l'on se sent bien. J'ai gagné la majorité de ma masse la première année, puis décision prise de passer aux niveaux supérieurs (6 et 7) où j'ai vu ma condition athlétique s'améliorer, c'est aussi le moment où j'ai cherché à trouver mes limites. Découverte des nausées en milieu de séance, des courbatures qui restent, du manque de congestion, des Rest-pauses à chaque fin de mode, tout ces facteurs m'ont alarmé. C'était un travail contre moi-même. C'est à ce moment qu'est sorti l'article sur le "No pain No gain", puis les articles sur le "constructivisme et l'efficience". J'ai pris conscience à ce moment de l'oubli du challenge de base, "me renforcer".
Première boucle sur le niveau 2 et de la peine à progresser sur A6 depuis longtemps. J'ai choisi un entrainement à l'échec simple pour une progression plus douce. J'ai utilisé l'article de gestion de la triade et des performances d'Arnaud et Geoffroy et ceux sur l'efficience de manière à rationnaliser mon entrainement vers le minimum d'efforts afin de me préserver et bénéficier du maximum de résultat possible. J'ai énormément travaillé avec l'ODT durant les périodes d'examens où je ne pouvais pas être régulier.

Je me suis réellement approprié la méthode en m'en détachant progressivement durant l'automne suivant, l'école d'ingénieur devenant trop chronophage, j'ai du placer la méthode dans la "case" entretien. Après avoir minibouclé plusieurs fois la variante de l'exo 2 afin de la faire progresser au maximum, j'ai laissé la méthode en standby pour me consacrer à mes études. J'ai alors cru que j'allais perdre mes acquis, cependant, j'ai conservé une condition physique très stable.
J'ai entamé ma dernière phase de méthode qui pour moi correspond à "l'équilibre" durant la reprise de ce printemps. J'ai eu plus temps pour l'entrainement, jusqu'au moment où le paysagisme est devenu trop énergivore. J'ai organisé une gestion de mes entrainements plus efficiente de manière à ne pas m'épuiser la veille du travail mais aussi avoir suffisamment de repos pour ne pas m'entrainer en vain. L'utilisation de l'ODT a encore une fois porté ses fruits pour conserver les acquis. Depuis quelques temps, je ne m'entraine plus, mon travail m'en demande trop au quotidien, cependant je réalise que je ne pourrais pas tenir mon rythme actuel si je n'avais pas changé de condition physique grâce à la méthode.

 photo KillianDumais_zpsfae35adc.jpg  photo KillianDumais3_zpsff26dddd.jpg

Maintenant que mon épaule et mon genou sont stables, je peux dire que le premier changement est presque fait. La prochaine étape réside simplement dans l'entretien de la structure quotidienne, dans l'entretien de ma condition physique mais aussi dans le perfectionnement de ces qualités. J'ai pris un poids raisonnable en mangeant selon mes besoins durant ces deux années. A mon sens plus les choses s'acquièrent lentement, plus elles ont de raison de rester ancrées, observation faite lors de l'arrêt de l'entrainement. Je ne vais donc pas chercher à prendre de la masse car l'équilibre atteint naturellement me convient et le reste ne sera que du bonus.
Avec recul, deux années passent rapidement. C'est la raison pour laquelle je ne suis pas pressé de peaufiner l'évolution car il faut aussi le temps de s'accepter soi-même. Tout les points négatifs cité précédemment ont été apprivoisés afin de les utiliser pour aller plus loin.
Dans mes objectifs actuellement, l'idée serait de pouvoir retrouver le temps de pratiquer mes sports. J'ai participé récemment au StrongmanRun d'Engelberg. J'envisage d'autres courses de ce genre et m'intéresse aux trails, cependant, il va me falloir du temps.
Je terminerais en vous disant de prendre votre temps ! Car c'est en y allant étape par étape, qu'on s'applique à enraciner les acquis pour résister au vent du quotidien.


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

45 centimètres et même davantage (la démocratisation des gros bras)

mercredi 31 juillet 2013 à 10:13

Denis, 45 cm de tour de bras
 photo Denis01_zpsf76db8c2.jpg



Pourquoi ce gros plan sur les bras?
Un athlète peut-il se résumer à ses bras? Ou : des bras peuvent-ils résumer un athlète?

Si l'on considère, avec raison, que le volume musculaire, à fortiori le volume des bras, n'est pas le critère fondamental permettant de définir un athlète, ces questions semblent légitimes. Cependant, en élargissant notre point de vue, on réalise que les bras peuvent avoir quelque chose à nous dire.

La Méthode Lafay est une école du changement. Chaque pratiquant(e) apprend, à son rythme, à gérer ses efforts de manière à atteindre des objectifs athlétiques et esthétiques avec un minimum d'investissement physique et mental. La maxime « no pain no gain », déconstruite dans les multiples articles du blog, laisse place à une autre « boussole » : « peu d'efforts, beaucoup d'effets ».

Et chacun de découvrir le pouvoir de l'Efficience, la formidable capacité de changement résidant dans ce concept. Adopter l'Efficience, c'est pouvoir s'entraîner pas longtemps, pas souvent et en forçant très peu. C'est à la fois un mode de pensée et un mode d'entraînement qui, tous deux, diffèrent grandement des écoles classiques de la musculation.
On apprend à penser autrement son rapport à soi, aux autres, au monde, ce qui modifie notre vision de l'effort et du stress nécessaire au développement physique (au changement). On apprend à gérer autrement son effort en suivant les consignes données dans les livres de la Méthode ainsi que sur le blog. Les nombreux exemples de changements physiques réussis démontrent que l'efficience ne condamne pas l'efficacité, bien au contraire.

La Méthode Lafay est une forme de musculation systémique, où l'entraînement de chaque groupe musculaire est toujours envisagé relativement au reste du corps et non séparément, par juxtaposition suite à un découpage de type analytique, comme on le voit régulièrement en musculation classique, où la recherche de performance et d'esthétique détermine seule le contenu et la forme de l'entraînement. Dans la Méthode, le corps est exercé dans sa totalité, dans le respect des chaînes musculaires, et la santé est un critère de même valeur que la performance ou l'esthétique. Ainsi, le volume des bras n'est pas une priorité : on développe la totalité d'abord, les fondations, puis on peut affiner ensuite si on le désire. Celui qui considère que ses bras manquent de volume, peut espérer combler ce retard grâce à certaines stratégies proposées dans l'univers de la Méthode. Il atteindra ainsi les proportions qui lui conviennent.

Mais la focalisation, même provisoire, sur les bras ne sert pas que des objectifs esthétiques cantonnés à ce seul groupe musculaire.

Un entraînement davantage ciblé sur les bras peut vous permettre de progresser sur les dips et les pompes, comme expliqué dans l'article "Plus fort aux bras, plus fort à la Triade".

A un autre niveau, une attention plus grande accordée au développement des bras peut renforcer votre efficience. Atteindre des dimensions fabuleuses (au naturel) pour cette partie de votre anatomie demande une parfaite maîtrise des outils de l'Efficience. Y parvenir renforce la motivation, et cela vous permet de faire de nouveaux progrès (en musculation ou ailleurs). La satisfaction de pouvoir atteindre des dimensions extraordinaires, avec seulement deux chaises et une barre de traction, sans avoir à y consacrer sa vie et à sacrifier sa santé, est nécessairement très intense.
On se sert donc des bras pour atteindre un niveau supérieur d'Efficience. Le gain réel, c'est l'Efficience, les bras ne sont qu'un moyen (et un signe concret que « ça marche »). La finalité, c'est l'apprentissage de l'Efficience et sa démonstration physique, la source de la foi en soi-même, sans illusion et sans triche.

Viser le corps, l'atteindre et... le dépasser.



Denis a gagné 17 kgs en moins d'un an. Dont 10 kgs entre janvier et juillet 2013.
 photo Denis73kgs_zps66611879.jpg  photo bras9_zps1c5d0130.jpg
73 kgs, 37 cm de bras/ 90 kgs, 45 cm de bras
 photo Denis37_zps9707ca7e.jpg  photo bras16_zps596cebf9.jpg

Denis est un intervenant très connu dans l'univers de la Méthode. Sous son nom ou sous le pseudonyme de Shiver, il a maintes fois fait la preuve de sa puissance intellectuelle en réduisant à néant les attaques des détracteurs de mon travail. Ses éclaircissements au sujet de la pratique de la Méthode, et de son socle conceptuel (notamment l'Efficience), sont très appréciés de mes lecteurs.
En août 2012, il a décidé de réaliser une prise de masse, c'est-à-dire une importante prise de muscle, accompagnée de gras. Il pesait à l'époque 73 kgs pour 1m78, avec 73 cm de tour de taille.
Grâce à un recadrage du colossal Arnaud, Denis a pu affermir sa pratique concrète de l'Efficience. Il est monté en moins d'un an à 90 kgs, avec 45 cm de tour de bras et 83 cm de tour de taille.
Ce résultat est fabuleux, certes, mais Denis envisage de monter à 47 cm de tour de bras, voire davantage, avant de commencer à perdre le gras recouvrant ses muscles. Sa progression étant aisée, sa maîtrise de l'efficience croissante, on sait qu'il y parviendra avant la fin 2013.
Le but, vous l'aurez compris, n'est pas le gros bras pour lui-même, mais une forme de sagesse et de joie d'être au monde.

Je laisse les lecteurs méditer ces paroles de Bergson (tiré de son livre l'Energie spirituelle ):
« les philosophes qui ont spéculé sur la signification de la vie et sur la destinée de l'homme n'ont pas assez remarqué que la nature a pris la peine de nous renseigner là-dessus elle-même. Elle nous avertit par un signe précis que notre destination est atteinte. Ceci est la joie. Je dis la joie, je ne dis pas le plaisir »
L'excellent Paul Diel ne dit pas autre chose (livre La peur et l'angoisse).
La joie, en tant que critère d'achèvement du sens de soi, d'un projet d'être, ne coexiste pas, par essence, avec la haine, l'acharnement, le lynchage, la satisfaction bête et méchante de faire du mal... de se faire du mal.



En conclusion de cet article, je publie les dernières photos d'Arnaud.
On remarquera ses résultats exceptionnels (47 cm de tour de bras pour 1m85). On remarquera aussi que, à chaque fois qu'il suit de très près un pratiquant Lafay, celui-ci fait rapidement des progrès considérables.

 photo arnaud02_zps75693f8f.jpg  photo arnaud03_zps7042e0c9.jpg

 photo Arnaud01_zps5df431b6.jpg
Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Motivation : une vidéo dédiée à Jonathan

jeudi 25 juillet 2013 à 16:08

Une vidéo à la fois motivante et émouvante.

Motivante car elle met en valeur vos progrès et vous donnera la force de persévérer dans le changement.

Emouvante car elle est aussi un hommage à Jonathan, décédé récemment. Vous le retrouverez à la fin de ce petit film, qu'il clôture avec ses progrès, sa masse et son élégance. Et nous continuerons ainsi à faire vivre sa mémoire...



Pensez à remercier et féliciter l'auteur de ce petit film très réussi (Antonin Lafayen).

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Perdre 42 kgs et se muscler

jeudi 4 juillet 2013 à 11:55

Jonathan s'est véritablement métamorphosé en seulement deux ans. Il a encore un peu de chemin à faire pour éliminer la totalité de son gras, mais l'essentiel a été réalisé, tout en construisant une musculature puissante.

(Cliquez sur les images si vous voulez les voir en plus grand)

Avant/après sur deux ans
 photo JM07_zps3e89a28a.jpg



Bonsoir à tous, Jonathan 24 ans, 1m86 pour 94kg. Je pratique la méthode Lafay depuis environ 2 ans.

Dès mon jeune âge, le sport m'a beaucoup attiré, mais j'étais trop peu discipliné; j'ai commencé avec du Karaté pendant 1 an vers l'âge de 7 ans. Arrêt à cause de mon frère qui a voulu arrêter, puis j'ai enchaîné sur 1 an de foot à l'âge de 8 ans, même chose. J'ai arrêté les sports en club pendant quelques années, et me suis dirigé vers le badminton vers mes 13 ans, j'en ai fait 2 ans en club, mais le fait d'être en surpoids à cette époque me rendait la tâche beaucoup trop difficile, j'ai dû arrêter.

Suite à ça, je n'avais vraiment plus aucune motivation, plus aucune envie de faire un quelconque sport. Le fait de sortir avec mes potes jouer au foot dans la rue, faire du roller, du vélo, tout ce que les gens de mon âge faisaient, était devenu un " fardeau ". Je me suis mis à " geeker " et là, ce fût une sorte de " descente aux enfers ".

Ce physique, que je portais depuis l'âge de 10 ans commençait à me peser, j'ai donc trouvé refuge derrière un PC, je ne parvenais à rien, je n'avais envie de rien, à part jouer et manger. De ce fait, faire un sport, était devenu impensable, j'étais essoufflé au moindre gestes; courir, pédaler, tout ce qui touchait à un quelconque effort physique était devenu difficile. Cloîtré chez moi, je vivais ma vie, à subir les moqueries et les rires au collège / lycée, ne pas réussir à avoir de petite amie. A force, tout devenait habituel, par conséquent j'ai tenu bon quelques années ( jusqu'à mes 22 ans environ, où je suis arrivé à 130 kgs). Je ne pouvais rester plus longtemps comme ça.

Un beau jour, le déclic est arrivé (octobre 2011). Ce déclic fût déclenché par plusieurs choses, récurrentes pour la plupart. J'ai voulu mettre un terme à tout ce que je subissais depuis des années, mais aussi pour " faire taire " mon ex beau-père, qui n'avait cessé de me dire que je n'arriverais jamais à changer, que je ne savais rien faire de mes mains, et resterais toute ma vie derrière un PC. Ce même jour, j'ai vu les photos de Toad Lafayen au travers d'un copain ( Oz G-Striker sur FB à l'époque, pratiquant la Méthode Lafay aussi ). Voyant Toad et Oz changer à vitesse grand V m'a donné une lueur d'espoir. Ils m'ont parlé de la Méthode Lafay, c'est à ce moment que j'ai décidé de prendre mon futur en main, nous sommes tous les 3 allés acheter tout ce dont j'avais besoin pour pratiquer au mieux la méthode ( tréteaux, barre de traction, gants ).

Toad Lafayen
 photo JM08_zpse6c34ae9.jpg  photo JM09_zps61403d04.jpg

Oz G-Striker
 photo JM10_zpsf08ee987.jpg  photo JM11_zpsf874fd6d.jpg



Je commence dès le lendemain avec le test de départ, et là, grosse désillusion : 0 à tous les exercices, la motivation est redescendue d'un coup. Mon physique, malgré ma motivation, était un frein énorme. Commencer la musculation au poids de corps, avec une base de 130kg, sans n'avoir jamais fait de musculation, c'est juste horrible.
Le lendemain, je me suis dirigé de nouveau vers Toad, et il m'a donné un petit peu confiance en moi. J'ai fait ma séance, en faisant 1 dips en variante plus facile, 1 demie pompe, une traction en variante plus facile et voilà.

Le premier mois fût très très intense, perte de poids assez conséquente (10kg le premier mois), dû à une alimentation beaucoup plus saine et restreinte. Je voyais ENFIN mon corps changer, c'était tellement plaisant que j'en faisais part à tout le monde.

Malheureusement, une blessure à l'avant bras gauche m'a empêché pendant 2 mois de pratiquer la méthode (Pas d'échauffement, et voilà). J'ai cependant continuer à suivre mon alimentation, et continué à perdre. 2 mois après j'ai atteint les 110kg, c'est ce que je m'étais fixé comme objectif. Motivation au summum, rétabli, je me lance de nouveau dans la Méthode Lafay. Apparition de divers muscles dont je ne connaissais l'existence. Je commence à me regarder de plus en plus sans dégoût dans une glace, je gagne en assurance, commence à ressortir avec mes potes et à aller vers les filles.

Jonathan actuellement
 photo JM04_zps27a0d122.jpg

Mon changement physique fût vraiment radical, un soulagement, une seconde vie. J'ai atteins les 88kg et je suis remonté au poids actuel. Je pense avoir acquis grâce à la méthode, un vrai mental, le fait de devoir me motiver à ne pas manger plus que je ne dois, faire mes séances à me pousser jusqu'au bout, la faire même si je n'en ai pas envie pour X ou Y raisons, m'a rendu vraiment fort mentalement.

 photo JM03_zps0e1c2143.jpg

Maintenant, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde, ma vie a totalement changé, tant bien sur le plan relationnel que sur le plan physique. J'ai gagné une confiance en moi, un physique beaucoup plus agréable, je suis beaucoup plus sociable, plus souriant, j'ai tellement gagné grâce à ce changement, à la méthode (et à Toad, qui m'a tellement redonné la motivation pendant ces 2 ans).

 photo JM01_zpse0eca20c.jpg

Malgré quelques irrégularités, j'ai tenu bon et j'approche de mon objectif final, qui est idéalement de 90 kgs, mais beaucoup plus sec que je ne le suis actuellement. Gain en force / puissance. J'envisage qui plus est de me lancer dans le Krav Maga dès que possible, car avoir de la force c'est bien, mais la maîtriser c'est mieux.

 photo JM05_zpsb335ef76.jpg

J'aimerais, sincèrement remercier toute la communauté des Lafayens, qui, même si je n'en ai pas cité, m'ont beaucoup apporté aussi (je ne citerai pas de noms pour éviter d'en oublier et faire des jaloux :p ). Ne perdez jamais espoir, si vous voulez vraiment changer, vous y arriverez, n'écoutez jamais les médisant(e)s qui vous entourent, montrez-leur que vous valez quelque chose, et finalement beaucoup plus qu'eux.

Merci Toad, des bisous, et pour finir mille merci à Olivier de m'avoir sorti de là, à travers ta Méthode.



Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

15° sur 115, lors de son premier cross

vendredi 28 juin 2013 à 10:10

La Méthode, conçue comme un "meilleur compromis" , non énergivore et chronophage, permet d'atteindre un niveau athlétique très convenable, qui peut être ensuite basculé dans de nombreux sports, avec des résultats honorables. Et, parfois, le travail spécifique additionnel à réaliser pour ce faire sera peu important, voire négligeable, comme ici.


 photo crossagraveBrieacute23juin2013_zps43e4431b.jpg

Bonjour à tous,

Je me présente, je m’appelle Anthony, j’ai 17 ans, (kartouche21 sur le forum).
Je pratique la méthode depuis maintenant 14 mois dont 8 que je considère comme vraiment sérieux.

Je suis actuellement en train de préparer des tests de sélections pour un BPJEPS, je fais 2 à 3 séances lafay par semaine, j’ai repris la course à pied depuis deux mois, je cours 2 fois par semaine et je fais aussi du vélo. Je m’exerce occasionnellement à certains mouvements de fonte présents aux tests. Je cherche à progresser en performance, en force et en endurance que se soit, dans la méthode, en course à pied ou en vélo, tout comme en fonte ou même pour d’autres activités annexes.

Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour témoigner des progrès que j’ai fais en course à pied grâce à la méthode, sans même courir pendant plusieurs mois, ainsi qu’un bon résultat à mon premier cross.

J’ai donc courus Le cross du Pain à Brié et Angonnes (38) le 23 juin 2013 ou j’ai terminé 15ème sur 115 participants, sur une épreuve de 7 km, avec un temps de 40’36.
Ce fut une belle surprise pour moi, qui en octobre 2012 n’étais pas capable de courir plus de 4km à une allure assez faible et sans m’arrêter. Je suis actuellement capable de courir facilement plus de 10km tout en tenant une moyenne d’environ 11.5km/h.

 photo 7kmscratch-page-001_zpse1013809.jpg

Grace à la méthode, j’ai acquis de la force, de l’endurance, un meilleur souffle, et aussi du volume. Les exercices sont pensés et agencés de telle manière que l’on ne fait pas seulement un effort musculaire, mais aussi cardio – vasculaire, autrement dis, le cœur bosse aussi :-)
Les exercices jambes, et je trouve beaucoup l’exercice F, provoquent un fort essoufflement en fin de séries, ce qui pourrait se comparer à du fractionné ou du HIIT.

Pour citer un autre domaine au j’ai progressé sans pratiquer : la fonte. Je vais prendre l’exemple de la presse à cuisse, je réalisais 1 répétition à 110kg en Octobre 2012, et 1 répétition à 170kg début mars 2013.

Je deviens progressivement plus fort, plus endurant et plus performant en m’entrainant 2 à 3 séances par semaine de la Méthode Lafay.
Grâce à ce travail, je peux aller courir seulement 2 fois par semaine et pouvoir penser à d’autres activités comme des entrainements ou simple sortie de vélo, en bien encore une randonnée.
Je m’étire au possible après (ou dans la même journée) chaque séance d’entraînement et je m’accorde au minimum 1 jours complet de repos par semaine.

Pour conclure, la Méthode Lafay m’a apporté plus de force, d’endurance, de souffle, de souplesse et de volume musculaire et elle me permet de progresser dans toutes les autres activités que j’aime à coté, sans passer des heures d’entrainements dans chacune d’entre elles.
Je pense que mes résultats seraient encore meilleurs avec plus de sérieux sur le travail du Diaphragme et du transverse. Grâce à la méthode, vous pouvez arriver à vos objectifs, quels qu’ils soient ! Alors n’hésitez pas à vous lancer, commencez dès à présent à cultiver l’efficience.

A bientôt,

Anthony


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Antonio, du "no pain no gain" à l'Efficience

mercredi 12 juin 2013 à 10:10


 photo ArnautMeacutethodeLafay01_feacutevrier2013_zps3771ed99.jpg  photo ArnautMeacutethodeLafay_feacutevrier2013_zps51cae22e.jpg

Arnaud (photos ci-dessus) est un pratiquant expérimenté, qui a très bien compris le fonctionnement de la Méthode. Au naturel et 100% Méthode Lafay, il a atteint un peu plus de 47 cm de tour de bras (à froid), sans gras, pour une taille d'1m85 et 100 kgs.
Régulièrement, il fait profiter de son savoir des pratiquants connaissant des difficultés, ou voulant tout simplement améliorer leur "science" de la Méthode.

Il a suivi très récemment Antonio, qui stagnait, se démotivait alors que les solutions étaient pourtant sous ses yeux, mais il ne savait pas regarder...
Arnaud a su orienter son regard et le guider.
Tout a commencé par un commentaire d'Antonio sur le blog (cliquez ici, pseudo Sik)
Arnaud l'a alors suivi en organisant sa progression, sa vision, son alimentation.

Antonio a fait des progrès extraordinaires. Il est enfin parvenu à abandonner le "no pain no gain" pour adopter pleinement l'Efficience. Sa lassitude a laissé la place à la motivation. L'échec a été balayé par une réussite rapide.
Vous constaterez sa progression exceptionnelle d'où le combat est absent. Les chiffres parlent d'eux-mêmes en seulement trois mois :
+9 kg
+ 7cm en tour de poitrine
+10 cm aux cuisses
+ 4cm en tour de taille avec une sangle abdominale beaucoup plus volumineuse et toujours aussi sec.



Témoignage d'Antonio (pseudo sur musculaction.com : Zeiss) :

Salut à tous, Zeiss, pratiquant de la méthode depuis bientôt 11 mois. J'ai 20 ans, mesure 1m63 pour 70,5kg en fin de prise de masse.
J'ai pratiqué plusieurs sports durant mon enfance, de 10 à 15 ans je pratiquais la natation, le football, le handball, tout ça à l'école (4 fois par semaine). À l'époque c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour me défouler et surtout battre les autres, j'avais toujours aimé être en compétition, dépasser mes limites, battre mes records, j'étais trop confiant et certain de ma force. Je voulais être un petit « athlète » et avoir une bonne condition physique.

Ensuite, à l'âge de 17 ans n'ayant plus aucune motivation j'ai arrêté la plupart des sports que je faisais à part le football, que j'ai continué à pratiquer avec des amis en club. Puis par après, je décide de me mettre à la musculation avec « mon programme » : diverses pompes, exécutées n'importe comment, n'importe quand ... Entre-temps, j'avais découvert la Méthode Lafay, je ne m'y étais pas vraiment intéressé, par manque de motivation. Je préférais toujours me concentrer sur le football. Le 5 mars 2012, j'ai eu une blessure assez sérieuse au genou gauche, rupture des LCA + ménisque rompu. Par la suite, je perdrai également un ischio-jambier.

J'étais complètement abattu, l'opération arriva au mois de juin avec une longue rééducation à la clé. Vers le fin juillet/début août, je décide enfin de rouvrir le livre vert. Je pensais qu'avec la blessure que j'avais eu, je ne pouvais plus rien faire, me sentant faible et pour la première fois peu sûr de moi (donc en danger). Je décide donc d'y aller prudemment sans vouloir « être en compétition avec moi-même », mettre ma fierté de côté, la grande aventure commence le 15 août.

Au commencement, je pesais à ce moment-là à environ 58-60 kilos, j'entame ma première « prise de masse », je mangeais tout ce qui se trouvait sur mon passage.
 photo Antoniodeacutebut_zps32032d5d.jpg

Les premiers mois l'entraînement pour moi c'était : 3 séances à 100 % uniquement, échec ultime à chaque série, rest-pauses à profusions ... J'ai tenu quelques mois comme ça, puis les premiers obstacles sont apparus, stagnation, blessures, arrêt de la méthode puis reprise. Néanmoins, j'étais toujours orgueilleux et têtu, je lisais les articles du blog mais, en diagonale, je faisais toujours comme j'en avais envie.

Tout de même après environ 6 mois de Méthode, le poids avait peu évolué (61-62 kg), mes performances étaient correctes pour un début (mode entre 12 et 15 sur la plupart des exos), j'avais bien changé.

Dans la continuité me sentant plus confiant, j'ai recommencé une nouvelle prise de masse cette fois en soignant l'alimentation, mais je n'avais pas fait d'effort au niveau de l'entraînement. Je voulais toujours donner le meilleur de moi-même pendant mes séances, malheureusement ça ne s'est pas passé comme prévu. J'ai pris du poids et les mensurations n'ont pas évolué, à part le tour de taille ...

J'étais découragé, à ce moment-là, tout était remis en question, ma pratique de la méthode, mon alimentation, je voulais arrêter encore une fois ... Tentant le tout pour le tout, je crée mon carnet sur musculaction.com et je prends contact avec Arnaud.
Il m'a donné une vision complètement différente de l'entraînement que j'avais, j'ai lu et relu les articles du blog, tout ce qui me semblait futile commençait à avoir du sens. Les séances à échec ultime ont laissé place aux mini-boucles (70 %, se concentrer sur un exercice, Ascension) et ne pas forcer sur toute la Triade en même temps.
Mes mensurations avant ma prise de masse (mi-février) étaient : 93cm de pectoraux, cuisses 51/47 cm, bras 31,5 cm et environ 75-77 cm de tour de taille.

 photo Antoniosuite2_zps07b87e1d.jpg

Très rapidement les mensurations sont en hausse, les performances également, j'atteins un mode 19 à B1 (mode 15 auparavant), mode 15 pour A6 puis sur A12, idem sur A2. Le plus gros changement reste sur C1 (premier passage mode 15) en fin d'ascension j'ai réussi un mode 24. Je commençais à me faire à l'idée d'abandonner le « no pain no gain » pour le remplacer par l'Efficience. Sans que je m'en aperçoive, le changement s'est fait progressivement, je prenais le contrôle de mon entraînement et de moi-même. L'alimentation abondante ainsi que l'augmentation des modes et une meilleure gestion de l'entraînement ont fait augmenter les mensurations rapidement . En 3 mois de prise de masse, j'ai atteint 101 cm en pectoraux, 61/58 cm de cuisses, bras 34,5 cm, tout ça pour 70,5 kg et un tour de taille de 82 cm environ.

Sans même m'en rendre compte, j'appliquais les miniboucles, les 70 % et autres techniques antistagnation, maintenant c'est devenu une habitude. J'appréhende de moins en moins mes séances, j'ai retrouvé le plaisir de m'entraîner et je crois que c'est le plus important pour le moment.
 photo Antonio3_zps75700ee7.jpg

J'ai énormément appris sur la nutrition, mes propres réactions par rapport à l'entraînement; je sais prendre du recul pour mieux définir ma pratique. J'ai obtenu des résultats satisfaisants grâce aux principes de l'Efficience, je ne suis plus le pratiquant têtu et « guerrier » que j'ai été autrefois.

Pour la suite, je vais continuer sur cette voie de l'Efficience en produisant de petits efforts qui engendreront de grands résultats. Je veux tirer le meilleur de mon entraînement et de mes capacités. A mes débuts, j'avais des « exemples » qui n'étaient pas les meilleurs, j'ai compris au fur et à mesure que je suis mon seul exemple.
Mon objectif, pour le moment, est de faire un petit régime, pour repartir rapidement sur une nouvelle prise de masse afin d'atteindre 105 cm de pectoraux, 36 cm de bras et 57 cm de cuisses, le tout bien sec. J'ai arrêté le football, je me concentre sur la Méthode Lafay pour le moment, car elle développe rapidement les capacités athlétiques, ce qui est très utile pour de futurs sports collectifs.

 photo Antoniocuisses_zps237ad840.jpg

Si je devais faire un petit bilan de mes 11 mois de pratique, je dirais que le changement a été physique et surtout psychologique. Les quelques remarques blessantes que je subissais à mes débuts ne sont plus d'actualités, mon comportement têtu et orgueilleux est tombé, il a laissé place à la douceur et à la compréhension dans mes relations. Pour ceux qui se disent qu'ils n'arriveront jamais à atteindre leurs objectifs, qui se découragent rapidement, qui manquent tout simplement de motivation... Qu'attendez-vous ? Le changement c'est vous qui le construisez... Lisez les articles du blog, allez vers les autres, ne vous découragez pas et surtout persévérez en contournant provisoirement les problèmes et non en fonçant tête baissée dans un mur en béton !

Lisez constamment les articles du blog, ça n'a l'air de rien comme ça, mais si vous appliquez ce qui est écrit, les résultats seront là.
 photo Antonio5_zps04f0eca7.jpg

Pour conclure, je remercie Arnaud qui m'a aidé à me surpasser, ses conseils sont clairs et précis, il est souvent disponible, il m'a toujours motivé et soutenu dans ma progression.

Enfin, merci à Olivier pour le travail énorme qu'il réalise pour toute la communauté lafayenne !

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Impressionnant bilan après seulement 6 semaines de reprise

mardi 4 juin 2013 à 09:49

Si vous suivez régulièrement le blog, vous savez qu'Emmanuel Béato a dû cesser l'entraînement pendant 3 mois complets, suite à une blessure.
Il s'est abîmé sérieusement l'épaule lors d'un entraînement avec haltères, à l'époque où il se formait pour devenir coach. Depuis, il traînait la blessure en s'entraînant tant bien que mal avec la Méthode Lafay, qui lui a quand même permis d'avoir d'excellents résultats. Il a finalement dû cesser tout entraînement car la blessure ne régressait pas.

Vous verrez ici son physique lors de la reprise et son physique actuel. Il a très rapidement regonflé et on pourrait même dire que son apparence est meilleure que jamais.
En seulement 6 semaines !

11 avril 2013
 photo 11Avril2013_zps78e42567.jpg

24 mai 2013
 photo Reprise4_zps2a1345f1.jpg

Ne loupez pas la dernière pose de la vidéo !



Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Les élèves Lafay sur Facebook, N°19

lundi 3 juin 2013 à 11:58

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 mai au 31 mai 2013.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise "mens sana in corpore sano". Certains sont des pratiquants aguerris, d'autres s'entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit poujr briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d'entre eux.


Jordan Fmjf Lallemand
 photo JordanFmjfLallemand01_mai2013_zps193d1951.jpg  photo JordanFmjfLallemand_mai2013_zps12ca163c.jpg

Victoria Wayne et Valérie Laurent
 photo VictoriaWayne_mai2013_zps57876fe0.jpg  photo ValeacuterieLaurent_mai2013_zpsbba55d93.jpg

Do Lafay
 photo DoLafay01_mai2013_zpsb7242607.jpg  photo DoLafay_mai2013_zpsec67e8ef.jpg

Kévin Capitaine et Maxime Rodrigue
 photo KeacutevinCapitaine_zps069b2392.jpg  photo MaximeRodrigue_zpsf7e87832.jpg

Mickaël Lafayen et Laure Chomette
 photo MickaelLafayen_mai2013_zps3033bf5f.jpg  photo LaureChomette_mai2013_zpsb1ddbb86.jpg

William Lafayen
 photo WilliamLafayen01_mai2013_zps62a4a377.jpg  photo WilliamLafayen_mai2013_zpsc48f1d8e.jpg

Axel Denis
 photo AxelDenis01_mai2013_zps76ac2e2b.jpg  photo AxelDenis_mai2013_zps8bb80e29.jpg

Thibaud Lafayen Str Workout
 photo ThibaudLafayenStrWorkout01_mai2013_zps7b17c634.jpg  photo ThibaudLafayenStrWorkout_mai2013_zpsa867e350.jpg

Bnjmn Gjrd
 photo BnjmnGjrd01_mai2013_zps470409a6.jpg  photo BnjmnGjrd02_mai2013_zps9fa1f001.jpg

Guillaume Ducatez
 photo GuillaumeDucatez01_mai2013_zps959b6b91.jpg  photo GuillaumeDucatez_mai2013_zpse8e70bbf.jpg

Quentin Montfray
 photo QuentinMonfray01_mai2013_zps318db834.jpg  photo QuentinMonfray_mai2013_zps2646c1e6.jpg

Yassine Yassassin'
 photo YassineYassasin01_mai2013_zps8ae2d8df.jpg  photo YassineYassasin_zps49eb3a8a.jpg

Arnaud Lafay
 photo ArnaudLafay02_mai2013_zps56aaa97d.jpg  photo ArnaudLafay01_mai2013_zps7447f607.jpg

Cyril Lafay
 photo CyrilLafay01_mai2013_zpsb0c6786d.jpg  photo CyrilLafay_mai2013_zps10e56a6d.jpg

François Thebault
 photo FranccediloisThebault_mai2013_zpsa5c1b39e.jpg  photo FranccediloisThebault01_mai2013_zpsfff7afdb.jpg

Tristan Doriath et Tonio Montana
 photo TristanDoriath_mai2013_zps89a0a1b3.jpg  photo TonioMontana01_mai2013_zps80a5033b.jpg

Hugo Lafayen
 photo HugoLafayen01_mai2013_zps27237f39.jpg  photo HugoLafayen_mai2013_zps31c4ef66.jpg

Thomas Lafay
 photo ThomasLafay01_mai2013_zps01e02fb4.jpg  photo ThomasLafay_mai2013_zpsda9278c3.jpg

Azzolino Ghani
 photo AzzolinoGhani01_mai2013_zps10ace598.jpg  photo AzzolinoGhani_mai2013_zps3106a71a.jpg

Tomasz Puzon et Tom Celier Lafayen
 photo TomaszPuzon_mai2013_zps5d799bc0.jpg  photo TomCelierLafayen_mai2013_zpsf11a1b9b.jpg

JL David
 photo JLDavid_mai2013_zpscf8c5cd4.jpg  photo JLDavid01_mai2013_zps74c8ebf1.jpg

Vito Lafayen
 photo VitoLafayen01_mai2013_zps600ff8b8.jpg  photo VitoLafayen_mai2013_zpsa74e56b6.jpg

Mickaël Roux
 photo MickaelRoux01_mai2013_zpsd5a76d1c.jpg  photo MickaelRoux_mai2013_zps80eec85a.jpg

Sébastien Lafay Dufloucq
 photo SeacutebastienLafayDuflouck01_mai2013_zps2883ad95.jpg  photo SeacutebastienLafayDuflouck_mai2013_zps7ee4a9ba.jpg

Kévin LaCapra et Justine Methode Lafay
 photo KevinLaCapra_mai2013_zps1e3dbf25.jpg  photo JustineMeacutethodeLafay_mai2013_zpsd8c1b8a9.jpg

Tanhor Ullerdran
 photo TanhorUllerdran_mai2013_zpsec1c069a.jpg  photo TanhorUllerdran01_mai2013_zpsc4f834bf.jpg

Polo Lafay et Pixou El Rey
 photo Pololafay_mai2013_zpsa364ebaa.jpg  photo PixouElRey_mai2013_zps254dfef9.jpg

Thibaut Rio de Janoro et Steve Lafayen
 photo ThibautRiodeJanoro01_mai2013_zps16838503.jpg  photo SteveLafayen_mai2013_zps2cb8bdb4.jpg

Sébastien Marlière
 photo SebastienMarliere_mai2013_zps4e62facd.jpg

Romascky Giirard
 photo RomasckyGiirard_mai2013_zpscce599ae.jpg

Xav Lafayen
 photo XavLafayen_mai2013_zps30cfafe4.jpg El Benbino et Clément Turmel
 photo ElBenbino_mai2013_zpsdd8bad15.jpg  photo CleacutementTurmel_mai2013_zpsb129c151.jpg

Mylène Combes Ferrand
 photo MyleneCombesFerrand02_mai2013_zps1d9fe1e3.jpg  photo MyleneCombesFerrand_mai2013_zps63e96a36.jpg

Zaiken Senglar Lafay
 photo ZaikenSenglarLafay01_mai2013_zpsc9774043.jpg  photo ZaikenSenglarLafay_mai2013_zpsc4389ff5.jpg

Lucas Traceur
 photo LucasTraceur01_mai2013_zpsc5aa9695.jpg  photo LucasTraceur_mai2013_zps6349106d.jpg

Luc Minai Lafayen et Jonathan Cunha
 photo LucMinaiLafayen_mai2013_zpsd99f634e.jpg  photo JonathanCunha_mai2013_zpsb98dd601.jpg

Antonin Lafayen
 photo AntoninLafayen_mai201301_zpsb555732f.jpg  photo AntoninLafayen_mai2013_zps9585e9ae.jpg

Alexandre Lafay
 photo AlexandreLafay01_mai2013_zps91c71a08.jpg  photo AlexandreLafay_mai2013_zpsa073ff6a.jpg

Albertini Anthony et Scander Labidi
 photo AlbertiniAnthony_mai2013_zps86dfa734.jpg  photo ScanderLabidi_mai2013_zps60e83862.jpg

Mathias Lafayen Cazaux
 photo MathiasLafayenCazaux01_mai2013_zpsd8f16dcc.jpg  photo MathiasLafayenCazaux_mai2013_zps2f1c9c53.jpg

Toad Lafayen et Guillaume Bourgeois, et Sakly Zied
 photo ToadLafayenetGuillaumeBourgeois_mai2013_zps0aaa0490.jpg  photo SaklyZied_mai2013_zpsb0b50d25.jpg

Minimoh Kaouane
 photo MinimohKaouane01_mai2013_zps3128163d.jpg  photo MinimohKaouane_mai2013_zps27c0e82f.jpg

Nicolas Ehret Alias Nico et Nabil Belaid
 photo NicolasEhretAliasNico_mai2013_zpscad9c018.jpg  photo NabilBelaid_mai2013_zps6ce3ef56.jpg

Aurélien LanegraSee et Armony Lafay
 photo AurelienLanegraSee_mai2013_zps5b82ab7b.jpg  photo ArmonyLafay_mai2013_zpsbfa456a8.jpg

Najim Lafayen Oshigaki Sizuo
 photo NajimLafayenOshigakiSizuo_mai2013_zpsab15feb6.jpg Quentin Tiebois et Nicolas Favre
 photo QuentinTiebois_mai2013_zpsd3053c9b.jpg  photo NicolasFavre_mai2013_zpseae924ef.jpg

Cédric Recchia et Camille Lrng
 photo CeacutedricRecchia_mai2013_zpsb2f7b5a4.jpg  photo CamilleLrng_mai2013_zps5a89cc52.jpg

Anthony L. Lafay et Rémi Rivoalen
 photo AnthonyLLafay_mai2013_zpsca80944d.jpg  photo ReacutemiRivoalen_mai2013_zpsf58ebcec.jpg

Gui-Nico Muscu
 photo Gui-NicoMuscu_mai2013_zps85f42ac4.jpg

Michaël Knoepflu et Rémi Lafayen
 photo MichaelKnoepfli_mai2013_zps8afb9b8d.jpg  photo ReacutemiLafayen_mai2013_zpse01ae1e4.jpg

Gaëtan Lafay
 photo GaetanLafay_mai2013_zpsa9cdeff8.jpg Romain Theveny et Jéjé Lafayen
 photo RomainTheveny_mai2013_zpsd4ceb9a0.jpg  photo JeacutejeacuteLafayen_mai2013_zps69a8b64e.jpg

Pierre Méthode Lafay et Guillaume Chanoir
 photo PierreMeacutethodeLafay_mai2013_zps1808e440.jpg  photo GuillaumeChanoir_mai2013_zpsa17568bf.jpg

Florent Depoorter et Elie Guiton
 photo FlorentDepoorter_mai2013_zps364c6427.jpg  photo ElieGuiton_mai2013_zps61a6c1bb.jpg

Alexis Genin et Ludovic Million
 photo AlexisGenin_mai2013_zpsc30dace7.jpg  photo LudovicMillion_mai2013_zps5ddf1a01.jpg

Raphaël ar Brezhoneg et Renaud Vercetti
 photo RaphaelArBrezhoneg_mai2013_zpsff26b98c.jpg  photo RenaudVercetti_mai2013_zps20d2022d.jpg

Florent Cokelaer et Marc Chapon
 photo FlorentCokelaer_mai2013_zpsb8ec071f.jpg  photo MarcChapon_mai2013_zps82c2fe6e.jpg

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Deux déclics pour effacer les complexes et atteindre le physique athlétique dont il rêvait.

lundi 27 mai 2013 à 10:51

Premier déclic : son sentiment de faiblesse et de fragilité.
Deuxième déclic : la prise de masse cérébrale proposée par la Méthode.
Témoignage de Servan Puche.



Début (24 octobre 2011) / Aujourd'hui (mai 2013)
 photo debut24octobre2011_zpsbd634eb3.jpg  photo 20mai2013_zps6b07fa87.jpg

Bonjour à toutes et à tous,

Je m’appelle Servan, j’ai bientôt 21 ans, je mesure 1,78m pour 74.8 kg actuellement. En licence professionnel PCSP (protection civile et sécurité des populations) dans le but de devenir Sapeur Pompier Professionnel.

J’ai commencé la méthode Lafay il y a à peu près 1 an et demi, autant vous dire que je partais quasiment de zéro. Mis au judo peu de temps auparavant et au grimpé de corde, je n’avais pour ainsi dire aucune condition physique. De plus, 4 mois après avoir commencé le grimpé de corde, deux tendinites (épicondylite interne), une à chaque coude, et n’ayant que peu de connaissances j’ai dû arrêter ce sport ainsi que le judo pendant environ 2 mois.
Peu de temps après cette mésaventure, je me suis mis à me renseigner sur cette méthode dont j’entendais de plus en plus de personnes en parler et de façon méliorative. Le fait d’avoir pratiqué le grimpé de corde et d’avoir acquis une force et une explosivité importante au niveau du dos m’ont donné envie d’aller plus loin mais aussi de rééquilibrer mon physique; oui en effet j'avais acquis un dos large, de grosses épaules mais le reste de mes muscles était peu développé.

J’ai donc commandé ce livre, et commençais un processus de transformation ! Mes mensurations de base :
Poids : 63.8 Kg
Tour de torse : 88 cm
Tour de taille : 82 cm
Tour de bras gauche : 31 cm
Tour de bras droit : 33 cm
B -> 3 répétitions, C -> 5 répétitions, autant dire des résultats très bas...

Octobre 2011 : les débuts
 photo debut24octobre2011_zpsbd634eb3.jpg

Le déclic est venu de différentes choses, la première a été lors d’une intervention où j’ai eu un mal fou à soulever une victime puis le brancard avec celle–ci dessus, je me suis donc demandé, « comment veux-tu faire pompier pro sans faire de sport et sans avoir une très bonne condition physique ? ».
La deuxième a été la naissance de complexes dûs aux regards des gens ainsi que leurs paroles; je voulais pour ainsi dire prendre ma revanche contre leurs agressions physiques mais aussi et surtout verbales. A vrai dire, je n’ai pas vu ça comme un challenge que je me m’imposais mais comme un but que je devais atteindre coûte que coûte.

Ainsi je me lance dans la méthode après la lecture, je pars sur une bonne grosse PDM (prise de masse) mais sans aucun calcul, je mange de tout et en grosse quantité. Les résultats portent leurs fruits, en 3 semaines déjà trois centimètres de plus pour le torse, vraiment content de ces résultats en si peu de temps, je me jure de la continuer afin de devenir sculpté et d’avoir un beau physique.
La force qui m’a permit de continuer a été principalement la photo du départ mais aussi les souvenirs de ces moqueries et critiques en tous genres. Deux mois et demi s’écoulent, 12 kilos et demi de pris ! Certes une partie de graisse mais une bonne partie de muscle.

Janvier 2012
 photo 10janvier2012_zps65e34629.png  photo 12janvier2012_zps4e507148.png

4 mois s’écoulent depuis le début de la méthode, un niveau surprenant, 30 répétitions pour B et 24 pour C, une progression phénoménale. Tour de taille à cette période : 84cm. Je décide de faire une sèche, mais très mal encadrée et structurée, je perds alors très vite du poids, de la graisse mais aussi une grosse partie de mes muscles, j’atteins rapidement un tour de taille de 76 cm mais une grosse fatigue s’installe, sûrement signe de carences. Il m’est donc impossible d’effectuer une stabilisation correcte. Résultat : un mois après, mon tour de taille est de 85cm. Je décide donc de repartir sur une PDM.

Arrive le niveau 6 mais aussi une très grosse stagnation physique (mais due au mental). Je m’explique, à cette époque je n’étais pas dans la logique de l’efficience mais vraiment dans le « no pain no gain », je voulais toujours monter en mode, quitte à ce que la séance ne soit pas agréable et même que j’y aille à reculons. Résultat : deux nouvelles épicondylites mais externes cette fois !

S’amorce alors une prise de masse cérébrale, lecture de différents articles de la méthode, analyse de mes séances, de l’exécution des exercices. Modification de différents exercices et de leurs amplitudes, passage de K2 spé à K3, passage de A12 à A6 puis A9 car toujours autant de douleur sur A12 et A6, passage de I à I3. J’ai finalement réussis à soigner mes tendinites tout en continuant la méthode, le judo et la course à pied. Une fois ces deux tendinites soignées, mise en place d’une boucle, je repasse du niveau 6 au niveau 2, à vrai dire, un réel plaisir et une grosse prise de conscience de mes progrès !!!

Fin de prise de masse, le 7 janvier 2013
 photo FindePDM7janvier2013_zps50a70a7b.jpg

Arrive ma 3ème boucle de niveau 6, début janvier 2013, je décide de préparer et de commencer ma sèche. Grâce à cette prise de masse cérébrale continue, je la prépare de façon très structurée et du mieux que je puisse. Je la commence le 7 janvier 2013 avec un tour de taille de 88cm (mon tour de torse au départ), et un poids de 85kg. Je suis les instructions de la Méthode de nutrition, je perds rapidement, mais cette fois quasiment que de la graisse, et je n’ai eu à baisser de 200-250Kcal que deux fois seulement. Fin de sèche le 19 mai 2013, 78cm de tour de taille et un poids de 74.8 Kg.

Bilan des mensurations actuelles :
Poids : 74.8 Kg (+ 11 kgs)
Tour de torse : 104 cm (+ 16 cm)
Tour de taille : 78 cm (- 4 cm)
Tour de bras gauche : 38 cm (+ 7 cm)
Tour de bras droit : 38.5 cm (+ 5,5 cm)

Mai 2013
 photo 24mai2013_zpsbda73073.jpg  photo 20mai2013_zps6b07fa87.jpg

Si je fais un court bilan de cette année et demie de pratique de la Méthode Lafay, j’ai avant tout effectué un changement psychologique, j’ai actuellement un autre regard sur le monde qui m’entoure ainsi que sur moi-même. Je n’ai plus aucun souci pour me mettre torse nu pourtant c’était plus ou moins un supplice auparavant. J’ai une très bonne condition physique, je pratique actuellement le MMA, la natation, la course à pied, la Méthode Lafay, alors qu’auparavant faire du sport m’était déplaisant et je n’y voyais aucun intérêt. Je prends aujourd’hui plaisir à faire du sport. Dès que la difficulté est trop importante et que la stagnation se fait ressentir, je boucle et mini boucle, il n’y a rien de tel pour progresser rapidement moralement et physiquement.

Mon but actuel est de repartir sur une pdm contrôlée après ma phase de stabilisation, afin d’atteindre 110 cm de tour de torse et 40cm de tour de bras. Quant aux conseils que je pourrais vous donner, je ne sais pas trop. En effet, tout est dit dans les livres et dans les articles publié par Olivier, alors je vous dirai seulement de juste prendre le temps de les lire, ne jamais baisser les bras et lorsque ça devient trop dur, boucler et mini boucler !

Un grand merci à Olivier, pour sa méthode, son aide et pour me permettre de m’exprimer sur le blog. Merci aussi à Gauvain Moser pour ses encouragements et ses conseils précieux. Lui aussi a eu une très bonne transformation.


Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Emmanuel Béato repart (presque) de Zéro après trois mois sans entraînement

lundi 20 mai 2013 à 09:54

Emmanuel a dû cesser complètement de s'entraîner pendant trois mois, suite à une blessure sérieuse à l'épaule, survenue lors d'une séance réalisée avec haltères lourds.
C'était il y a deux ans déjà. Emmanuel se formait pour devenir enseignant en musculation et devait donc manipuler régulièrement des haltères. Une fois, pressé par ses camarades d'entraînement obnubilés par le no pain no gain, sommé de prouver qu'il était fort et courageux, il a été aspiré par la dynamique de l'affirmation de soi dans la rivalité. Il a levé et encore levé des charges, à s'épuiser, plusieurs heures durant, montrant ainsi qu'il était un athlète déterminé, valant ses "camarades fonteux", mais se mettant ainsi en situation de se faire mal.

Et l'accident est arrivé : fissuration du muscle supra-épineux.
Il a traîné cette blessure un an et demi durant, s'entraînant tant bien que mal avec la Méthode Lafay, sans parvenir vraiment à récupérer complètement et à dépasser ses limites, jusqu'à ce que le verdict médical tombe en décembre 2012 : il fallait absolument qu'il s'arrête !

Ces deux vidéos montrent ce qu'il reste de son physique athlétique (pour la première) et les résultats obtenus au bout de 15 jours de reprise (deuxième vidéo).


Première vidéo : Emmanuel décrit plus longuement sa blessure et les conséquences sur l'entraînement, l'apparence musculaire et les sensations. Il fait le bilan de ses mensurations à la reprise.





Témoignage d'Emmanuel :
Je me suis blessé à l'issue d'une séance de poids et haltères de 2h en avril 2011, c'était un mardi soir. J'avais ressenti comme un coup de couteau dans l'épaule gauche. Sur le moment j'avais senti que quelque chose était arrivé à saturation, mais jamais que c'était à ce point (j'ai trainé ça pendant presque 2 ans).

Les échographie et IRM ont révélé une fissuration du muscle supra-épineux (1 des 4 muscles qui maintient l'épaule en place).
J'ai pris 3 semaines de repos à l'époque avant de reprendre l'entrainement avec quelques douleurs.
J'ai continué comme ça jusqu'en décembre 2012, où les douleurs à l'épaule apparaissaient dès le premier exercice de la séance.
Je finissais avec des applications de glace entre les séries.
J'ai refais des examens pour être sûr que ce qui se passait et un arthro-scanner a révélé un aspect de SLAP lésion à l'insertion du biceps et une aggravation de l'état du supra-épineux...

A ce moment là j'ai compris que je devais être patient et voir sur le long terme plutôt que de viser à tout prix Musclemania 2012.
On m'a dit de prendre 3 mois de repos complets sans aucune sollicitation, j'ai pris 3 mois de repos complets.

ça a été une période très dure à gérer moralement, le premier mois ça allait à peu près, j'ai perdu peu de volume, mais les deux mois suivants j'ai fondu de plus en plus jusqu'à me retrouver à 35 cm de bras du côté gauche ...
J'ai refais des séances de kiné, mais ce sont les applications d'argile verte tous les soirs qui m'ont surtout aidé.

Fin Mars, j'ai commencé à faire des exercices de posture durant 2h tous les jours pour remettre l'épaule en place. ça a été un travail de longue haleine mais ça a porté ses fruits.

Le 11 Avril j'ai testé une séance de reprise et tout s'est bien passé. Je fais attention à ne pas faire des variantes trop difficiles trop tôt, histoire de ne pas bousiller mon travail quotidien de posture. Du coup je fais des séries de A3, alors que je faisais des séries de A9 avec 110 cm de dénivelé il y a 4 mois... ce qui demande de mettre son égo de côté :)




Deuxième vidéo : Emmanuel a déjà bien regonflé en seulement 15 jours. Il fait le point sur le choix des exercices et sur les réactions de l'épaule. Il décrit les problèmes de posture à corriger. Il nous propose une mini-série de vidéos montrant son évolution de semaine en semaine.





Une expérience malheureuse, mais qui sera très utile pour ceux qui veulent minimiser les risques et apprendre à mieux s'observer sur le chemin de l'Efficience.

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

La prise de masse cérébrale d'un cuisinier

mercredi 24 avril 2013 à 08:55


Pierre-Yves Lorenzelli est cuisinier. Bien que travaillant treize heures par jour, il est parvenu à s'entraîner régulièrement dans le but de perdre 20 kgs de gras.
Mais sa plus grande satisfaction est ailleurs, elle se situe au niveau des fondements conceptuels de la Méthode, pour lesquels il s'est passionné. Dans un mail, il témoigne, photos à l'appui, de sa pleine adhésion à notre maxime : "sachez cultiver l'efficience en vous cultivant". Il a recueilli des références bibliographiques dans mes articles et mes livres et a découvert un nouveau monde. Voici les photos qu'il m'a fait parvenir, en précisant comment il fallait les comprendre :

Avant la prise de masse cérébrale
 photo pierre-yves02_zps399885f2.jpg

Pendant la prise de masse
 photo pierre-yves01_zps753d1c60.jpg

Fin de prise de masse
 photo pierre-yves_zps0d292b61.jpg


Extrait de son mail :
"J'apprécie particulièrement Mr Watzlawick , qui m'a permis de pouvoir aborder le constructivisme. J'ai beaucoup aimé "Ecoute petit homme" de Mr Reich. Là, j'ai attaqué "La Méthode" de Mr Morin qui est pour moi une révélation !!!
Et puis un de mes ouvrages favoris bien que je ne l'ai pas encore fini est "l'Unique et sa propriété", costaud mais hyper intéressant !!!
J'ai vu sur votre blog qu'une suggestion de bibliothèque était en projet , je vous laisse imaginer mon impatience !!!
:-)

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Dépassé par l'efficacité de la Méthode, Charles fait machine arrière et décide de perdre du muscle

jeudi 18 avril 2013 à 14:55

Charles aujourd'hui, avec 6 kgs de moins (toutes les photos de l'article sont récentes)
 photo clee04_zpsd7f06f04.jpg  photo clee08_zpscbae7649.jpg


Bonjour à tous,

Je m'appelle Charles (non pas Charles Le Lafayen désolé pour ses nombreux fans), j'ai 23 ans, mesure 1m77 pour 75 kg. Mis à part mes caractéristiques morphologiques, je suis actuellement des études en Master 1 pour devenir professeur des écoles. Avant cela j'ai obtenu une licence en sciences du sport à Marseille.

Chronologiquement, j'ai commencé la musculation à 17 ans. Je pesais alors 53 kg (un joli fil de fer). Durant 3 années j'ai pratiqué la musculation traditionnelle en salle. En y allant 3 à 4 fois par semaine (séances qui duraient 2 heures !) et sous les conseils d'amis pratiquants, je suis parvenu à un poids de 67 kg. Pendant 3 ans j'ai surtout développé le haut de mon corps et négligé les muscles jambiers, les abdominaux, les lombaires et surtout mon cœur ce qui handicapera certaines de mes performances sportives durant ma 1ère année en fac de sport (une endurance limitée). Donc les débutants vous savez maintenant ce qu'il ne faut pas faire.

 photo clee01_zpse83d7922.jpg  photo clee02_zpsd2f70d88.jpg

3 ans de musculations traditionnelle passent , c'est la fin de ma première année en fac de sport et voici l'été. Ma salle de musculation, appartenant à la municipalité, se ferme alors durant les vacances scolaires. Les salles ouvertes aux alentours me sont malheureusement très peu accessibles financièrement. C'est alors qu'un ami me parle de la Méthode Lafay. Selon, lui, cette méthode est terriblement efficace. « Si vous êtes incapable de vider d'abord votre tasse de thé, comment saurez-vous apprécier le mien ?» contait mon idole Bruce Lee. Bien que réticent, je relève le challenge de tester cette méthode à 20 euros, de quitter mes altères quelques temps pour m'adonner au poids du corps. Je souhaitais surtout ne pas perdre de masse musculaire durant cet été, je n'avais donc pas grand chose à perdre.

Je me lance corps et âme dans cette méthode. 2 mois s'écroulent et me voilà avec 7 kg de muscles en plus sur le corps, répartis harmonieusement. Jamais je n'avais obtenu de tels résultats aussi rapidement! C'est ainsi que moi, l’athée de base, je décide d'adopter le livre vert d'Olivier comme bible. A mes débuts les séances étaient très éprouvantes pour moi. Mon cœur n'était plus habitué à battre à tel rythme durant une séance de musculation. Les abdominaux et les jambes se travaillent alors en split pour ne pas m'épuiser totalement et par conséquent atténuer ma motivation pour les séances à venir, je procéderais ainsi au cours de la première année.

 photo clee03_zps11c565a8.jpg  photo clee05_zps56b33361.jpg

6 mois de Méthode passe, je pèse désormais 81 kg, et suis au cours de ma deuxième année de fac de sport. Mes performances sportives s'améliorent, notamment au niveau du rythme cardiaque et je me sens alors beaucoup plus à l'aise qu'auparavant. J'aurais pu continuer ma prise de masse encore et encore, surtout qu'elle se faisait très facilement. Mais mon entourage me rappelle à l'ordre « Charles, là c'est trop musclé. Ça devient pas beau ». Je prends le temps de m'observer devant une glace. Moi qui ai toujours eu comme premier objectif l'esthétisme corporel, je prends une violente claque. Aveuglé dans ma progression, je n'ai pas pris conscience réellement de ma rapide transformation. Je ne suis pas très grand, et je reflète l'image d'un petit bodybuilder trapu. Chose qui n'est pas à mon goût du tout.

Allé hop, on fait marche arrière et on se met au régime. Mais pas question que mes performances athlétiques passent à la trappe. C'est pour cela que je poursuis la méthode Lafay sans changer mes habitudes en musculation. Bien que les séances deviennent plus difficiles surtout lorsqu'on voit sa force diminuer sur certains exercices. Mais je ne me décourage pas et de 81 kg je passe alors à 75 kg dans un laps de temps de 6 mois. Mon régime fut très simple : je mangeais comme autrefois si ce n'est que le goûter n'était presque plus rien et la quantité de nourriture ingérée le soir était réduite un petit peu chaque mois (je dis bien un petit peu!). Et voilà que ça fait pratiquement 2 ans que je m'entretiens (car je suis satisfait de ma silhouette) tout en essayant de gagner en force. Je régule ainsi mon alimentation pour ne pas prendre du poids.

Vous connaissez maintenant mon histoire. Je vais vous parler maintenant de mon rapport direct avec la méthode Lafay.

 photo clee06_zps5b3b760f.jpg  photo clee07_zpsc8ce4580.jpg

Tout d'abord, il faut savoir que je n'ai jamais réalisé de boucles ou de mini boucles (j'ai l'impression d'être une exception). Pourquoi ? Parce que tout simplement jusqu'au niveau 10, je n'avais que le livre vert et que ce dernier ne parle pas de boucle. Je l'ai suivi à la lettre puis lorsque mes performances stagnaient je passais alors au niveau supérieur tel que le prescrit le livre. Ainsi, suivant ma progression linéaire, je suis aujourd'hui au niveau 12 ter et une fois tous les 3 mois je fais un mois de niveau 13. Ayant atteint mes objectifs musculaires en terme d'esthétisme, mes séances sont alors très agréables. Je ne compte plus, comme à mes débuts, le nombre de répétitions à chaque série mais me concentre plutôt sur mes sensations durant l'effort. A ces niveaux on s’entraîne tous les 3 jours pour le niveau 12 ter et 2 fois par semaine pour le niveau 13. Cela permet de me consacrer plus longuement aux activités scolaires d'abord et puis à mes plaisirs de la vie (chérie, amis, sorties, lecture, pêche...). Je suis totalement épanoui.

A présent, je vais vous parler de ma relation que je pu faire entre la Méthode Lafay et les sports pratiqués.Dans ma jeunesse j'ai pratiqué durant 7 ans le football puis pendant mon adolescence 1 an de boxe chinoise. Plus récemment, durant mes 3 ans passés en fac des sciences du sport, j'ai pu pratiquer de nombreuses disciplines sportives (tels que le badminton, la gymnastique, le judo, la lutte, l'athlétisme, la natation, la danse, les sports collectifs et la boxe). Je peux affirmer que la méthode Lafay est un véritable plus. Déjà, quand on enchaîne 3 jours de sport par semaine et que l'on finit sa journée avec une séance de musculation, le risque de blessure est accru. Or jamais je ne me suis blessé. Ensuite, la méthode m'a permis d'obtenir un rythme cardiaque au repos de 60 bpm. En sport, l'intensité physique est importante, ce paramètre est pour moi incontournable et m'a permis de progresser dans les diverses disciplines sportives. Tu peux avoir une technique de très grande qualité mais si tu ne parviens pas à tenir une haute intensité physique sur une longue période, ton adversaire te corrige à l'usure.

 photo clee10_zps759d87f2.jpg  photo clee11_zps57b72943.jpg

La force (F), la vitesse (V), la résistance, et donc la puissance (P=FxV) sont des variantes que la méthode permet d'améliorer. Et ces paramètres sont essentiels dans tout sport et m'ont permis d'améliorer mes performances. Attention tout de même : j'ai pu constaté à mes dépens qu'une trop grande masse musculaire pouvait ralentir les mouvements et de ce fait nuire dans les sports où il n'y a pas de catégorie de poids. Par exemple lorsque je jouais au badminton avec un poids de 81 kg et puis l'année d'après avec un poids de 75 kg j'étais nettement plus rapide et libre dans mes mouvements à 75 kg. Chaque sport possède ses propres caractéristiques physiques essentielles. Il suffit alors d'adapter la méthode au sport que l'on pratique.

On pourrait reprocher à la méthode de ne pas posséder une communauté qui s’entraîne ensemble, qui communique dans la vraie vie et non par ordinateur. Ce qui pourrait favoriser la motivation des pratiquants et l'encadrement des débutants. Mais cela est un détail quand je vois comment la Méthode Lafay m'a permis de pratiquer la musculation sereinement. Je m'explique : elle est simple d'utilisation (il suffit de lire et d'appliquer), ne nécessite quasiment pas de matériel si ce n'est du mobilier que tout le monde a chez soi et une barre de traction, elle évite les blessures, elle développe un corps harmonieux très rapidement, il n'est pas nécessaire de se donner au maximum à chaque séance pour progresser (fini le no pain no gain, place à l'efficience), elle se pratique n'importe où, elle propose un abonnement de 20 euros/vie, et son concepteur est à l'écoute de ses pratiquants et se tient prêt à leur répondre gratuitement et surtout il est très facilement joignable.

 photo clee12_zpsab2f5f76.jpg  photo clee14_zps514f6e62.jpg

En tant que futur enseignant, la pédagogie d'Olivier me semble très intéressante. Créer un cadre solide pour ensuite amener ses élèves à l'autonomie est un but que je cherche à atteindre avec mes futurs élèves.

Bref, j'ai essayé la Méthode et je l'ai adopté. Aujourd'hui je suis bien dans ma peau, dans mon corps, et j'aborde la vie avec assurance. Si je rencontre un obstacle trop difficile à franchir sur mon chemin alors je le contourne ou recule pour mieux le franchir. Si par exemple, je me sens fatigué, j'aborde ma séance tout simplement en me disant : « aujourd'hui tu la fais tranquillement. Tu forceras un peu plus la prochaine fois lorsque tu seras plus en forme ». Et croyez-moi ça marche ! En musculation comme dans la vie de tous les jours, on apprend à traiter les problèmes intelligemment. La vie m'a appris, la méthode aussi. Et j'apprends encore et encore.

 photo clee16_zps6e1388fe.jpg  photo clee17_zps83819092.jpg

Conclusion : Pour résumer j'ai commencé la musculation car je me trouvais maigre (problème).Je me suis mis à la musculation (solution) pour ensuite me fixer un objectif purement esthétique (ma motivation). J'ai utilisé des outils pour y parvenir. Et dans le grand magasin bricolage de la musculation je n'ai rien trouvé de plus efficace que la méthode Lafay pour réaliser mon objectif (rapidement, quasi gratuitement, et pour un temps de pratique faible). Dès lors que mon objectif fut atteint, la musculation est devenu un jeu auquel je m'adonne avec un grand plaisir.

Problème (maigre) >>> Solution: musculation >>> Outil : Méthode Lafay

Chaque personne doit ainsi pouvoir se créer son propre schéma pour parvenir à son état de bien-être. C'est d'abord un travail psychologique qui permettra d'accéder à la réussite. Christopher McCandless a dit un jour : « L'important dans la vie n'est pas d'être fort mais de se sentir fort ». Avec la Méthode Lafay vous êtes en mesure de faire les deux.

 photo clee19_zpsb0951a9b.jpg  photo clee09_zpsd3c2e44d.jpg

Amicalement.
(Charles Lee, sur facebook)
Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Florent Chopinet

mercredi 10 avril 2013 à 09:46

Florent a débuté la Méthode en février 2011. Il était alors assez gras, pesant 75 kgs pour 1m66, avec 89 cm de tour de taille.
Aujourd'hui, il pèse 66 kgs pour 1m66, avec 38 cm de bras et 75 cm de tour de taille.
En cliquant sur la photo ci-dessous, vous verrez toutes les étapes de son évolution.


 photo POURLAFAY2013_zps5e0e0eb6.jpg



Komen i lé, Salut a tous les lafayens Réunionnais, de France et du monde entier!!!

Pour mon deuxième passage sur le blog, je me présente aux nouveaux pratiquants de la méthode, je m'appelle florent j'ai 33 ans et je pratique la méthode LAFAY depuis le mois de Février 2011.
J'ai connu la méthode grâce à un ancien collègue de travail Romuald (namambouz) et depuis j'en suis tombé amoureux!
Dans la foulée je me suis procuré toute la collection de livres de musculation d'Olivier Lafay (Méthode de musculation 110 exercices sans matériel, Méthode nutrition, Méthode Turbo et pour finir j'ai même acheté la Méthode pour femme). Pour cette pratique je n'ai investi dans aucun matériel de sport sauf dans une balance de cuisine que j'ai payé 12€ qui à mon avis est très utile pour perdre du poids quand on débute.

 photo florent03_zpsa75fef77.jpg

Avant d'entrer dans le vif du sujet je vais vous donner une idée de mes mensurations à l'époque (P: 102 cm/ E: 122 cm/ B: 33 cm/ T: 89 cm/ C: 52 cm) tout ça pas du tout musclé!!
Avec beaucoup de motivation j'ai commencé directement par le niveau 2 à un poids de corps de 75 kilos pour 1,66m et je l'ai terminé au mois d'avril 2011 à 62 kilos (photos 2) avec les mensurations suivantes: (P: 99 cm/ E: 118 cm/ B: 35 cm/ T: 76 cm/ C: 55 cm), j’ai validé un mode 18 à la plupart des exos sans changer de variante.
Grosso-modo en suivant la méthode nutrition à la lettre j'ai réussi à perdre plus de 13 kilos et plus de 13 cm de tour de taille (photos 1) en respectant un plan alimentaire de 1800 kcal par jour.
J'ai validé le mode 23 à la plupart des exos du niveau 3 (sauf pour les abdos où j'ai validé le mode 40) en restant toujours à la même variante sachant que mon objectif était à l'époque de faire ressortir mes abdominaux.
Le niveau 4 fût pour moi le début de ma vraie transformation physique et pour ce niveau j'ai validé le mode 16 à B/A2/E2/F et j'ai commencé à changer de variante en passant directement de A3/A4/A5 à A6 où j'ai validé le mode 20 avec un peu difficulté je l'avoue.
Concernant C3 je pense que c'est l'exercice qui m'a fait et qui me fait toujours le plus souffrir (en bien évidemment) et je l'ai validé seulement avec un mode 9.
Dans ce niveau j'ai utilisé 2 fois la mini boucle car c'est une technique très très utile pour surpasser ces limites (faut savoir reculer pour mieux sauter cf: Turbo).
Pour les maxis du niveau 5 je l'ai pas spécialement compté, je le faisais au ressentis, en gros quand j'étais fatigué, j'arrêtais.

Pour moi, le niveau qui m'a donné beaucoup de plaisir est le niveau 6 où j'ai réussi à valider un mode 20 à tous les exos sachant que j'avais remplacé A6 par A12 et que j'ai vu mes pectoraux littéralement exploser passant de 99 cm à 105 cm assez sec en fin de prise de masse (photos 4).
Le niveau 7 est celui où j'ai fait le plus de séances (80 environs) du mois d'octobre 2011 en sèche (photo 5) au mois de juin 2012 en prise de masse (photos 6).
J'ai validé le mode 20 à la plupart des exos (B/A12 pieds à 110 cm puis remplacé par la variante A9/A2 pieds à 140cm/I1 et C3 avec le mode 13). C'est également à ce niveau que j'ai commencé à essayer quelques exercices supplémentaires (Curl Lafay, W pour les mollets, R et S pour le cou, X pour les muscles de la taille etc…).
Comme pour le niveau 4 j'ai aussi utilisé la mini boucle et autre système anti stagnation proposé sur le blog où dans le livre Turbo afin de toujours aller plus loin sans risquer de me blesser ou pire d'abandonner.
Du mois de juillet jusqu'à la fin du mois d'août 2012 j'ai essayé le niveau 8 en validant (B mode 25 séances 1 et Q2 mode 32 séances 2) pour ne citer qu'eux.

Depuis fin septembre j'ai décidé d'essayer la Méthode bras proposée par Arnaud sur le blog et je suis passé de 36 à 38 cm de bras. J'avoue que pour moi c'était la partie de mon corps qui avait le plus de mal à grossir!!!
Par la suite je ne me suis pas aventuré au niveau 9 car j'ai décidé de faire ma première boucle en retournant au niveau 6 que j'ai par ailleurs fini avec un mode 26 validé sans difficulté à la plupart des exos.
J'aimerais aussi dire que depuis le début de ma pratique j'ai toujours travaillé en full body 3 fois par semaines en respectant les séances à 70% le mercredi (d'où la durée des séances 2h30 environ) étirement compris.
Actuellement je recommence doucement le niveau 7 après 2 semaines de repos (B/A9 pieds 75 cm/A2 pied à 140 cm/C3 main serrée afin d'accentuer le travail sur les biceps).
Mes mensurations actuelles sont pour 66 kgs: (P: 108 cm/ E: 120 cm/ B: 38 cm/ T: 75 cm/ C: 57 cm/ M: 34 cm) en fin de PDM contrôlée.

 photo Florent01_zps1d88b8be.jpg

Comme je l'ai expliqué lors de mon premier passage sur le blog en 2011 je n'avais pratiqué aucun sport depuis plus de 10 ans et le fait de se muscler au poids du corps (en plus avec 2 chaises) en gravissant les niveaux d’un livre de musculation sans matériel a constitué pour moi un vrai combat personnel.

A ce jour je n'ai eu aucun problème de santé, je n'ai souffert d'aucune blessure, niveau esthétique je vois toujours mes mensurations changer et pour moi c'est ce qui compte. C’est là qu’on voit toute l’utilité des boucles et mini-boucles si on veut durer dans le temps et atteindre un gros volume musculaire.

Avant le commencement de la méthode j’étais un gros consommateur de cigarette, de sucreries et comme dirait créole de carry ! Mon objectif était de perdre quelques kilos, d’être plus à l'aise niveau endurance, résistance et force et aujourd’hui j’y suis arrivé. Je mange mieux, dors mieux et gravis plus aisément les niveaux lors des entrainements.
J’ai toujours été une personne très motivée, je n’aime pas abandonner sans avoir essayé. Je fais toujours ce qu’il faut pour obtenir ce que je veux. Aujourd’hui je sais qu’avec l’aide des boucles et mini-boucles je pourrais toujours aller plus loin quoi qu’il se passe et que cette méthode n’a aucune limite.

Pour cette année j'ai changé la façon de m'entrainer en faisant 2 grosses séances haut de corps et 1 très grosse séance bas du corps, sachant que j'ai commencé à jouer au basketball 2 fois par semaine.
Je pense rester sur cette logique d'entrainement journalier jusqu'au jour où je ne verrais plus aucun changement corporel.
La méthode ma rendu plus sociable, plus zen, plus à l’écoute de mon corps et des sensations quand je m’entraine. Quand les gens te posent beaucoup de questions sur ta pratique et ton changement soudain de corpulence, c’est là que tu te dis que ton travail porte ses fruits et ça sa te motive à en faire deux fois plus.

 photo florent02_zps96bac1bc.jpg

Ma prochaine étape est de continuer à monter les 13 niveaux de la méthode et de travailler plus intensément les bras afin d'avoir au minimum 40cm sec d'ici 1 où 2 ans.
Cette année j’accentuerais aussi le travail sur le bas du corps et plus spécialement sur mes mollets.
Pour finir je dirais aux nouveaux pratiquants de la méthode, jeunes moins jeunes, que peu importe d’où l’ont part ce qui compte c’est le résultat final. N’ayez pas peur de vous remettre en question quand il le faut. Boucler, re-boucler et changer constamment de variante quand vous en ressentez le besoin, se créer une logique d’entrainement pour ne jamais abandonner.
Quand ON veut ON peut. La routine n’existe pas !!! LAFAY FOR LIFE…

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay

Les élèves Lafay sur Facebook, N°17

lundi 1 avril 2013 à 19:47

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 mars au 31 mars 2013.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise "mens sana in corpore sano". Certains sont des pratiquants aguerris, d'autres s'entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d'entre eux.


Guillaume Chanoir et Guillaume Ducatez
 photo GuillaumeChanoir_mars2013_zps91ae781e.jpg  photo GuillaumeDucatez_mars2013_zps11c6b09e.jpg

Ain't Anyone et Alexandre Lafay
 photo AintAnyone_mars2013_zps23d49474.jpg  photo AlexandreLafay_mars2013_zpse69413a0.jpg

Armony Lafay
 photo ArmonyLafay_mars201301_zps0017d6a8.jpg  photo ArmonyLafay_mars2013_zpsfd77b5dd.jpg

Bnjm Gjrd
 photo BnjmnGjrd_mars2013_zps8ad381ed.jpg  photo BnjmnGjrd_mars201301_zpsb316df7e.jpg

Van MethLaf et Vero Dedieu
 photo VanMethLaf_mars2013_zps40068a6c.jpg  photo VeroDedieu_mars2013_zps44c778fc.jpg

Xav Lafayen et Yassine Yassassin'
 photo XavLafayen_mars2013_zps6f901ec6.jpg  photo YassineYassAssin_mars2013_zps122cda59.jpg

Dorian Lafay
 photo DorianLafay_mars201303_zpsf48e0a1d.jpg  photo DorianLafay_mars201301_zpsbd715efb.jpg

Nenette Papak et Nicolas Vinkalis
 photo NenettePapak_mars2013_zpsa23eb906.jpg  photo NicolasVinkalis_mars2013_zps4bfd0d92.jpg

Arnaud Don Favero
 photo ArnaudDonFavero_mars2013_zpse4f1b3f0.jpg  photo ArnaudDonFavero_mars201301_zps4e09e2de.jpg

Jor Dane
 photo JorDane_mars2013_zps5bdcc4f2.jpg

Denis Pouchain et Etienne M Lafayen
 photo DenisPouchain_mars2013_zps592598ab.jpg  photo EtienneMLafayenCarnet_mars2013_zps5deb1aab.jpg

Mig Shaps et Mike Workout
 photo MigShaps_mars2013_zpsd4b0c00a.jpg  photo MikeWorkout_mars2013_zps6e802882.jpg

Steve Lafayen
 photo SteveLafayen_mars2013_zpsdf3bf369.jpg  photo SteveLafayen_mars201301_zps204e397e.jpg

Kilian Germain et MaRina
 photo KilianGermain_mars2013_zpsac4387bf.jpg  photo MaRina_mars201301_zpsc04231d5.jpg

Adrien Lafay et Anthony Larnaudie
 photo AdrienLafay_mars2013_zpsd67e0a86.jpg  photo AnthonyLarnaudie_mars2013_zpsecfaf801.jpg

Raphael Ar Brezhoneg et Samuel Pikazos
 photo RaphaeumllArBrezhoneg_mars2013_zps9183484d.jpg  photo SamuelPikazos_mars2013_zps3ece75e1.jpg

William Lafayen
 photo WilliamLafayen_mars2013_zpsa710f3c2.jpg  photo WilliamLafayen_mars201301_zps673786f1.jpg

Johan Jared
 photo JohanJared_mars2013_zpsfed2a979.jpg  photo JohanJared_mars201301_zps3a8029ac.jpg

Le Bag Age
 photo LebagAge_mars2013_zps9fd1bd2e.jpg  photo LebagAge01_mars2013_zps9f399a66.jpg

Samy Diouf et Seb Lafayen
 photo SamyDiouf_mars2013_zps1975a4af.jpg  photo SebLafayen_mars2013_zps935e3f85.jpg

Tom Celier Lafayen
 photo TomCelierlafayen_mars2013_zps4de0d7f7.jpg  photo TomCelierlafayen_mars201301_zpsb65e2cbb.jpg

Sébastien Burtin et Sébastien Piolet
 photo SeacutebastienBurtin_mars2013_zpsb0622649.jpg  photo SebastienPiolet_mars2013_zpsab05920b.jpg

Julien Juyoyo et Kévin Machelart
 photo JulienJuyoyo_mars2013_zpsdf0fd2c7.jpg  photo KevinMachelart_mars2013_zps418817b7.jpg

Kévin Methode Lafay Lafayen
 photo KevinMethodeLafayLafayen_mars2013_zps44483ffa.jpg  photo KevinMethodeLafayLafayen_mars201301_zps29d61dd6.jpg

Pierre Methode Lafay et Polo Sanchez
 photo PierreMethodeLafay_mars2013_zpsc1f31cf6.jpg  photo PoloSanchez_mars2013_zps3696a9ae.jpg

Tanhor Ullerdran et Thibaud Lafayen Str Workout
 photo TanhorUllerdran_mars2013_zps30da2bb0.jpg  photo ThibaudLafayenStrWorkout_mars2013_zps5adf7cc5.jpg

Cyril Renaud et David Dubz
 photo CyrilRenaud_mars2013_zpse8a1bb05.jpg  photo DavidDubz_mars2013_zps9bc91405.jpg

Dadou Diop et Lucas Traceur
 photo DadouDiop_mars2013_zpsd49301e6.jpg  photo LucasTraceur_mars2013_zps1fa948b9.jpg

Stanley McBlakers Lafayen et Toad Lafayen
 photo StanleyMcBlakersLafayen_mars2013_zpscb2b703a.jpg  photo ToadLafayen_mars2013_zpsa20c80dd.jpg

Thomas Jaylenson Lafay
 photo ThomasJaylensonLafay_mars2013_zpsac4b0a52.jpg

Nabil Belaid et Pepito Lafayen
 photo NabilBelaid_mars2013_zps29359c87.jpg  photo PepitoLafayen_mars2013_zps31bc0180.jpg

Mathieu Lassalle
 photo MathieuLassalle_mars201301_zps4ffadd91.jpg  photo MathieuLassalle_mars2013_zpsa12a0aa2.jpg

Florian Chevalier et Mathias Lafayen Cazaux
 photo FlorianChevalier_mars2013_zpsbc8a8694.jpg  photo MathiasLafayenCazaux_mars2013_zps79c1a845.jpg

Chris Lafayen et Zoumah Lafayen
 photo ChrisLafayen_mars2013_zpsdacdb690.jpg  photo ZoumahLafayen_mars2013_zps017ce707.jpg

Bilaly Sidibé et Cyril Gimenez
 photo BilalySidibeacute_mars2013_zpsc2d01f90.jpg  photo CyrilGimenez_mars2013_zpsf400421c.jpg

Marvin Nguyen et Pierre Lafayen
 photo MarvinNGuyen_mars2013_zps23fe88b5.jpg  photo PierreLafayen_mars2013_zpsed758392.jpg

Vivien Descloux Methode Lafay et Zaiekn Senglar Lafay
 photo VivienDesclouxMethodeLafay_mars2013_zps4e6cc977.jpg  photo ZaikenSenglarLafay_mars201301_zps613550d4.jpg

Posté dans Témoignages
Olivier Lafay