MALENTENDU N°1

mercredi 4 avril 2012 à 13:59

Certains de mes propos ont parfois été mal reçus, que ce soit par des détracteurs ou par des pratiquants convaincus. Cette série d'articles a pour but de faire cesser des malentendus ou, au minimum, de dissiper des zones d'ombre.



Malentendu n°1 : Avoir de gros muscles sans faire aucun effort.

La publication de la méthode a violemment perturbé le monde de la musculation. Et pas seulement parce que j'ai proposé un entraînement à base de pompes et tractions, sans haltères ni machines, ce qui était déjà, en soi, une hérésie. En fait, le choc majeur est venu de la philosophie qui a conditionné la création de la méthode. Utiliser seulement des pompes et tractions pour se muscler renverse l'ordre normal des choses, et donc des croyances. Mais la manière de penser l'effort, inhérente à la méthode, procède d'un renversement plus radical encore. En prenant de l'altitude, et en considérant le développement de la personne (son épanouissement), la « norme » a été analysée, disséquée, renversée. Une nouvelle conception a alors été proposée aux sportifs. Pour certains, il est difficile de comprendre et d'accepter cette conception autre, contraire à ce qui a été promu pendant des décennies. Ces « malentendants » réduisent alors mes propos à ce que le prisme de la « norme » leur laisse entrevoir. Pour eux, je mentirais ou exagèrerais en affirmant que la Méthode permet d'avoir des résultats importants sans faire d'efforts.
Mais, est-ce vraiment mon discours?

Afin d'y voir plus clair, nous devons nous intéresser à ce qui était, jusque là, la norme en matière de philosophie de l'effort. Nous devons comprendre le rapport de l'individu à l'activité physique.
Comment l'adepte de la tradition, en musculation, conçoit-il son engagement dans l'entraînement? Comment l'individu conçoit-il la place prise par l'entraînement dans sa vie? En terme de temps. En terme d'investissement énergétique.

Jusqu'à la publication de la Méthode, il semblait normal de s'investir quasi totalement, ou même totalement, dans l'entraînement. Il n'y avait pas de remise en question de cette attitude. L'ensemble de croyances formant la philosophie de la musculation recommandait l'engagement total, si l'on voulait obtenir des résultats satisfaisants. Il s'agit, dans ce cadre, de ne pas regarder à la dépense (énergie, argent) si l'on veut gagner la « bataille du muscle ». Peu importe la somme de moyens investis, et cela même si les résultats sont peu convaincants, car on doit en passer par là pour progresser...
Conçu comme cela, le rapport à la musculation est cause d'une formidable déperdition énergétique, théorisée et acceptée.

La rhétorique traditionnelle est donc celle du « No pain no gain ». Cette devise est une boussole (ou un phare) : elle oriente le pratiquant. Elle lui indique la direction à prendre s'il veut des résultats. La quête du muscle est celle de la douleur.
On utilise des expressions comme « punir ses muscles » (parce qu'ils ne veulent pas obéir, ils ne veulent pas se développer). On cite Nietzsche : « ce qui ne me tue pas me rend plus fort ». On force jusqu'à en vomir. La recherche du vomissement devenant même un outil normal de progression.
La douleur et la blessure sont alors les inévitables accompagnateurs de notre évolution. Ces accompagnateurs sont mêmes recherchés : ils sont considérés comme des indicateurs fiables, des témoins de notre engagement total, et donc de notre progression. Si l'on souffre, c'est que l'on a pris la bonne route...
La quête du muscle, dans ces conditions, est terriblement gourmande en énergie. Le gaspillage est la norme, il est considéré comme la condition incontournable de création de muscle. Le gaspillage est, finalement, une valeur.

La Méthode a proposé une autre conception de l'entraînement, du développement musculaire, du développement de la personne. Elle n'est pas seulement critique de la problématique énergivore de la musculation classique, elle propose aussi une alternative solide.

Tout commence par une prise de conscience : si on dépense beaucoup d'énergie (et de temps) dans la construction de muscle, on n'en aura plus beaucoup pour nos autres activités. Ce qui réduit nos possibilités de découvertes et d'action. Ce qui entrave donc notre épanouissement. Nous voulons construire notre corps, mais sans investissement chronophage, énergivore, auto-destructeur. Nous recherchons le Mens sana in corpore sano. Il devient nécessaire de modifier la vision traditionnelle de la musculation, comprise alors comme aliénation.

La Méthode élimine la devise « No pain no gain » pour lui substituer : « Peu d'efforts, beaucoup d'effets ». On se libère en utilisant cette nouvelle boussole (ce phare) destinée à nous guider, à orienter nos pensées et actions. Il s'agit de ne plus dépenser une trop grande part de notre énergie dans le culte du corps : nous pensons nos actions dans la logique d'une culture de l'efficience. C'est-à-dire que nous viserons désormais un résultat maximal, sur la base d'une action qui sera aussi économique que possible. Pourquoi continuer à forcer alors que l'on a atteint le point où l'effort est suffisamment productif? Pourquoi penser que la progression ne se fera que si l'épuisement est total? N'est-ce pas une attitude superstitieuse?
Reste à élaborer un entraînement permettant d'actionner cette logique de contrôle de l'effort. C'est ce qu'est, en pratique, la Méthode.

Je n'ai donc jamais dit qu'il fallait se la couler douce. Je n'ai jamais promis des résultats exceptionnels sans efforts.
« Peu d'efforts, beaucoup d'effets » est une devise qui propose de penser le contrôle de l'effort. Elle implique une organisation, de sa vie, de son entraînement, valorisant l'effort à bon escient, sans excès, sans conséquences néfastes (sur la santé, le psychisme et l'épanouissement personnel). C'est un effort sans culte de l'effort...

Il faut faire des efforts pour progresser, parfois de très importants efforts, les pratiquants le savent bien.
Mais ils doivent garder à l'esprit que l'effort n'est pas nécessairement synonyme de progression, et qu'il est préférable de ne point trop en faire pour progresser. Il faut faire « juste ce qu'il faut »...
Celui qui recherche le muscle, exclusivement, peut se moquer d'être trop épuisé pour s'accomplir dans autre chose. Mais, si l'on veut maîtriser un tantinet sa trajectoire de vie, trop en faire devient contre-productif. Même si on prend du muscle suite à une excessive, et donc inutile, dépense énergétique, il y aura des conséquences néfastes pour la santé, car le corps n'est pas une machine inusable : l'excès le tue. D'autre part, l'excès aura des conséquences en réduisant le temps et l'énergie consacrés à la construction de la personne, à l'accomplissement d'autres projets.
Le développement des muscles doit-il être une activité prioritaire? Une activité qui passe avant TOUT le reste?

Il faut donc faire des efforts, oui, c'est évident, mais il faut savoir répartir ses efforts, et ne pas se retrouver vidé (et détruit) par eux. Apprenons à voir ce qu'indique la boussole où figure la devise : "peu d'efforts pour beaucoup d'effets". Ne tombons pas dans le culte de l'effort pour l'effort, ne nous perdons pas dans ce culte de l'effort. Gardons-nous de toute attitude religieuse, de tout enfermement sectaire, où deux cultes seraient célébrés simultanément : le culte de l'effort ET le culte du corps...
Si nous voulons maîtriser un tantinet notre trajectoire de vie, il nous faut apprendre à répartir et rationaliser nos efforts.

La Méthode met en pratique sa vision théorique du contrôle de l'effort :
- passer le moins de temps possible à l'entraînement. Pour un maximum de résultats en force, volume, puissance, détente, endurance, souplesse. C'est une première réduction de l'investissement énergétique dans la musculation.
- forcer le moins souvent possible à l'entraînement (grâce aux Boucles et Mini boucles). Ce qui réduit encore l'investissement énergétique.

La devise "peu d'efforts, beaucoup d'effets" est donc un outil de gestion de l'entraînement. Elle ne dit pas que l'on obtient des résultats sans rien faire. Elle dit que l'on doit toujours penser son entraînement afin d'éviter une trop grande déperdition énergétique. De cette attitude nait la possibilité du Mens sana in corpore sano ou même la simple possibilité de s'ouvrir à de nombreux horizons. Conserver du temps, pour aujourd'hui et pour demain, rester disponible.
Posté dans Philosophie
Olivier Lafay

Commentaires

  1. "La douleur et la blessure sont alors les inévitables accompagnateurs de notre évolution."

    Quel cliché. J'ai eu plus de "douleurs" et de "blessures" en pratiquant la méthode qu'en utilisant la fonte (où sont les mobilisations articulaires, l'échauffement de l'infra-épineux, etc...).
    Mes séances duraient également plus longtemps. Je n'ai jamais eu autant l'impression de faire des efforts en pratiquant la méthode. J'en chiais dans ma tête comme dans mon corps, je n'y prenais aucun plaisir. J'avais un carnet, personne ne m'aidait ou n'avait les compétences pour le faire. Je force beaucoup moins avec la fonte, je me prends beaucoup moins la tête, je me blesse moins, j'ai plus de sensations et surtout, j'ai plus de résultats. Mes séances sont plaisantes, je suis loin de forcer autant qu'à la méthode, qui m'a poussé dans un cercle vicieux composé d'échecs et de régression.

  2. ah SanD je me reconnais en toi mais j'ai tout de même voulu aller plus loin avec les principes de l'auteur, qu'au fond de moi j'accepte et je trouve bon ; j'ai déconstruit la méthode pour remplacer ces exercices au poids du corps par d'autres exercices au poids du corps plus durs avec la même logique de progression. Peut être tes échecs découlent-ils comme pour mon cas, du fait que tu ne puisses pas manger suffisamment ? En tout cas, mon conseil que j'ai appliqué lorsque j'étais en saturation de méthode, entraîne toi avec ton coeur :)

  3. moi je ne vais pas demonter la méthode mais je pense que lorsque tu avances peu d'effort beaucoup d'effet je trouve cela trop facile.
    Si c'etait le cas la majorité des pratiquants de musculation serait des monstres de muscle il faut savoir mettre l'intensité maximum dans ces séances mais inteliggement .

  4. Olivier Lafay a écrit:

    SanD, tu t'es poussé tout seul dans ce cercle vicieux. Il est évident que si tu n'appliques pas les principes de la Méthode, tu ne peux que souffrir, c'est certain.
    Ta compréhension de cet article est erronée, pour au moins deux raisons : tu ne comprends pas la logique que je décris (qui est basée sur des faits, notamment celui du culte de la douleur : No pain no gain). La deuxième raison étant que tu fais partie des détracteurs acharnés de JV.com. Tu attaques donc par principe et parce que cela t'occupe et te valorise de nourrir de la haine, avec tes copains...

    Il est toujours intéressant d'être jugé par des débutants incultes, qui pensent avoir tout compris mais qui ne savent pas apprendre. Quand je parle de résultats, je ne parle pas de tes résultats de débutants, je parle de résultats importants. Le saisis-tu? Cela modifie fortement l'appréhension du phénomène. Ce qui, pour le moment, étant donné ton niveau et tes accointances, t'est encore inaccessible.

    J'ai écrit que je voulais dissiper un malentendu. Toi et tes copains voulez absolument le maintenir. C'est dommage, mais c'est tout à fait compréhensible. Et je ne vous en veux pas.


    Sand a été banni du forum de musculaction.com suite à son comportement ayant largement dépassé le ligne rouge.
    Il fait partie de ces détracteurs de la Méthode qui tentent de combattre, avec des mots qu'ils ne comprennent pas, d'autres mots qu'ils ne comprennent pas davantage.
  5. Olivier Lafay a écrit:

    Thomas, tu n'as rien compris à l'article :-)
    Relis-le tranquillement.
  6. Bonjour Mr Lafay,

    je viens d'acheter votre livre après une longue réflexion.

    Cela fait plusieurs années que je pratique la musculation de façon modérée, car effectivement je recherche, comme vous, l'efficience.

    J'ai commencé par la méthode de Pascal Prévost. Cela m'a permis de bien démarrer et de prendre assez rapidement de la force.

    J'ai eu beaucoup de débat avec de nombreux pratiquants lorsque je leur expliquais que la série unique après échauffement était suffisante et que je préférais donc le Full Body.

    Mon passage à des entraînements où j'effectuais 3 séries consécutives par muscle a stoppé ma progression.

    Mais je l'ai fait car la méthode de Pascal Prévost, efficace et efficiente en temps (pas au niveau des tendons), me poussait à soulever sans cesse de plus en plus lourd, ce qui était très fatiguant, même avec seulement 2 entraînements par semaine !

    Récemment je me suis intéressé à votre méthode en ayant un à priori positif sur celle-ci, car je suis convaincu que l'on peut aller loin avec le seul poids du corps. Même si cela reste limité si l'on veut devenir champion de France naturel, mais combien de personne cela concerne ?

    Bref, pour 95% d'entre nous, on est pas près d'exploiter tout le potentiel d'une méthode quelle qu'elle soit.

    Voilà, je vais appliquer avec assiduité votre méthode, j'espère que la variété des exercices apportera du bon à mes entraînements, relancera mes progrès sans m'obliger à soulever plus lourd à chaque séance.

    Enfin j'ai commencé une diète il y a 2 mois, j'ai perdu 5 kg. Sur ce point je n'attends pas grand chose de votre livre car je m'aperçois que ma nouvelle diète est déjà en concordance avec ce que vous proposez.

    Je vous donnerai donc des nouvelles à propos de ma progression, mais je suis optimiste.

    A très bientôt !!

  7. convaincu et aussi c'est assez suffisant pour moi les résultats que donne la méthode

  8. J'ai pratiqué la fonte, même si progressais à mon rythme, c'est vrai que voir les charges augmenter c'est "motivant" j'en ressentait vite une certaine lassitude, au point, à la fin de zapper des entraînements. Je ne parle même pas du coté matériel et du coté financier (abo en salle, achat de matériel).

    La méthode me permet m’entraîner chez moi, sans coût financier, sans matériel onéreux (une barre de traction à 49€), quand je veux.

    Je me sens mieux dans ma tête, dans mon corps... dans ma vie personnelle et professionnelle. La méthode m'apporte un bien-être que je n'avais pas avec l'entrainement fonte.

    Des efforts, oui bien sur... il n'y a qu'a me voir faire des tractions ou des dips pour comprendre, mais rien à voir avec le ressenti des séries de fonte, pour moi c'est le jour et la nuit. Pour moi l'objectif de faire une rep de plus à chaque fois est bien plus motivante que de faire le quintal au couché.

    De plus la méthode est efficace dans les autres sports que je pratique (natation, cyclisme, jogging).

    Merci Mr Lafay!!!!

  9. Olivier Lafay a écrit:

    AVERTISSEMENT : je ne valide pas les trolls qui font mine de ne pas savoir que Turbo existe, ou qui font preuve de mauvaise foi en ignorant purement et simplement les articles du blog.
    Si vous discutez (vraiment) du contenu de l'article, vous serez validé. Sinon, n'y comptez pas.

    La METHODE LAFAY, c'est (pour les hommes) : 2 livres de musculation, 1 livre de nutrition, 1 blog avec de nombreux articles, 1 forum d'entraide et de partage, 3 pages facebook.
  10. Bonjour,

    Je pratique la musculation (fonte) depuis un petit moment déjà et j'ai commencé la méthode depuis plusieurs mois. Malgré le fait que j'aime et je continuerai la fonte, j'affirme que la méthode LAFAY m'apporte énormément et que depuis que j'ai commencé j'ai fais des progrès indiscutable. Je fais 3 entrainement de fonte et 1 entrainement Lafay part semaine.

    Je suis partie quelque semaine dans ma famille mais je n'avais pas de salle alors j'ai pratiqué exclusivement Lafay lorsque je suis revenue j'ai repris en PARALLÈLE les deux et j'ai pu remarquer que mes progrès sur le méthode se sont envolé à la reprise de la fonte.

    Je peux donc affirmer que Lafay apporte autant à la fonte que la fonte à lafay.
    Je suis persuadé que tous les adeptes de musculation doivent pratiquer la méthode.

    Un grand merci à Olivier LAFAY et a sa méthode.

  11. Le "No Pain No Gain" n'a rien à voir avec la douleur !
    ABSOLUMENT RIEN !
    La traduction est TOTALEMENT FAUSSE.
    Sans rire, quand on traduit, on ne fait JAMAIS du mot à mot.
    Jamais !

    Le pire c'est que beaucoup de mecs de la muscu ont cru, eux aussi, qu'il fallait souffrir !

    Arnold explique cette devise à un moment quand il raconte son parcours. Le mec est parti de rien, a fait les plus hautes étdues, le plus haut niveau en Body, acteur etc etc....Comment ? Parce qu'il bossait beaucoup et croyait en lui !

    Cessez donc de caricaturer la "fonte" pour la décrédibiliser !

    La bonne traduc' peut etre : qui ne tente rien n'a rien.

    Et pour finir, maintenant, tout les mecs des salles de muscu connaissent la méthode et l'ont pratiqué plus ou moins. Tout le monde fait des dips et des tractions....

  12. Bonjour,

    Je suis entraîneur de kickboxing en Suisse et pratique la méthode (hors entraînement) depuis 2 ans. Nous avons depuis peu la participation de physiothérapeutes (kinésithérapeute en France) pour nous aider à améliorer la qualité et la justesse de nos entraînements. En ce qui concerne le renforcement musculaire, les exercices issus de la méthode (ou fortement ressemblant) sont plébiscités par ces spécialistes de la santé, puisque, effectués les uns après les autres, ils sont bénéfiques à ce qu'ils appellent l'équilibre musculaire. C'est-à-dire le développement simultané de plusieurs zones musculaires (complémentaires), empêchant ainsi toutes blessures liées à des efforts moins naturels, et source de déséquilibre, comme ceux effectués avec de la fonte. Bien que s’entraîner seul est généralement plus difficile, et demande plus de volonté, je suis surpris par le commentaire de SanD en ce qui concerne les blessures.

    Je rejoins parfaitement l'avis d'Olivier Lafay discriminant "le culte de l'effort pour l'effort" et considère personnellement la méthode comme un outil redoutable mais pas comme une fin en soi... considération difficilement compatible avec les investissements, en temps et en argent, inhérents aux salles de fitness. Cela-dit si vous vous y sentez bien, c'est l'essentiel.

    Par ailleurs, je ne comprend vraiment pas pourquoi cette méthode est critiquée (jalousée?) alors qu'elle met en exergue la justesse des mouvements dans une progression raisonnable (et adaptée au pratiquant) des entraînements. Elle ne coûte que l'achat du livre et un peu plus d'1 heure de "travail" chez soi... What else ?

  13. Bonjour Olivier
    Je me retrouve complètement dans cet article. Ayant un travail très physique, je ne peux pas me permettre de me "vider" en faisant mes séances.
    Avec 5 ans de pratique de ta méthode,plus la lecture de tes articles sur ton blog, j'ai appris à gérer mes efforts pour avoir le maximum de résultats !
    Pour moi c'est donc le split, ce qui me fait une séance tous les jours d'environ une demie-heure et je boucle et reboucle dés que je commence à stagner!!!
    J'ai de très bons résultats,du moins pour ce que je recherche,assez musclé,souple et un pouls assez bas pour quelqu'un qui vient de prendre 49 ans !!!

    Emmanuel

  14. Des douleurs en faisant la méthode ? Parfois, quand je forçais trop, car justement j'entrais dans cette logique stupide du "avoir mal ça montre que ça marche !" (oui, j'ai pas toujours été éclairé).

    Des blessures en faisant la méthode ? Non, jamais. Suis je un surhomme ? Non. (Enfin si, mais si ça s'apprend je vais avoir l'armée
    aux fesses). C'est surtout que j'essaye de réaliser les exercices le plus proprement possible.

    Du coup, pas très crédible le commentaire de SanD.

    Que puis je ajouter ? Excellentissime article, et toujours écrit avec le soucis de se faire comprendre de tous.

    Allez, c'est l'heure de la séance ^^

  15. A mon sens, toute activité demande des efforts et pour une même activité certains ne se pousseront pas beaucoup et d'autres devront fournir des efforts plus grands.

    Passer moins de temps à s’entraîner n'est pas synonymes de mauvais entraînements, mais d'une meilleur efficacité, d'un meilleur rendement.

    Ensuite je n'ai pas à rentrer dans le débat fonte ou Lafay, chacun prend ce qui lui convient point barre.

    "Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse.", juste penser à ouvrir son esprit et sortir des carcans stéréotypés du genre musculation = fonte + gros beuglements + protéines en poudre...

    PS: Désolé Olivier je m'incruste un peu...

  16. Olivier Lafay a écrit:

    Mon cher rocky9,
    Schwarzenegger :
    - s'est dopé comme un âne de compétition pour devenir énorme et il a connu bien sûr de gros problèmes de santé.
    - a fait la promotion des vomissements à l'entraînement, disant que l'on obtenait des résultats fantastiques avec ce genre de pratique.
    - a obtenu gloire et consécration grâce au dopage et aux frères Weider (qui ont complètement managé sa carrière). Au naturel, avec sa seule volonté, il n'aurait été PERSONNE.

    Tu es sur un terrain que je connais bien. Je dispose d'une très importante littérature sur le bodybuilding. Ce sont mes sources...

    Quant à ta "traduction" avantageuse de No pain no gain, cela se passe de commentaires :-)
    Faisons un simple tour sur les forums de musculation et nous lirons tous de très nombreuses interventions disant des phrases de ce genre : "hier, je me suis tué à l'entraînement, no pain no gain." ou " j'avais mal au dos au squat, mais j'ai forcé quand même pour faire une dizième répétition. Après, je me suis écroulé. J'ai encore mal au dos ce matin. No pain no gain", etc.
    On trouve juste quelques milliers d'interventions comme celles-ci sur le net, et dans les magazines de musculation.
    Pourquoi ne pas assumer, garçon?
  17. Bonjour Olivier, merci pour cet article, très intéressant.

    J'ai acheté la méthode Lafay il y a plus de trois ans, le titre était allécheur: comment se muscler efficacement SANS matériel.
    C'est surtout ça qui dans un premier temps a du motiver en grande partie les acheteurs du bouquin. J'en ai fait partie.

    Les enchainements des différents exercices, un entrainement full body, des répétitions longues pour un temps de repos court, travail de la souplesse, principes d'une bonne nutrition... Le fond de la méthode m'intéressait beaucoup, malheureusement la forme m'intéressait moins.
    Je ne peux pas me passer d'un bon développé couché (sans essayer de passer les 100 kilos à tout prix etc), je ne peux pas me passer d'un curl haltères. Mais je ne peux pas non plus me passer des exercices polyarticulaires au poids du corps (dips, tractions, pompes).

    Par suite la méthode et votre blog ont permis de développer une philosophie d'entrainement, la méthode en elle même, débutée par un livre où on apprend à faire des exercices sans matériel ou salle de sport, a été complétée par votre blog et l'évolution du comportement des pratiquants, de leur ressenti face au sport, à l'effort et à la finalité du constructivisme.
    C'est dans cette philosophie, votre philosophie, que je me retrouve pleinement, plutôt que dans les enchainement d'exercices F, K1, A etc, sans matériel...

    Si une prochaine oeuvre de votre part, mixant philosophie de la musculation, entrainements poids du corps, entrainements fonte, et principes de base de nutrition pour construire du muscle et perdre de la graisse paraissait,votre éventail de lecteurs et d'acheteurs potentiels s'élargirait encore plus.

    Je peux tout de suite vous affirmer, que j'en ferai partie.

  18. Bonjour à tous et à toutes,

    Pratiquant le Taekwondo depuis 10 ans, je me suis mis à la méthode il y a environ un mois et je ne puis en dire que du bien !

    Même si les résultats en terme d'esthétique physique sont encore minimes pour l'instant(je n'en suis qu'au level 3 donc patience), que de changements à l'entraînement !

    De plus, je retrouve la philosophie martiale au sein de la méthode : faire du sport pour la santé (pour moi, rechercher la douleur est une véritable gageure, la douleur étant un signal d'alarme).

    Le protéo-système est une véritable bénédiction psychologiquement parlant : cette histoire d'amélioration progressive et de level évite la fatigue et la lassitude mentale (je grimpe de level, j'ai l'impression d'être dans un jeu vidéo du style rpg et que je prends de l'expérience ^^).

    En tant qu'enseignant, je ne peut que saluer l'aspect ludique de la chose et mes résultats en augmentation constante ne me font regretter qu'une chose : ne pas avoir acquis le livre dès sa sortie en 2004, que de temps perdu (cross-fit, fonte...) !

    Attention, je ne dénigre ni le cross-fit ni la fonte mais ces système ne me correspondent tout simplement pas ^_-

    Merci M. LAFAY, le monde du sport a bien besoin de pionniers de votre trempe.

    Bien cordialement

  19. Cher Olivier,

    Peut être est-ce le "Peu" dans "Peu d'efforts, beaucoup d'effet" qui porte à confusion et exite les passions...

    Une humble suggestion:

    Peut être que "Le moins d'efforts possibles, pour le plus d'effets possibles" (euh... c'est de une définition de l'efficience non?) serait une tournure de phrase qui serait plus facilement comprise...

    Cordialement,

    D.

  20. "avec sa seule < b="">, il n'aurait été PERSONNE.<>"

    C'est la ou tu te trompes. Arnold n'est pas seulement reconnu pour avoir de gros pecs. Mais pour le chemin parcouru pour arriver là ou il est.
    D'un petit village autrichien multimillionnaire dans le plus grand pays du monde.
    Ce n'est pas seulement un abruti qui pousse des poids. C'est la différence avec les autres !

    Il bossait, montait des buisness et poursuivait de longues études en même temps. C'est ce qui a rendu son parcours si singulier ! D'avoir pu aller jusqu'au bout de ses rêves.
    j'ai suivi sa philosophie au moment ou j'ai repris des études complexes tout en travaillant. Et maintenant, y'a de fortes chance qu'avant 30 ans je n'aurai pratiquement plus à travailler. Tout simplement parce que j'ai serré les dents et bossé dur.


    La traduction de cette "catch phrase" est exacte !
    Il voulait dire : Bosser dur, croyez en vous, allez au bout de vos reves !
    Il ne voulait pas dire de se faire mal en salle !
    Si des abrutis sur des forums français ne sont pas foutus de comprendre une phrase, c'est pas de sa faute.
    De toute façon, faut le dire, le niveau intellectuel, dans une salle de muscu, est pas tip top..

    Et je le répète, cette traduction est la bonne ! Pas avantageuse, c'est seulement la bonne.
    Surtout qu'en anglais on l'emploi pas uniquement en muscu....
    A l'origine, ça n'a rien à voir avec la muscu !

  21. Olivier Lafay a écrit:

    Arnold ne s'est donc pas dopé?
    Il paraît pourtant qu'il était dopé en Autriche comme aux USA...
    Aurait-il réussi une carrière dans le Bodybuilding sans dopage? Bien sûr que non !
    Ses études sont bidons. Comme de nombreux sportifs, il a eu des diplômes sans avoir le niveau requis. Renseigne-toi un peu sur le sujet.
    Je vois bien que j'ai affaire à un idolâtre, avec tout ce que cela comporte de vision biaisée des faits.

    Donc, à 30 ans, tu vas être riche, parce que tu as repris la philosophie de Schwarzenegger : dopage, triche, mépris des autres et falsifications des résultats intellectuels. J'oubliais aussi que tu as dû copier son magnifique jeu d'acteur...

    No pain non gain, c'est no pain no gain. Et je n'ai pas fini d'en parler...
    Ta propre philosophie de la vie, que tu nous décris là brièvement est exactement semblable à ce que je décris comme étant le "no pain no gain" dans mes articles. Et tu ne t'en rends pas compte...
  22. Le "peu d'efforts, beaucoup d'effets" d'Olivier je le lis comme cela (dis-moi Olivier si je suis à côté de la plaque) : les satisfactions que l'on a en dehors de la musculation alimentent notre pratique de la musculation et les satisfactions que l'on a issues de la musculation alimentent nos activités en dehors de la pratique de la musculation.

  23. Olivier Lafay a écrit:

    Il faut simplement la lire comme elle est écrite : cherchons en permanence à faire peu d'efforts relativement aux effets recherchés.
  24. Bonjour M.Lafay

    Sa fait maintenant 1 mois que je suis votre méthode et Giuseppe les progres sur le physique sont petit mais j'ai déja fait de bon progres dans les séries.

    Je conseil se livre a toute les personne qui on la motivation et l'envie de se muscler.

    Y'aurait t il un moyen de vous contacter en privé ?

  25. Moi, Idolâtre ?
    Sans rire, je trouve les bodybuilders totalement ridicule dans leurs excès. Et ceux d’aujourd’hui sont physiquement grotesque. Je ne suis en rien Fan de body.
    Mais j'apprécie le parcours et la mentalité d'Arnold, surtout parce qu'il est différent des autres !
    Après, ou c'est un dopé, mais ça ne change rien à son parcours si atypique...Ca n'a rien à voir.

    Au sujet de ses études, justement je connais bien le domaine et je suis très bien renseigné. La encore, de la caricature TF1. Dans ce domaine, son parcours est exemplaire, ce sont des faits.

    Je vois vraiment pas pourquoi opposer méthode Lafay/Fonte...
    C'est surement un but marketing qui pouvait fonctionner avec car y'avait des tas de fonteux antiLafay mais ce n'est plus le cas, c'est devenu inutile.

  26. Schwartzy incitait ses concurrents de concours à manger des coquilles de noix pilées ... Les mecs allaient à l'hosto direct et Arnold gagnait ses concours.

    Par ailleurs, si les Etats-Unis peuvent être considérés comme le pays le plus puissant du monde, il n'est pas le plus grand. Lorsqu'on voit que la puissance militaire américaine est défiée jour après jour par des talibans à peine motorisés, lorsqu'on voit que la puissance économique américaine est mise à mal par les équipes de structuration des banques,on est en droit de se poser la question de la réelle supériorité de son modèle.

    Si tu ne bosses plus après trente ans, c'est que tu es suffisamment malin pour que d'autres bossent à ta place (dons, rente ...)

  27. Olivier Lafay a écrit:

    Le dopage n'aurait rien à voir avec le parcours de Schwarzenegger?
    Mais comment peut-on écrire ça et vouloir être pris au sérieux?
    Enlevons le dopage et considérons quel parcours il aurait réalisé. Pas de Mr Olympia, pas de Conan le barbare, pas de films de série B avec des gros muscles et des gros flingues... Rien ! Donc pas d'argent, pas de notoriété, pas de visibilité, pas l'ombre d'un soupçon d'être élu quelque part...
  28. Rocky9, si tu pouvais tout simplement arrêter de répondre s'il-te-plaît... Je crois que personne ne te comprend et ne rejoindra ton avis (à part un autre fan de Schwa).

    Pour le moment, j'en suis à plus de temps à la salle qu'à la méthode, et je peux te garantir que les gros thons comme ça avalent plus de pilules à chaque séance que toi de médicaments dans l'année... Bref, faut arrêtez la guéguerre, si la méthode ne vous plaît pas, ne la pratiquez pas ;).

    No pain, no pain :D.

  29. Spooner, ton message correspond parfaitement à la mentalité Française.

    C'est toi Spooner de musculaction ?

    Je comprend pas pourquoi Lafay tire autant sur Arnold...Manière d'opposer fonte/lafay sans aucun doute...
    Arnold était millionnaire avant de faire des films.

    Comme si qu'il ne s'agissait que de cela. Qu’il n'y avait ni volonté, ni talent, etc etc...
    Encore une manière de décrédibiliser le monde de la fonte. Vouloir dire Drogues = Fonte Lafay = Sain ?

  30. Au passage, le type qui me dit qu'une séance Lafay se fait sans effort devrait faire un petit mode >15 à un niveau genre 6...
    Je ne sais pas pour vous mais moi, je sors (sainement) lessivé !

  31. ledragonseveille a écrit:

    Bonjour,
    Je trouve l'idée de ces articles sur les malentendus très intéressante et positive.
    Dans ce sens, la possibilité d'un article "pédagogie de la prise d'autonomie dans (ou vis-à-vis de) la Méthode" est-elle envisageable ?
    Un cas pratique pour illustrer ma question : après avoir suivi pendant un peu plus de 2 ans la méthode à la lettre, mon temps disponible pour les séances a été raboté petit-à-petit (changement des priorités sur le plan perso, pro, ...). Je suis ainsi passé d'environ 2 ou 3 séances complètes par semaine à 4 séances splittées par semaine. Mais finalement ces 4 séances sont devenues difficiles à gérer (temporellement et psychologiquement : comment réagir si je loupe une voire deux voire trois séances dans la semaine par exemple vis-à-vis de la logique de progression ? etc.).
    L'idéal, actuellement et dans mon cas, serait d'avoir dans ma "boîte à outils" un ensemble de possibilités adaptables, permettant de moduler mon entraînement en fonction du contexte à un instant t, le tout en gardant l'esprit et le principe de fonctionnement de la Méthode (efficience, travail corporel global incluant force, endurance, détente (*), progression par pallier, etc.).
    J'ai développé quelques solutions provisoires et temporaires (avec comme contrainte : une séance travaillant au mieux haut et bas du corps ne doit pas excéder 30min max - hors échauffement), mais comment savoir si elles sont pertinentes ? Et si oui comment savoir s'il n'y a pas plus optimal ?
    En résumé, quelle est la latitude d'adaptation possible de la Méthode (dans le cadre d'un besoin valide non couvert à priori par le standard de la Méthode) et comment la mettre en oeuvre ?

    En espérant que mon post soit relativement compréhensible et suffisamment clair...

    Merci !

    (*) je laisse délibérément l'aspect souplesse de côté, car j'arrive à le traiter de manière indépendante

  32. Patlafauche a écrit:

    Non mais quand même ne mêlons pas le bon jeux d'acteur de Schwarzenegger dans ce débat!

    Un peu de respect pour Predator, Total Recall ou Junior quand même!

  33. bonjour ,
    pour la signification de la phrase " peu d'effort,beaucoup d'effet", pour moi, cela ne veut pas dire ne rien faire cela veut dire ne pas forcer sans reflechir car le repos est une base fondamentale de la methode. Du coup de revenir en arriere sur ces propre perfomance est vu comme une preuve d'intelligence face aux epreuve ( dans la methode comme dans la vie ) cela signifie prendre du recul pour voir ce qui ne vas pas et agir afin de se depasser. Le systeme d'entrainement de la methode convient aux personne interresé par le propre corps , dans le sens ou la methode developpe le gout de l'experience celle que l'on peut faire tout comme un scientifique ferais et deferais ces theories au vue des resultat qui fonctionnent et ceux qui ne fonctione pas pour qu'a la fin le meilleur moyen pour arriver a ces fin puisse etre decouvert avec un minimum d'effort ( physique ou psycologique dans le temps ) donc pour bien faire comprendre mon intervention "peu d'effort " n'est pas sans effort "beaucoup d'effet" n'est pas faire n'importe quoi ! Une fois que l'on comprend la systemique de la methode il est alors passionant de pratiquer ( pour ma part il m'as fallut bien 1 ans avant d'avoir le declic de la comprehension et de vraiment pratiquer la methode, pas seulement faire les exercice ,car ceux ci existe depuis longtemps,et ils servent seulement de support aux systeme d'olivier lafay qui lui est novateur en matiere de musculation ) voila aprés tout depend du caractere de chacun ceux qui aime le sacrifice par la douleur , la destruction de soi ,la saturation et donc une forme de masochisme (def:Comportement d'une personne qui cherche le plaisir dans la douleur.) iront vers la "fonte" et ceux qui aime l'experience, la remise en question ,le renouvelement perpetuelle de sa pensee et donc une forme de d'acceptation de soi iront vers la methode . Tout cela n'engage que moi je vous remercie de m'avoir lu ;-) et merci olivier ta methode est genial pour mon caractere ;-)

  34. @ledragonseveille :

    Libre à toi de faire des aménagements, mais dans ce cas et c'est ce qui transparait dans tes propos, tu sors du cadre de la méthode. Tu deviens un pratiquants d'exercices répertoriés dans la méthode avec des principes décrits dans la méthode mais tu sors du cadre de la méthode.

    Si la méthode est le meilleur compromis, tout compromis avec la méthode risque de compromettre son efficience intrinsèque, que ses compromis se fasse sur la fréquence de tes entrainements, les temps de repos, les exercices ou que sais-je ...

  35. Olivier Lafay a écrit:

    Je pense que ledragonseveille voudrait proposer un système de vérification/validation des adaptations de la méthode.
  36. snake chokaté a écrit:

    je suis de nouveau chokaté ,:p, sharzy hahaha, rocky9 tu connais ses penchant nazi? jeu d acteur? tu prend n'importe quel alcolic tu lui fait faire ce que tu veut derriere une camera il sera bon tkt pas mdrr,et comme c est dit plus haut ce type a beneficier d une influence exterieur du a ses projet de film ect, et ça monter en puissance dans les sphere du pouvoir aujour dhui, pauvre malheureux si seulment tu savait quel projets il a rejoint ton grand idole, et depuis quand ,quand quelqu'un reussi c est parsque c est un bon type? je connait plein de kasoss qui galere est son clean pendant qu'on se tappe des pedophile comme ministre

    alex jones a demasquer ton gourou vomisseur :p www.youtube.com/watch?v=E... matte ça refait toi une culture

    mais bon :'Je vois bien que j'ai affaire à un idolâtre, avec tout ce que cela comporte de vision biaisée des faits'

  37. exelent article, on voit bien le probleme en lisant des type comme rocky9, ce paradigme de heros qui lutte tel que le plus fort survie,faut sortir de cette image de heros americain ,tout le monde a aimer les certain film de stalonne vean dame, sharnai ect,on a cette image de super guerrier de ce que doit etre un homme, tout une panoplie d imagerie 'guerriere', on reconner vite les lobotomiser,il est temps de changer de devise pilier

  38. Rocky9@hotmail.fr a écrit:

    Voila : www.youtube.com/watch?v=-...


    PatiaFauche :
    Ta vanne puérile est aussi typiquement du niveau français.

  39. Merci pour cet article.

    J'ai une bonne compréhension de la méthode mais mes expériences n'ont jusque là pas été concluantes... par manque de volonté, manque de compréhension, manque d'organisation, j'en passe et des meilleures.
    Maintenant que j'ai trouvé la motivation et que je suis mieux organisé, et après avoir repris le sport et une alimentation saine, je me heurte à la difficulté de "l'effort physique". Je trouve les exercices assez difficiles... Mais en lisant cet article, je me dis que je n'exploite pas tous les outils que l'on m'offre.
    Le forum pourrait certainement m'aider, il ne me reste plus qu'à prendre mon courage à deux mains.

    En tout cas, je ne vois pas comment il peut y avoir malentendu, il suffit de bien lire (et pas juste survoler). Il suffit de demander lorsque l'on ne comprend pas et il y a toujours quelqu'un ("ici") pour répondre. Il suffit de chercher lorsque l'on ne connait pas (un mot, un principe, etc). Pour comprendre, il faut en avoir envie. Pour échanger, il faut avoir envie de donner mais aussi de recevoir.

    Bonne soirée. :)

  40. snake jones a écrit:

    tu veut jouer a ça? ok :p

    www.youtube.com/watch?v=c...

    www.youtube.com/watch?v=V... sharzy est griller mec, alex jones l'a demasquer a mainte reprise et se fou de sa geule en direct sur sa radio :p hahaha

  41. Patlafauche a écrit:

    Rocky9 en quoi tu trouves que c'est une blague? Tu ne trouves pas que Arnold est bien dans le film Junior? Il a accompli un exploit dans ce film quand même, celui de tomber enceinte!

  42. Snake... t'as vu les sources que tu sors ?

    Ton négationniste du réchauffement climatique qui fait son beurre sur tout ce qui est conspirationniste, c'est pas vraiment ce qu'on appelle une référence... Tu dénonces tout en disant détenir la vérité mais va falloir plonger un peu dans des ouvrages sérieux pour atteindre ton but plutôt que matter ce genre de trucs.

  43. Je suis pratiquant de la méthode depuis un an et je trouve que c'est une bonne méthode. Toutefois, je trouve qu'olivier lafay devrait stopper les attaques envers la fonte en la réduisant à "no pain, no gain" même si je comprend qu'il a du s'en prendre plein la tronche et qu'il souhaite répliquer, je pense que cela participe à entretenir la gueguerre lafonte/lafay. Pis je pense pas qu'on puisse substituer la devise "no pain no gain" à "peu d'effort, un maximum d'effet" car tout simplement les deux devises veulent dire la même chose sauf que la seconde tient compte de la notion d'efficience. Ainsi, dans la méthode lafay, si on ne souffre pas un minimum, on aura pas de gain musculaire. Mais à mon avis, c'est pareil pour la fonte et je ne crois pas qu'on souffre plus à la fonte qu'à lafay. Enfin, je pense qu'olivier devrait changer sa devise en "peu de moyens, autant/beaucoup de résultats", car la méthode permet de se muscler à très bas prix comparativement à la fonte.

  44. En l'espèce on s'en fout d'Arnold, j'ai parlé de lui pour expliquer ce que signifiait vraiment "no pain, no gain". En gros : qui ne tente rien, n'a rien.

    Faut jamais traduire une langue étrangère mot à mot.
    Ceux qui parlent une langue étrangère le savent.
    D'ailleurs cette expression a été sorti par Shakespeare. Et ça n'avait STRICTEMENT rien à voir avec la muscu.

    Après, oui, pas mal de débiles pensent qu'il faut souffrir pour avoir de gros muscles et se blessent...Mais crois tu vraiment qu'un Pro (des milliers de dollars sont en jeux) prend des risques ?
    Ce serait très con.

    Alex Jones est un clown mais il lui arrive, par accident, de dire des choses justes.
    Il ne sait pas que les dirigeants d'al qaida sont des agents de la CIA.

    Et il ne parle pas des pères fondateurs de l'Europe, qui étaient, eux aussi, des espions américains. Leurs roles et leurs statut a été mis à jour lors de dé-classification de docs top secret. C'est la version officielle pas du délire conspirationniste et cette histoire à fait grands bruits en UK (car ils aiment pas trop l'europe).

    Bref, passons.
    Pour les trapèzes, y'a rien d'autre que l'exercice R. J'aime bien avoir de bon trapèze mais j'aime pas cet exercice.

    PatiaFauche :
    Arnold est un acteur culte, qui a fait des films cultes (T1 et T2).
    Une poignée de personne dans le monde est dans ce cas.

  45. vous avaient pas compris, l article traite du sujet d aprehender la muscu de la maniere la plus efficaces qui soit, efficaciter maximum pour une depense reduite, olivier n'attaque pas la fonte, mais le fait de proner la soufrance et sacrifice comme pilier de progression, alor que c est possible de le faire plus intelligent point barre.

    dimitri mes source sont sur,la principale raison du rechauffement climatique c est le soleil qui est dans son cycle d activiter maxiumum et va de nouveau se refroidir :p faut suivre la vraix info , torche toi avec ton journal local merci

  46. ledragonseveille a écrit:

    @Spooner :
    Merci pour ton post, qui répond à une partie de mon questionnement

    @Olivier :
    un système de vérification/validation, pourquoi pas. Je pensais plutôt à des "règles" permettant de pouvoir "minimaliser" sans pour autant dénaturer (genre par exemple, dans mon cas (ie rogner sur le temps d'entraînement), faire 4 séries au lieu de 6 : est-ce que ça peut avoir du sens ?). Mais au regard de la réponse de Spooner, je pense que ma question n'est peut-être finalement pas pertinente ou mal posée...

  47. Schwartzy incitait ses concurrents de concours à manger des coquilles de noix pilées ... Les mecs allaient à l'hosto direct et Arnold gagnait ses concours.

    Source?!


    @Olivier Lafay et aux autres; quelles sont vos sources sur ce que vous dites à propos de Schwarzenegger?

  48. snake coup de grace a écrit:

    je sui enervé par ce que je li:

    "Alex Jones est un clown mais il lui arrive, par accident, de dire des choses justes.
    Il ne sait pas que les dirigeants d'al qaida sont des agents de la CIA"

    mais barre toi sale troll ,alex jones est le premier a avoir denoncer ça abruti fini a la pisse, il a meme annoncer les attenta du 911 deux mois a l'avance imbelice heureux, j'ai compris quel type tu est roky9, une grosse bouze ,alex jones a devoiler ton idole nazi,voir la video :p donc tu sort tout est n'importe quoi pour le faire passer pour le defendre, c est comme les detracteur lafay, il s invente des choses

    www.youtube.com/watch?v=J... alex jones deux moi avant les attentas, vasy trouve autre chose car avec moi tu n'a aucune chance dans ce domaine mec ,bon sur ça je t'es achever une bonne fois pour toute


    "Arnold est un acteur culte, qui a fait des films cultes (T1 et T2).
    Une poignée de personne dans le monde est dans ce cas."

    idolâtrie, nom féminin
    Sens 1 Culte des idoles. Synonyme religion
    Sens 2 Amour excessif, adoration [Figuré]. Synonyme adoration

    pauvre de toi,tu est trop subjestif, t1 et 2 conan le barbare oai c est exelent, arnold a du charisme avec sa geule dans ces film, mais c est une bouze dans la realiter , tout a etait dit deja, t'es mort et enterré depuis ton premier post en fait :p

  49. Olivier Lafay a écrit:

    Kalin, sois gentil, relis mes commentaires correctement ;-)
  50. benfrite a écrit:

    Bonjour Mr Lafay,

    Il me semble que vous êtes un fan de Métallica
    Allez-vous au concert au stade de France le mois prochain?

  51. Giuseppe a écrit:

    @benfrite : *soulève sa feuille, tourne la tête, regarde en haut, regarde en bas mais ne trouve pas l'ombre d'un rapport avec l'article*

    hihi

  52. @Olivier Lafay:

    "Je dispose d'une très importante littérature sur le bodybuilding. Ce sont mes sources..."

    Peux tu me donner les noms de revues, livres, articles... sur ce que tu dis sur Schwarzenegger STP?

  53. Pourrais tu faire un effort sur l'orthographe Snake ? oO
    Un fond discutable avec une forme qui pique on a connu mieux^^

    Je serais curieux de connaitre la source pour le coup des noix, c'est quand même gros cette histoire !

  54. Merci pour cet article.

    De mon expérience, la méthode est bien l'art du "juste effort". C'est grâce à elle que j'ai pu me reconstruire un physique au niveau pour reprendre la compétition après 5 ans d'arrêt. La méthode développe tant la force, que l'endurance et la disponibilité musculaire ce qui prend tout son sens pour ceux qui comme moi en on fait un outil de préparation à une pratique sportive autre. J'ai pu enchainer mes entrainements (3 à 4 par semaines à raison de 2h par séance) sans que les séances de la méthode ne rogne cette pratique : je restais disponible en temps et en énergie.

    D'autant plus probant que chaque séance de la méthode permet de travailler le corps dans son ensemble...

    Bref pour moi c'est LE vecteur de performance physique le plus compatible avec les sports de combat. Nous sommes d'ailleurs beaucoup dans ce milieu à préférer la méthode à la musculation classique. Je parle là des vrais combattants qui se soucient de leur poids, de leur explosivité et de leur endurance, pas des kékés surgonflés qui s'entrainent une fois par semaine au combat et espèrent surtout impressioner par leur stature plutôt que de devoir en découdre. Il y en aura toujours pour préférer les apparences, mais pour l'efficience, Messieurs, préférez la méthode !

    Pour les fans de Schwarzy : www.leparisien.fr/faits-d...

  55. giuseppe;il y a des coms en rapport avec l articles, par exemple le fait que quelq'un prone les idée du bodybulding d arnold sharnazi,et que vomir est une valeur sur pour progresser, moi j'ai ecrit un com comme quoi olivier n attaquer pas la fonte mais ce type de chose en generale ;)

    sinon vous penser quoi des citation hitlerienne de sharnazi ? c'est vraix c est verifiable tres facilment et ce type adore un ancien nazi un certain kurt waldheim tout ça en rapport avec l onu

  56. Giuseppe a écrit:

    @ snake : mon commentaire était simplement en réponse à celui de benfrite.

  57. Il y a un autre malentendu qu'il faut dissiper: ce n'est pas une attaque contre "la fonte".

    La fonte c'est du métal et qu'on soulève ça ou autre chose ne fait pas adhérer au "no pain no gain" ou au contraire, nous en éloigner.

    Cet article sert à développer dans quel cadre s'inscrit la méthode, en le plaçant par rapport au cadre "classique".

    Concernant le "no pain no gain", c'est une phrase qui fait plus ou moins consciemment l'apologie de la douleur physique. Il ne s'agit pas de faire l'apologie de l'effort physique mais bien de l'effort physique lorsqu'on repousse ses limites à l'extrême.

    On promeut un combat de la tête, du mental qu'on oppose au corps qui doit se soumettre. Il suffit d'aller en salle, de fréquenter les forums de muscu, lire les magazines de muscu et regarder les vidéos sur youtube (censées motiver avec de gros dopés soulevant des charges phénoménales et hurlant à l'effort) pour s'en rendre compte.
    L'homme, le vrai serait censé soulever de plus en plus lourd. S'il échoue, il doit recommencer jusqu'à réussir. Il faut souffrir pour être "beau", il faut "faire des sacrifices", "montrer au corps qui est le maître". Tout un vocable....qui en dit long. C'est facilement vérifiable tout ça.

    Pourquoi?

    Parce que les magazines de muscu etc..se foutent de l'aspect santé à l'entraînement et se foutent de la place de la musculation dans la vie des gens.

    Le seul but c'est: obtenir du muscle. Et on fait croire aux gens que c'est long, difficile et qu'il faut s'investir énormément. (par la promotion de programmes proposant des séances avec des séries toujours à minimum 70% du RM, séries qui doivent être lourdes, courtes, avec de bonnes récup", tout le monde ne pouvant en sortir indemne, favorisant une vision élitiste de la muscu: "les plus forts survivent" (les autres pourront passer par le dopage pour contourner le problème des blessures/des échecs*)

    C'est un business. Si demain votre coach dans votre salle vous explique que vous pouvez atteindre vos objectifs rapidement, sans devoir prendre X suppléments, en pouvant ne pas forcer à 100% à chaque entraînement c'est pas top pour les affaires.

    Si on vous fait croire qu'il ne faut faire aucun écart et qu'un repas mal géré peut foutre en l'air 3 semaines d'efforts, qu'il faut prendre des suppléments pré-training, post-training pour mieux récupérer et faire plus de muscle, qu'il faut "passer du temps à la salle", et que faire du muscle c'est très long et très difficile déjà c'est plus vendeur.

    Ces mythes sont tellement répandus que les gens n'y connaissant rien y croient dur comme fer "tu dois prendre des poudres pour être comme ça?" "tu t'entraînes chaque jour?" "ça doit pas être sain de soulever toujours ces grosses charges?", "tu peux manger ça toi? et tes muscles?"

    Ca, c'est un fait. Si vous êtes dans une salle où vous êtes encadrés par des mecs qui vous proposent de ne pas trop forcer régulièrement, de préférer des séries longues/mi-longues à charges moyennes plutôt que du travail lourd, etc...sachez que ce n'est pas la norme. Loin s'en faut.

    Ce n'est donc pas "la fonte" qui est attaquée. Puisqu'on peut très bien appliquer les principes proposés par Olivier à son entraînement, peu importe sa pratique.

    Avec la méthode on met simplement en avant le fait qu'on peut avoir d'excellents résultats sans avoir besoin de faire de "sacrifices".(mot qui revient souvent encore..)

    "Peu d'efforts, beaucoup d'effets". Sans exclure l'effort à l'entraînement, il en faut un minimum, bien sûr.

    Que ce soit à l'entraînement ou hors entraînement. On fait ses entraînements, on force (oui il faut faire des efforts, quand même), quand ça ne va pas on a différentes stratégies pour continuer à progresser sans forcément forcer à 40000% à chaque séance (faites mini-boucles sur mini-boucles et vous verrez que les entraînements "faciles" seront majoritaires par rapport aux entraînement à 100%), on s'alimente correctement, on peut faire des écarts, on peut louper un entraînement sans culpabiliser, on peut faire une nuit blanche et..ça se passe très bien.

    Bien sûr, celui qui veut s'investir énormément, optimiser son alimentation en se supplémentant, passer du temps à s'étirer chaque jour etc etc le peut, mais avec la méthode s'investir énormément n'est plus une obligation, c'est une option, pour ceux qui le veulent.


    *bien évidemment tout le monde ne finira pas dopé pour autant c'était juste pour montrer ultra-schématiquement qu'on ne vient pas au dopage "pour rien", si ce qui est proposé habituellement était sain et très efficace, le dopage serait beaucoup moins nécessaire, je crois.

    J'ai déjà écrit longuement, il y a peut-être des imprécisions et, le cas échéant, ne prenez pas la mouche pour montrer que j'ai été trop rapide en besogne sur un (ou plusieurs) point(s) '-)

    Je ne prends pas le temps de tout développer mais si j'ai dit une bêtise, si je me suis mal exprimé, ou si je n'ai pas été clair, ne me tapez pas dessus, on peut discuter. :D
    (mon but n'étant pas d'agresser "les fonteux" ou qui que ce soit d'autre, de même qu'Olivier n'a aucun intérêt à faire cela)

  58. Arnold Nazi ?
    Antisémite aussi non ? Raciste aussi ?
    Eteint ta télé et arrete d'écouter BHL. Ca te fera du bien.

    De toute façon, c'est HS. Je parlais de la SIGNIFICATION de "no pain, no gain". La vrai, pour illustrer mon propos j'ai pris exemple sur ce qu'Arnold a dit la dessus.
    C'est manifestement dur à comprendre pour vous, mais le reste c'est HS.

    Snake Chokaté, prononce pas le mot culture si tu ne connais pas l'utilisation de l'infinitif. Soyons sérieux.
    Alex Jones est un clown. Et oui, les fondateurs de l'europe furent agents de la CIA. Newsweek, Washington post, et des journaux sérieux en ont fait leur une la dessus à une époque, mais c'est aussi HS que de dire qu'Arnold est nazi.

    Snake, c'est pas le mentalité du héros qui lutte contre le méchant.
    C'est la mentalité du Self Made Man, du winner à l'américaine.
    Sors un peu de ta province, voyage et tu verras ce que c'est vraiment.
    Après, c'est vrai, aux US tout est plus gros. Les voitures, maisons, bouffe et meme les vêtements !

    Je te conseille, Snake, avant de t'essayer à des sujets complexes comme la politique, géopolitique, histoire, de commencer par les classiques. Ouvre un bouquin.

  59. snake anti-troll a écrit:

    Eteint ta télé et arrete d'écouter BHL. Ca te fera du bien.

    eu tu le fait expres ou quoi idiot? je tes dit de ne pas me chercher sur ce terrain la mec, BHL tu sait ce que j'en pense? bhl le pro sionniste mondialiste je connait bien le sujet encore une fois tu te ridiculise, surtout en qualifiant alex jones de clown, tu t'enterre tout seul :p , la tele moi? on se connait? je suis pas la pour t'insulter, si on relis on voit que 'lon a juste fait la lumiere sur arnold et d'autre point que certain on pas compris ou essaie d'entacher par haine envers la methode ect, toi tes juste fanatique d un nazillon mondialiste qui a tricher dans sa vie et qui a dit de belle phrase comme tout le monde sait en faire et qui lui etait fan d un vraix nazi du 3Eme reich, change juste de reference simplement, et encore une fois ne m'ataque pas sur le terrain de la mondialisation,tu essaie de me faire passer pour ce que je ne suis pas, ceux ici qui lise mes comes depuis pas mal de temps savent que ce que tu dit est completement faux a mon sujet, j'ai donner la preuve que arnold est un nazi, olivier t'a donner des info aussi, t'a plus qu'a chercher en profondeur si c est vraix ou pas,je connait deja ta reponde car si t existe c est d etre fan mdrrr

    arnodl le nazi arnodl le nazi, c est clair? :p

  60. De toute façon, "il y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir"

  61. Bob Marcel a écrit:

    Rocky9 plutôt que te focaliser sur la traduction littérale du "no pain no gain", ça en réalité on s'en fout c'est de l'enculage de mouche, focalise toi plutôt sur le sens du message d'Olivier, c'est à dire en finir avec le dogme de la souffrance acceptée et espérée.

  62. Bob, je pense que ce n'est pas une majorité de pratiquants de muscu qui associe souffrance comme un moyen...Ceux qui s'entrainent depuis longtemps sont généralement bien renseignés.
    Sinon oui, beaucoup recherchent la souffrance en muscu....
    C'est supposé etre un signe de croissance musculaire selon Michael Gundill...
    C'est très con, franchement pas besoin de le dire.
    "no pain no gain" à l'origine veut aussi dire, pour le sportif, d'aller jusqu'au bout, de dépasser ses limites. C'est courant à tout les sport.
    Le travail de Lafay dans ce sens est une quenelle, comme dirait dieudo, remettant en cause tout les vieux poncifs pourris sur la muscu qui courraient depuis des années.
    Avant meme lafay, moi aussi je disais toujours que les pompes étaient efficaces...Et j’utilise les exos du livres meme si j'ai totalement personnalisé mon entrainement.

    Snake anti troll,
    désolé, ce que tu écris est illisible. je n'arrive pas à te lire.

    Au fait, qqu sait ou trouver une bonne barre de traction ? Qui ne laisse pas de trace ?

  63. Bob Marcel a écrit:

    "Avant meme lafay, moi aussi je disais toujours que les pompes étaient efficaces..."
    Sauf que le livre c'est lui qui l'a fait et pas toi. c'est comme le carré blanc sur fond blanc de Malévitch, tout le monde a dit après coup "boaf c'est tellement simple que moi aussi je le fais". Ben vas y pond nous une méthode. Tu viendras discuter après

  64. roky9/Encore une manière de décrédibiliser le monde de la fonte. Vouloir dire Drogues = Fonte Lafay = Sain ?

    ce que tu a dit n'est pas fondé :p vous en avez pas marre de trollé ?

  65. Bob marcel, t'as vraiment rien compris. Tu devrais te poser des questions. J'ai pourtant essayé d'écrire mon message le plus simplement possible.
    Rarement vu une réponse aussi stupide. Je suis abasourdi. Tu as 15 ans ? J'espère que c'est le cas, sinon c'est grave.
    En aucun cas j'ai essayé de rabaisser le boulot nécessaire pour avoir pondu le livre. Je disais juste que j'adorai faire des pompes, que les fonteux disaient que ça servaient à rien, et que maintenant, tout le monde voit que c'est utile. VOilà. Compris ? ou il faut un dessins ?

    Surtout quand on voit toute l'anarque des éditeurs de livres fitness à la con. Le mec qui va acheter un livre UNIQUEMENT pour les abdos......putain....Ou les mecs qui vendent des poudres miracles...

    Snake, c'est pas possible, même statistiquement t'as une chance sur deux de pas rater si le verbe doit être à l'infinitif ou pas.
    Tu fais erreur à chaque fois.
    Concernant la drogue, sur le site musculationprisedemasse (tenu par deux crevettes), les responsable du site jurent que Charles est dopé...:)

  66. Bhadrasana a écrit:

    @tony.v je suis entièrement d'accord, elle était dans l'air de la journée celle là :P

    Sinon je vois que ça se barre en c*****e sévère, bah un peu comme souvent quoi ^^
    Si je puis juste me permettre un conseil pour certains, essayez juste d'écrire à peu près correctement, vous n'en serez que plus aisément crédible... A devoir choisir le fond est toujours préférable à la forme, mais c'est quand même mieux quand les deux opèrent de concert...

    Sinon pour en revenir quand même au sujet j'aime bien l'article, tenter de dissiper les malentendus là va falloir du courage, c'est presque un acte de folie ^^
    Ca devait arriver: Olivier perd la raison! :P

    On ne peut pas entendre à la place des autres hein... Juste continuer d'émettre en espérant qu'un jour peut-être...
    (Tiens pourquoi ça m'fait penser à un acte de prière d'un coup c'est estrange... Acte de folie ou acte de foi... C'est l'heure je divague... Mais peut-être pas tant que ça à bien y regarder...)

    Au plaisir de lire encore toutes sortes de choses diverses et variées :)

  67. @ceux qui disent : No pain no gain veut dire : "sans effort pas de resultat".

    Je le concevais de la même façon autrefois donc je comprends que la définition d'Olivier vous paraisse partiellement voire totalement à coté de la plaque.

    Sauf qu'Olivier a raison... pourquoi ? parce que le no pain no gain "sans effort pas de resultat" qui se veut vertueux finit inevitablement, si l'on souhaite perdurer en musculation classique, par rejoindre le no pain no gain vicieux.

    Comment ? c'est très simple : il arrive un moment où à force de charger la blessure devient inevitable.
    C'est un fait admis y compris parmis les fonteux, au point que l'on peut lire des choses comme : "la musculation ou la santé, il faut choisir...".

    Ce point de rupture où tu ne peux plus progresser sans risquer la blessure est crucial.
    Tu as le choix entre stagner (ou arreter) pour "rester sain" ou decider de perdurer.

    Si tu décides de perdurer tu rentres alors dans un système où tu troques consciemment ta santé contre du muscle.

    Et c'est là que le no pain no gain qui se veut vertueux se substitue au no pain no gain vicieux.

    Je crois beaucoup en un phénomène d'inconfort psychologique où dans ce système plutôt qu'en rester à "je troque ma santé contre du muscle" (ce qui est pour tout fonteux intelligent assez dévalorisant) on prend une position de "guerrier" pour ne pas perdre la face, se revaloriser, et se sentir mieux avec sa pratique.

    De là le no pain no gain (qui devient dans ce monde de guerrier "sans blessure pas de résultats") fait partie integrante d'un cercle vicieux où plus on progresse (se charge) plus on se blesse, plus on se blesse plus on joue les guerriers, et on finit par integrer le troque "santé contre muscle" comme une norme. (et le no pain no gain "pas de blessure pas de muscle" comme une devise universelle).

    Voilà comment au second point de rupture : je ne progresse plus malgré mes charges, mes suppléments et mes blessures, on glisse (si l'on souhaite une nouvelle fois poursuivre dans cette voie) si facilement dans le dopage : la norme du troque santé contre muscle, progression à travers l'auto destruction est largement intégrée.

    Pour conclure je pense donc que No pain no gain synonyme de "sans effort pas de resultat" est un concept dans le monde de la musculation classique voué à être éphémère et à la finale absolument pas representatif de la réalité du terrain.

  68. Bob Marcel a écrit:

    "Rarement vu une réponse aussi stupide. Je suis abasourdi. Tu as 15 ans ? J'espère que c'est le cas, sinon c'est grave." Donc j'ai tort parceque ma réponse est stupide. Argument intéressant. Et tu supposes qu'à 15 ans on donne forcément une réponse stupide. Tout les ados de 15 ans ne sont pas sur jeux-video.com
    C'est marrant je me disais la même chose à ton sujet. Dans ma tête chaque fois que je t'ai lu je me suis dis "lui c'est un ado frustré de jv.com" sauf que j'évite les attaques ad hominem en général...

  69. +1 alala c est comme je diser , on a tous connu ce concepte de 'guerrier' au yeux des autre mais surtout pour nous meme, ne pas se sentir 'faible' 'lopette' par rapport au autre, si sun tzu avait penser comme cela ses strategie militaire se resumerer a foncer dans le tas la tete baisser pour l'honneur quitte a mourir et provoquer un grand desastre pour sa faction, oO, l ideologie nazi circuler ce genre de paradigme cher leur soldats les fanatiser avec des religion cetlique ancienne viking, tel que le culte d odin un dieu de la guerre, si les allemand ne detruise pas l'ennemie alor ils merite d etre detruit oO,voila ce que penser cet illuminé d hitler, donc ce genre de concepte de pas de douleur pas de gain peut mener a l'auto-destruction , mene jusqu'au dopage, des type veulent telment a voir un corp gladiator,qu'il sont pret a sacrifier leur santée

  70. Le "pain" du "no pain no gain" (ou sa traduction "effort") correspond-elle à la nociception, ou à la perception (subjective) désagréable de cette nociception ?

  71. Olivier Lafay a écrit:

    Est-ce que l'action des récepteurs périphériques est "objective"? Peut-on qualifier l'activité centrale de "subjective"?
  72. Alala,
    c'est plus simple. C'est juste des types qui n'ont pas été foutu de bien traduite une phrase dans une langue étrangère.

    Et oui, les français sont si nazes en anglais...
    Bob Marcel, tu écris comme tu penses. Tu as fais des efforts dans ton dernier commentaire, c'est visible. COntinue comme ça.

    Snake, donc fonte = Hitler....tu es représentatif de ton époque....et c'est pas un compliment.

    Au fond, faut pas que Lafay prenne autant au sérieux les critiques et en soit étonné :
    La quasi totalité des livres de musculation/sport c'est de l'arnaque. On peut prendre l'exemple d'un mec qui vend un livre UNIQUEMENT pour les abdos ! Évidemment, c'est une arnaque, mais c'est pas aussi évident pour le profane qui risque d'acheter son livre.
    Alors forcément, avec un livre sortant une technique nouvelle permettant de se muscler, tout le monde a crier à l'arnaque et certains le font pour simple reflexe.
    Moi aussi je pensais que c'était une arnaque et Olivier un gros *****.
    Mais j'ai vu qu'il ne vendait q'un petit bouquin à 20 euros....rien d'autre.....Alors que d'autres font des stages de méthode à la con, tandis que certains font PAYER pour pouvoir commenter sur leurs sites...
    On peut aussi prendre l'exemple du fondateur de Crossfit(R) (ndlr oui R logo copyright c'est c'est une marque !) qui en fait un commerce honteux. le mec en fait vend l'utilisation de sa marque à des mecs qui donneront des cours ou ouvriront un centre...
    Y'a tellement de pratiques dégueulasses -et la liste n'est pas exhaustive- que ça n'a rien d'étonnant de voir des réserves sur cette méthode.

  73. mais bordel quesque tu a a la fin rocky9, en quoi je fait amalgame hitler=fonte, abruti , je parler d autre chose, fait vraiment chié celui la, avant de critiquer faut comprendre de quoi on parle , en fonte autant qu'an pdc y a des abruti fini, tu en fait parti

  74. Bob Marcel a écrit:

    Kikoo lol xptdr j'écris comme je pense. voila un autre argument tellement logique et approfondis que j'en reste sans voix. Un argument à ta hauteur. Voila que tu fais l'universitaire planqué dans sa tour d'ivoire qui sait tout mieux que quiconque (et prend tout le monde de haut) mais en fait ne connait rien non plus à l'économie réelle, n'a jamais rien créé (sinon tu tiendrais d'autres propos), qui donne des leçons et qui ergote à longueur de discours sur des points de détails purement académiques parce qu’il n'a que ça à faire. C'est bon on a compris que la traduction est pas la bonne ! Si tu passais à autre chose de réellement utile ?

    Si certains font payer des stages c'est leur leur droit, t'es pas obligé d'accepter, on est dans un pays libre ou les prix ne sont pas fixés par décret. Quand tu vois le nombre de personnes qui exécutent mal les exos, des conseils personnalisés font pas de mal parfois. Et un service comme ça sa se paye. Eh oui personne n'a envie de bosser gratuitement. Et tout le monde n'a pas les moyens de se le payer. Le jours ou tu seras ton propre patron comme moi tu comprendras que tout service se paye, et se paye à la hauteur des compétences de la personne.

    D'autre part je ne vois pas en quoi créer une marque et la protéger et de faire des franchises est une pratique "dégueulasse", à part dans les pays communistes. Les hypermarchés le font, les restaurants le font, y compris les plus huppés, toute entreprise doit défendre sa propriété intellectuelle. Même les éditions Amphora le font, même Olivier le fait puisqu'il ne souhaite pas que dans les carnets chacun puisse dévoiler l'ordonnancement des exercices. Il fait aussi des produits dérivés (turbo, agenda) ça te révolte pas ça ?

  75. "No pain, no gain" => "Qui ne tente rien n'a rien"... C'est la plus mauvaise traduction que j'ai pu lire de toute ma vie... Enfin, mises à part celles faites par Google Traducteur... Tu as l'air vraiment fier de toi et de ton parcours... Tu as eu 700 au TOEIC alors tu peux affirmer partout sur la toile que tu comprends mieux que quiconque n'importe quel discours en Anglais balancé par un bobo bourré de cachetons ?

    "No pain, no gain" => Celui qui ne se fait pas "violence" n'obtiendra rien.
    Et on parle ici de "violence" au sens spirituel, donc pas forcément physique, certes. Mais le sens profond reste le même, il faut chambouler son quotidien et sa façon de voir les choses pour en tirer une récompense.


    Bref, je me demande pourquoi vous débattez encore, vous pourrissez ce très bel article.... Encore une fois, si vous n'aimez pas la méthode, ne la pratiquez pas.

  76. +1 bob Marcel, regarde Emmanuel Beato fait payé 10 euros pour apporter une reponse a tes questions! et donc? il fait ce qu'il veut. A partir du moment ou tu decide de faire confiance a qqun tu y met le prix. Chacun son business, du moment que la compétence est au bout

  77. Olivier Lafay a écrit:

    On peut faire confiance à quelqu'un sans devoir y mettre le prix, Sendo.
    Est-ce que la relation d'aide ne doit être qu'un business?
    L'aveuglement par l'argent est selon moi la pire des maladies.
    Comme copier ce qui marche, sans coeur, sans âme, juste pour faire du fric...

    Avant d'affirmer sans honte que l'on a des "détracteurs", il faut déjà avoir des lecteurs.
  78. J'ai 48 ans et je peux plus forcer comme dans le passé. Pratiquer avec des gros haltères au banc et au squat ces terminé pour moi. J'éprouve de la difficulté a reprendre mon souffle ça me prend deux minutes de repos entre chaque séries au dip et au traction.
    Le mois passé j'exécutais six séries de huit dips. Maintenant j'en fait six séries de 11 répétitions. Pour ceux qui prétend que la méthode ne fait pas grossir en muscle s'est que vous mangez pas suffisamment trois repas avec des collations . Il faut une alimentation hyper en protéine et pas en supplément alimentaire en poudre comme de la créatine laquelle fait seulement des bulles d'eau au muscle, mais de la nourriture comme manger du cheval qui contient une énorme quantité de protéine et de fer. Manger aussi des sucres lent comme le riz et pâtes

    merci

  79. Bonjour , il parait que l'on peut grandir avec la méthode , mais c'est juste en faisant les assouplissements du livre vert ou faut en rajouter ? merci

  80. Bob Marcel a écrit:

    "Est-ce que la relation d'aide ne doit être qu'un business?"
    On peut se permettre d'aider les autres de façon désintéressée si l'on a déjà un revenu ailleurs.

  81. Claude, Vos connaissances sur la créatine refletent les bon vieux cliché. C'est un peu plus compliqué que cela tout comme l'appellation sucre lent.

    Olivier bien entendu on peut ne pas mettre d'argent pour faire confiance a quelqun. En attendant je gagne ma vie sur la confiance des gens envers mon coaching. Et je leur rend au centuple par rapport a ce qu'ils payent. Et personne ne copie quoique ce soit je maintien. Je l'ai deja dit, en réponse a Shiver,la préparation physique n'a pas attendu ton arrivée sur le marché et les préparateurs physiques renommés, certifiés, et compétents qui font leur business 1) ne s'en cachent pas 2)ont un public qui aime la nouveauté 3)n'en n'ont que faire des critiques et ne répondent pas au piques que je remarque souvent ici malheureusement.
    Il serait appréciable que le constructivisme fasse une percée dans le monde de la PP qui n'est pas le monde de la musculation/bodybuilding pour ceux qui n'ont pas compris.

  82. Bob Marcel,
    "Si certains font payer des stages c'est leur leur droit, t'es pas obligé d'accepter"

    j'adore ce genre d'argument.
    Le genre de vieux poncifs à deux balle qui circule dans les cours de récré au collège.
    Seulement voilà, dans la vie c'est plus compliqué que ça.

    Du meme acabit que " on est dans un pays libre"
    ça se passe de commentaire.

    Oui, la vie c'est si simple...
    Surtout que je parlais d'arnaques, c'est différent. De pratiques qui ne sont immorale, de l'arnaque quoi. Après si vous ne savez pas faire de différence....
    D'ailleurs, je vois pas pourquoi tu parles du domaine réglementaire (decret) et de toute façon tu te trompes lourdement !
    Par exemple, renseigne toi sur la loi Lang sur le prix des livres et de leurs différents décret d'application.

    Et puis, La méthode Lafay n'a pas besoin d’être un marque pour être protégé juridiquement, c'est une œuvre et donc protégé en conséquence. Tu confonds beaucoup de trucs.
    De toute façon, t'a rien compris à mon propos. Tout de travers.
    Je vais faire simple :
    Avec toute les carottes qu'il y a dans le domaine du sport, certain on, par réflexe, accusé Lafay d’être un arnaqueur.
    Tout simplement.
    et en aucun cas j'ai critiqué la protection des marques, ou critiqué les mesures de protections de la propriété intellectuelle ! T'a rien pigé !
    Il était questions des pratiques commerciales Crossfit, qui sont plus que contestables...

    Et concernant le mec qui fait payer pour poster des commentaires, c'est le site musculationprisedemasse.com. Un site tenu par deux crevettes vendant tout un tas de produits à la con.
    La différence entre arnaque et simple buisness est extrêmement mince de toute façon. Tout simplement parce que la liberté contractuelle reste le principe de base. La différence se fait au niveau éthique...

  83. Bob Marcel a écrit:

    C'est marrant ta façon de contredire les autres. Tes arguments se font toujours sur la forme d'un dénigrement niais plutôt qu'une vraie logique :
    - mon argument est un poncif donc il n'est pas bon. C'est d'une logique imparable.
    - mon argument se passe de commentaire. Donc j'ai tort. Facile. Trop facile.

    Non ce n'est pas plus compliqué que ça. Dans le domaine des services tu vend un service, tu fixe ton prix, après le client accepte ou pas ton tarif. La seule exception c'est certaines professions réglementées. je le sais c'est mon métier de vendre un service, je suis auto-entrepreneur.

    Relis toi tu as été le premier à de monter sur tes grands chevaux en parlant de la marque Crossfit alors pourrais tu m'expliquer tes propres accusations :
    - en quoi les pratiques crossfit sont "constestables" et "honteux" ?
    - en quoi un livre sur les abdos est une arnaque ?
    Mais tu vas surement me dire que je n'ai rien compris. Change de tactique stp, c'est un peu trop facile et très faible comme raisonnement.

    D'autre part si tu penses que ce sont des arnaques, qu'attend tu pour les dénoncer, au choix à la DGCCFR, à une asso de consommateurs, etc ? si tu es si bien renseigné, toi qui parles d'éthique, ton devoir est de protéger les autres.

  84. Une question: pour grandir avec la méthode, les assouplissements du livre vert suffisent ou faut rajouter Z,U,V ?

  85. Mr Lafay,

    Etant donné que vous êtes le créateur de ce blog, je vous demanderais si possible, d'informer les éventuels modo de cet article de fermer les commentaires de ce dit article, car ça devient d'un niveau affligeant, entre pro et anti Lafay....

    Un peu comme les querelles simplistes de bases entre pseudo supporters du PSG et pseudos supporters de l'OM (je dit ceci pour reprendre un cliché généraliste).

    Donc, si les modérateurs pouvaient fermer cet article aux comm', je vous en remercie d'avance.
    Je ne dis pas ça pour l'article mais bien pour le niveau affligeant des comm' .

    Merci

  86. Bob, je crois que tu veux me contredire, pour le seul plaisir de me contradire :

    """Non ce n'est pas plus compliqué que ça. Dans le domaine des services tu vend un service, tu fixe ton prix, après le client accepte ou pas ton tarif."""
    En effet, c'est que je disais, la norme en buisness c'est la liberté contractuelle.
    C'est justement pour cette raison qu'il faut faire gaffe. Et c'est aussi pour cette raison que le législateur a intégré des normes protectrices pour le profane (le consomateur) dans le code de la consommation. Lui aussi créé par un souci de protéger le "client".
    Comme je le disais, la différence est avant tout morale, ou éthique.
    Bien sur, vendre un livre uniquement pour les abdos ou de la poudre à perlimpinpin c'est pas contrevenir à aucunes normes juridiques (législative ou réglementaire)...

    mais est ce que c'est honnête ?

    "La seule exception c'est certaines professions réglementées."
    Oui, là aussi dans un souci de protection du parti faible. D'ailleurs, on prend toujours parti pour le débiteur dans les tribunaux. Même si c'est pas légal. Ici non plus, je ne t'ai pas contredit.
    Cependant, ici c'est exception, la règle c'est par exemple la liberté des prix pour les professions libérales. Je connais un "coach en séduction" sic, qui se fait 10 000 par mois grâce aux gogos.

    Le Crossfit a des pratiques plus que douteuses. Imagine par exemple que tout les profs de boxe doivent donner 10 000 dollars à l'iventeur de la boxe pour avoir le droit d'utiliser le titre de "prof de boxe".
    C'est le truc avec crossfit. Paies 2000 dollars et tu pourras donner des cours. Paies plus et tu pourras foutre le logo et utiliser la marque à tes fins commerciales, comme foutre le logo sur ta salle de sport.
    Certes, c'est une pratique légales, mais qui je trouve minable. Comme des milliers qui restent tout à fait légale. Et oui, je suis bien renseigné étant juriste de formation...et ne t'inquiète pas, crossfit a de grosses embrouilles aux USA...j'ivente pas tout seul des délires. y'a aussi des milliers de personnes qui dépensent des fortunes en régimes miracles. etc etc etc...

  87. Bonjour à tous!

    Je me permet juste d' apporter mon témoignage.
    Cela fait environ 7 ans que j'ai débuté la pratique de la musculation et 4 ans de force athlétique. J'ai voulu changer de méthode d'entraînement et je me suis donc procuré la "méthode".
    Force est de constater que mes premières séances se sont soldés par des courbatures dans tout le corp!
    Je pense que cette méthode de travail est efficace. Ça faisait des années que je n'avais plus senti ça!
    Olivier, laisse les détracteurs faire ce qu'il aime le plus et toi, continu ton travail, que je trouve formidable!

  88. Bob Marcel a écrit:

    @Rocky9 C'est surtout ta façon de rabaisser tes interlocuteurs qui m'énerve franchement. Je ne suis pas juriste mais suis raisonnablement intelligent et j'accepte les arguments logiques et exprimés avec politesse. Tu as des compétences mais tu n'es pas obligé de t'adresser aux autres comme si c'était des enfants pour te mettre sur un piédestal, car dans ce cas tu perd leur respect, en tout cas le mien. D'où mon "plaisir" à te contredire.

  89. Bonjour à tous!

    Je me permet juste d' apporter mon témoignage.
    Cela fait environ 7 ans que j'ai débuté la pratique de la musculation et 4 ans de force athlétique. J'ai voulu changer de méthode d'entraînement et je me suis donc procuré la "méthode".
    Force est de constater que mes premières séances se sont soldés par des courbatures dans tout le corp!
    Je pense que cette méthode de travail est efficace. Ça faisait des années que je n'avais plus senti ça!
    Olivier, laisse les détracteurs faire ce qu'il aime le plus et toi, continu ton travail, que je trouve formidable!

  90. Bob,
    Si mon la tonalité de mon commentaire était agressive, la cause est que j'ai été insulté première.
    Par Olivier et Spooner. Meme si après le débat fut plus serein. J'ai changé de pseudo car j'ai des questions à poser sur la méthode (que je pratique)...
    Bref, alors si je dit que le sang est rouge, tu vas me contredire juste par plaisir ?
    Tiens, t'es si balaise en sport, dis moi :
    Courbatures = prise de muscles et efficacité ?

  91. Non je ne suis pas balaise en sport en pratique et en théorie. Courbature pour autant que je sache est un signe montrant que le muscle a été sollicité d'une façon inhabituelle, soit dans la nature du mouvement, soit dans son intensité soit dans le nombre de répétitions... Mais ça n'est pas une garantie de croissance musculaire. Pour ça il faut manger beaucoup avant tout. Pour l'efficacité, tout dépend de tes objectifs ! Pour le reste renseigne toi auprès de spécialistes.

  92. @ Rocky9 : je ne t'ai pas insulté.

  93. C'est particulier quand même.

    Depuis 2-3 jours, je regarde les posts sur cet article (qui n'ont plus rien à voir avec l'article d'ailleurs ^^).
    Et j'ai l'impression que chacun prends plaisir à contredire l'autre.

    Ceci, quelque soit l'affinité de la personne avec la méthode ^^.

  94. rocky9=Bref, alors si je dit que le sang est rouge, tu vas me contredire juste par plaisir ?


    c est toi qui pratique cette technique, encore en plein flagrand delis de mensonge , monssieur se victimise

    mais qi t'a insulter? oO j'aime pas ta presense faut te tuer :p

  95. En attendant il apporte plus que toi à la conversation (même si ça tourne en rond et que ça n'a plus grand chose à voir avec l'article) donc chut. ;)

  96. on peut dire ce que l'on veut, pourtant les detracteur sont rarement a commenter les topic comme celui juste au dessus avec les photo de plusieur pratiquan qui on envoyer leur photo sur facebook, ils ne se risqueront pas a attaquer sur ces topic :p les preuves sont trop flagrante de la puissance de la methode :p

  97. Disquus L'anus a écrit:

    "les preuves sont trop flagrante de la puissance de la methode"

    A bon on peux se muscler avec du PDC ? Quoi t'es sérieux ?! Mais je vais t'insulter là ! C'est strictement scientifiquement impossible !

    Nan, plus sérieusement, ta phrase est a retourner dans l'autre sens.

    Les preuves sont trop flagrante de la non puissance de la méthode.

    Mais nonnn troll !Ses gars son trop baléze j'ai bavé sur mon clavier !

  98. Bonjour

    Je pratique dans l'ombre depuis un moment et on ne peut pas nié les bien fait de la méthode...

    Mais je penses que vous (Olivier Lafay) ne comprenez pas que la majorité des personnes qui achètent vos livres n'ont que faire de votre philosophie et que heureusement qu'elle n'est pas à se point présente dans vos ouvrages car il y a un énorme décalage entre vous et la majorité des pratiquants et je dis bien la majorité car c'est une grosse minorité qui est présente sur les forums. La plus part d'entre nous souhaitons juste trouvé un moyen sans trop se ruiner (et c'est ce que propose la méthode) de se remettre en forme ou pour de multiple raison).

    Il y a un an de cela je suis allé sur votre blog pour en apprendre sur vous et finalement c'est toujours les même choses qui revenait sans cesse j'ai l'impression que vous n'avez aucune fierté ? A quel publique vous adressez-vous ? Si j'étais passé ici avant d'acheter vos livres (et heureusement que je ne l'ai pas fait) c'est clair et j'en suis sur pour un grand nombre de personnes qui pratique qu' aujourd'hui vous ne seriez pas en aussi bonne place.

    Votre philosophie est négative et vous rejetez le mépris sur ceux qui ont le malheurs de dire quelque chose contre vous. Et vous détesté cela car j'ai la forte impression que vous avez un énorme complexe de supériorité.

    Vous avez changé les modes de pensés au niveau de la musculation mais vous n'êtes rien de plus qu'un commercial.

    La censure prouvera encore une fois ce que je penses de vous.

  99. Olivier Lafay a écrit:

    Je pense, moi, qu'il faut un énorme complexe de supériorité pour déterminer de manière péremptoire ce qui intéresse, ou n'intéresse pas les gens, dans mon travail ;-)
    Il faut un énorme complexe de supériorité pour parler à la place des autres...

    Il faut aussi avoir l'esprit un peu fouillis pour dire en même temps que j'ai changé les modes de pensée au niveau de la musculation, et finir en beauté en disant que je ne suis qu'un commercial :-)

    Pour résumer : je ne suis qu'un commercial... qui a changé les modes de pensée au niveau de la musculation... mais dont le mode de pensée qui a produit ce changement n'intéresse personne.
    Voilà une vision intéressante :-)
  100. "Votre philosophie est négative"

    Faut développer.

  101. Bonjour

    Vous savez utlisé les mots et les retournés contre les autres je vous en félicite. C'est d'ailleurs un atout commercial, ca ne m'étonne pas qu'aujourd'hui vous soyez haut classé.

    Vous avez changé les modes de pensées mais grace au succès de vos livres. C'est le nombre élevés de pratiquant et au rumeur qui fait que dans l'esprit des gens votre méthode est une autre façon de voir les choses, une nouvelle façon de faire.

    Je voudrais vous posez une question :

    Vous voulez expliquer aux pratiquants la philosophie de votre méthode mais pensez vous pas qu'un pratiquant doit construire sois même ça propre philosophie ? Ce qui est normalement dans la nature humaine car chacun cherche son but non ?

    Et donc on revient à ce que je disais plus haut, la majorité des pratiquants n'ont que faire de votre philosophie et ce n'est pas elle qui fait vendre mais ce que chacun souhaite en faire.



  102. @ shot : tu n'apprécies pas le personnage mais approuve sa méthode. Tu places ton affection et ta recherche de ce qui peut t'améliorer avant tout sur ce que t'inspire la personne plutôt que l'efficacité de son travail ...c'est franchement louche...
    Tu vas t'arrêter de porter des jeans parce que le premier fabriquant de jeans était esclavagiste ? Tu vas jeter ton Mac' parce que tu n'aimes pas Steve Jobs (R.I.H) ?

    Tu le dis commercial et en même temps tu l'accuses d'être trop éloigné des causes des pratiquants avec sa philosophie tellement fastidieuse qu'il ne t'as pas séduit toi alors qu'il est sensé te capter commercialement parlant , n'est ce pas contradictoire ?
    Où est ton Véritable problème ?

  103. @Shot : symptômatique d'un discours consommateur à verni anti-commercial.

    Accuser quelqu'un de faire du commerce sur le fait qu'il sait utiliser les mots, c'est révélateur d'une mentalité infectée par la ciguë du conformisme et ce, depuis Socrate.

    Quant à la question de la philosophie en tant qu'objet à construire pour soi-même, encore le symptôme d'une époque où chacun se veut son propre et unique maître ...

    On se retrouve souvent être l'élève d'un imbécile dans ces cas-là ...

  104. Olivier Lafay a écrit:

    Ce doit être une question d'humilité : il est tellement pressé de me juger qu'il en oublie de me lire vraiment, de se poser des questions et de me poser des questions.

    Il ne parvient pas à se dire que mes écrits ont peut-être un intérêt, évident (si on lit) ou à découvrir en me posant des questions si on a pas compris.

    Son problème n'est pas ce que je dis, ce que j'écris (puisqu'il ne parle jamais du fond, ne fait jamais allusion au contenu même de mes textes), mais l'idée qu'il se fait de l'auteur. Il veut régler ses comptes avec l'idée qu'il se fait de moi. C'est donc un combat entre lui et ses idées. C'est donc un combat entre lui et lui.

    Les preuves de sa non-lecture et de sa non-compréhension sont dans le fait qu'en ne s'appuyant jamais sur aucun écrit, sur aucun passage, ses remarques ne sont plus que des jugements très généraux. Il veut juger, mais il ne juge pas sur pièce. Certainement parce que cela lui paraît trop difficile de bâtir une argumentation, un raisonnement. Peut-être aussi qu'il sait inconsciemment qu'en raisonnant, il rencontrerait le "vrai" auteur et donc le "vrai" sens de ma démarche et ça... ça ne l'intéresse vraiment pas ;-)
    Il est préférable pour lui de condamner ce qui le dérange en me plaquant des étiquettes sur le front (commercial). La peur de penser, certainement...

    Ainsi, il confond "philosophie", en tant que petit "supplément d'âme", avec les concepts-outils que je donne et qui servent à mieux s'entraîner. Il confond ce petit supplément d'âme que des entreprises et autres éléments de la société arborent "à côté" de leurs activité principale pour se "singulariser", pour se "donner un genre", avec les concepts-outils que je donne et qui servent à mieux s'entraîner.
    Il confond les quelques phrases que l'on se greffe pour se donner l'air profond, l'air de réfléchir à ce qu'on fait... avec la vraie réflexion à visée pratique. Il n'a donc pas lu (ou compris) l'introduction de Turbo qui fait la promotion de la pensée à visée pratique : penser pour l'action, penser pour une meilleure action.

    Je range les notions pratiques de la Méthode sous l'appellation "philosophie", oui, mais le sens est bien différent d'une suite de devises superficielles servant d'argument de vente tel que l'on peut le voir couramment quand le terme est utilisé.

    Quand une entreprise dit : "notre philosophie, c'est de pratiquer des prix toujours plus bas", ce n'est pas Kant, Platon, Hegel ou Paul Watzlawick qui sont ici en filigrane. Il s'agit juste de la "devise" majeure, de ce qui est censé différencier cette entreprise des autres sur une question de forme (en le faisant passer pour du fond).
    Alors que les concepts de la Méthode, bien que rangés sous l'étiquette "philosophie", sont tout autre chose : ce sont des outils. Ce sont des réflexions structurées, approfondies, toutes liées entre elles de manière cohérente; et qui ont pour fin une meilleure pratique de la musculation (de meilleurs résultats sans effets secondaires néfastes).

    Ainsi en est-il de l'efficience, de la gestion de la motivation, de la réflexion sur la répétition auto-destructrice (répéter jusqu'à en mourir), de la réflexion sur la douleur à l'entraînement (No pain no gain), etc.

  105. Pour quelqu'un d'aussi "inintéressant" que moi à vos yeux cela ne vous a pas empeché d'écrire un argumentaire et d'être à ce point sur la défensive.

    Je vous juge car il y a des décalages dans votre personalité entre ce que vous dites dans vos livres, les arguments que vous défendez sur votre blog et vos propre commentaire.

    Une excellente méthode et approche de la musculation, puis des argumentaires très défensifs et souvent dans un registre de victimisation et des commentaires qui montre chez vous un complexe de supériorité, l'arrogance et le mépris de ce qui ne pense pas comme vous.

    Je pense sincérement que sur votre blog votre philosophie est très négative même si je m'intéresse à ce que vous écrivez. Toujours dans le fond de vos phrases il y a ce côté victime, et en claire de passer pour un incompris. Et ça on peut le relever dans n'importe lequel de vos commentaires. Mais là c'est plus flagrant encore car c'est dans le titre. Quand on décortique on en apprend beaucoup mais il y a énormément de parasite autours.

    Ne vous comparez pas aux entreprises car vous en êtes une et ne me dites pas le contraire, ne me dite pas que vous ne cherchez pas le profit et cela même si ce n'est pas votre priorité.

    Cordialement.

  106. Il y a un manque de niveau général global chez ces gens. Aucune volonté d'apprendre d'autrui, même lorsqu'autrui a acquis une légitimité. Avec comme conséquence des gens qui NE SAVENT PAS argumenter : pas de référence à un texte, un niveau de langage et d'orthographe très faible.

    Ce sont des bébés abreuvés de marketing et de langage SMS qui ne peuvent donc penser autrement qu'en se regardant le nombril.

    Et une "philosophie" réduite à cela : ce qui compte plus que tout, c'est moi et ma liberté. Et toute norme est ainsi vouée aux gémonies.

    Ce qui est triste c'est que justement la méthode ne nie pas l'existence d'objectifs personnels ... à l'inverse de la vision de "l'élite" de la musculation classique qui ne voit comme objectif légitime et digne de respect le bodybuilder ...

  107. Excuse moi spooner mais je ne m'intéresse pas à ce que tu dis. Et je pense qu'Olivier Lafay peut largement se défendre tout seul. Donc pas besoin de parasiter.

    Le vrai manque de niveau c'est de croire que les autres n'en ont pas.
    Et tout à l'heure tu as dit "symptômatique d'un discours consommateur à verni anti-commercial."

    Les choses seront clair je suis commercial et depuis bientôt 7 ans.
    Je ne critique en rien mon métier en disant qu'Olivier Lafay et un commercial qui cherche (peut être pas en priorité) le profit. Car ça façon de procéder est vraiment typique peut-être qu'il ne s'en rend pas compte.

    Et vous pouvez le prendre comme compliment Olivier Lafay vous êtes très bon dans ce domaine... Savoir utiliser les mots comme couteau suisse.

    Ne pensez pas que j'idolatre c'est juste un constat.

  108. Une opinion n'a pas vocation à être respectée et encore moins la façon dont elle est présentée.

    Ne t'est-il jamais venu à l'idée qu'Olivier Lafay ait pu être une victime ? Lorsqu'il fait des articles longs en forme de réaction, ne t'est-il jamais venu à l'idée qu'il ait pu véritablement subir des attaques ?

    Deuxième chose, lorsque tu fais les affirmations suivantes :
    - "il y a des décalages dans votre person(n)alité entre ce que vous dites dans vos livres, les arguments que vous défendez sur votre blog et vos propre(s) commentaire(s)"
    - "des commentaires qui montre(nt) chez vous un complexe de supériorité, l'arrogance et le mépris de ce(ux) qui ne pense(nt) pas comme vous"
    Il faut argumenter, c'est à dire répondre à la question : "en quoi ?"

    La philosophie a pour vocation de s'affranchir de l'opinion pour accéder à la vérité. Le philosophe qui voit son travail attaqué sans fondement (pas de proposition d'alternative, pas de critique scientifique) a le droit (le devoir)de réagir.

    Lorsqu'on voit le niveau de certaines réaction, il est très important de resitué le débat dans le contexte : un auteur reconnu comme référence ayant acquis sa légitimité par la réussite de nombreux pratiquants VS. des gens souvent jeunes qui viennent de façon anonyme (pseudo) voir s'ils ne peuvent pas résoudre leur Oedipe en tuant ce père de substitution et qui ont l'outrecuidance de s'arroger toutes les légitimités du monde alors qu'ils ne produisent que des assertions sans arguments.

  109. Olivier Lafay a écrit:

    On reste dans le jugement. Pas d'argumentation, Mr shot :-)
    Pour te répondre, j'utilise tes propos. Leur forme, leur fond, leur manière d'être liés.
    Je te juge donc en construisant mon raisonnement sur la base de tes propos.
    Toi, tu restes superficiel, dans l'affirmation sans fondements, dans l'impression, le sentiment, l'affect.

    On revient à ce texte que j'ai écrit sur la liberté d'expression : les gens comme toi veulent pouvoir m'incendier (sans véritables arguments) sous mes yeux et en public. Cela les fait jouir.
    Si je ne les valide pas, je les "censure", diront-ils. Sans jamais se poser la question de ce qu'est vraiment la censure.
    Si jamais je réponds (j'use de mon droit de réponse, chez moi...), si jamais je demande des arguments sérieux (sur le fond), alors, je suis "sur la défensive", je confirme ce qu'ils disaient, diront-ils...

    D'ailleurs, tu fais comme tous ceux de ton "genre", tous ceux qui sont intervenus avec le même modus operandi sur ce blog ou sur les forums : tu t'accroches au blog et réponds à chaque post, car tu veux avoir le dernier mot et te convaincre d'avoir raison. Tu n'es pas assez fort pour partir, convaincu d'avoir raison, et nous laisser à nos erreurs et "complexes de supériorité". Il te faut plus...
    C'est la preuve d'une faiblesse certaine.

    Que je réponde, sur mon blog, cela semble normal, surtout si je suis pris à parti.
    Mais qu'en est-il de la personne qui affirme sans prouver, qui juge sans en fournir les pièces et qui veut que son jugement soit accepté sans discussion?
    Tout ça sous pseudo...

    Je résume : accusations sans argumentation, jugements sans fondements, impressions, affirmation de soi répétitive, faiblesse morale, manque de respect, sous pseudo.
    Une certaine idée du rapport à l'autre.
  110. "Excuse moi spooner mais je ne m'intéresse pas à ce que tu dis. Et je pense qu'Olivier Lafay peut largement se défendre tout seul."

    Si OL peut se défendre tout seul, c'est que tu l'attaques et si un argument ne vient pas d'Olivier Lafay, il n'est pas intéressant pour toi.

    DONC, tu entres dans la catégorie oedipéenne, ce n'est pas l'idée qui t'intéresse, tu viens uniquement faire le malin pour voir si toi aussi tu ne pourrais pas flinguer Papa.

    En quoi l'utilisation habile des mots est-elle à vocation commerciale ? En ce cas pourquoi les grandes marques n'envoient pas des argumentaires de 10 000 mots pour convaincre les gens d'acheter plutôt que de se contenter de slogans ? Quelle est la différence entre pédagogie et recherche du profit ?

  111. C'est encouragent de voir comment tu arrives à ne pas être pollué par les attaques en tout genre qui te sont destinées.

    J'essaie d'appliquer les accords suivants :

    -Faire de son mieux (par rapport à notre condition du moment)

    -Ne pas faire de suppositions

    -Ne rien prendre personnellement

    -Avoir une parole impeccable (La parole est un outil incroyablement puissant, faites attention à l'utilisation que vous en faites)

    Assurément c'est un travail à fournir qui n'est pas sans importance, mais à force d'appliquer des principes, on fini par en faire notre mode de vie.

    Merci de l'encouragement

  112. @shot "Excuse moi spooner mais je ne m'intéresse pas à ce que tu dis"
    Parceque tu crois que ce que tu dis nous m'intéresse ? La pauvreté de tes arguments tellement peu développés nous laisse penser que toi, petit anonyme, tu veux utiliser la notoriété d'Olivier et la facilité que procure internet à le contacter pour accomplir ta mutation oedipienne en détruisant une autorité. Elève toi au niveau d'Olivier et après tu pourras débattre avec lui.

  113. Je relance...

    @Olivier Lafay:

    "Je dispose d'une très importante littérature sur le bodybuilding. Ce sont mes sources..."

    Peux tu me donner les noms de revues, livres, articles... sur ce que tu dis sur Schwarzenegger STP?

  114. Olivier Lafay a écrit:

    C'est urgent à ce point?
  115. Assez oui :-)

    Jusqu'à ce que je te lise je considerais Schwarzenegger comme un modèle sur certains points: perséverance, confiance en soi, volonté...

    Pour ce qui est de la motivation, c'est quand même une source d'inspiration je trouve.

    C'est vrai que sans le dopage il n'aurait jamais atteint ce qu'il a atteint, mais d'un autre coté même avec le dopage sans sa volonté et sa façon d'être et de penser il n'y serait probablement pas arriver aussi, non?

    Le dopage à mon avis c'est aussi un gros problème de société car elle le permet et va même jusqu'à récompenser ceux qui se dopent et à encourager ceux qui ne le font pas à le faire.
    A qui la faute?

    Je suis ouvert à toutes critiques et remarque et j'attend tes sources avec impatience.

    Regarde cette vidéo: www.youtube.com/watch?v=5... c'est assez motivant non?

  116. Schwarzenegger a admis avoir utilisé des anabolisants sous forme de stéroïdes lorsque leur utilisation était encore légale. En 1977, il a écrit à ce sujet que les « stéroïdes l'aidaient à maintenir sa masse musculaire pendant les régimes dans la préparation des compétitions » et qu'il « ne les utilisait pas pour accroître ses muscles ».
    En 1999, Schwarzenegger a poursuivi en justice le docteur Willi Heepe, médecin allemand qui avait prédit sa mort prématurée à la suite d'un accident vasculaire dû à sa consommation de stéroïdes. Comme le médecin ne l'avait jamais examiné personnellement, il gagna son procès et reçut 12 000 dollars de dommages et intérêts. La même année, il a déposé plainte contre le journal américain à sensations The Globe qui avait fait des annonces similaires sur son état de santé futur.
    Selon son porte-parole, Schwarzenegger n'a plus utilisé de stéroïdes depuis 1990, dès l'instant où ils ont été déclarés illégaux.

  117. Olivier Lafay a écrit:

    Selon son porte-parole...
    Il ne reste plus qu'à croire les communiqués officiels :-)
  118. Bonjour cela fait un moment que je suis au level 3 de la méthode et je commence à ne plus rien ressentir. Pour info je fait des répétitions de 12 sur tout les exo a par à la G(p 175) ou je fait 6x20 et la dernière jusqu'à je ne peuvent plus en faire et j'ai également rajouté une difficulté à mon entrainement, je fé 10 pompes après chaque exercices a partir du E3(p 166). Et je voudrai savoir comment pourrait t'on travaillé comme il faut son cardio ?? c'est important pour moi je veut aller a l'armée ! Merci de vos conseil.

  119. Bonjour,

    M. Lafay fait preuve de beaucoup de patience je trouve. Voilà quelques annéesje travaillais pas loin du Gold's gym de LA. Les physiques que je croisais le matin en allant bosser et eux allant s'entraîner étaient très impressionnant. C'est une route que d'aucuns peuvent suivrent mais il y a une contrepartie assez douloureuse à l'obtention de ces résultats, la sur valorisation d'une des composantes de l'existence au détriment d'autres compartiments de l'existence tout aussi intéressants pour, je pense, la majorité des gens. En ce sens, de ce que j'ai compris en suivant la méthode et les considérations dites "philosophiques" au cœur de celle-ci, nous avons à faire à une approche durable et totale. Elle prend en compte une multitude de facteurs (tant au niveau des performances physiques que de la vie en generale) là où les gens que je croisais à LA étaient assez monolithiques et dans une attitude sacrificielle.

    Ce sont deux routes parallèle qui ne peuvent se croiser je pense. La fonte peut être un élément de la globalité mais j'ai souvent remarqué qu'elle devenait la totalité pour beaucoup de pratiquants, allant souvent jusqu'à la rupture morale (drogues) et physique (blessures).

    Combien d'Arnold ? Combien de gens crâmés en ayant voulu le devenir?

    On peut choisir sa voie sur la base d'une occurrence sur la totalité des parcours ou sur la tentative d'équilibre physique et mental à long terme. Je ne juge pas ceux qui choisissent la première mais un moment donné, les excès se paient et combien valent des millions ou une gloire acquise si le prix à payer est de terminer, dans la plupart des cas, en dialyse ou avec des articulations en vrac?

  120. Bonjour tout le monde,

    J'ai pratiqué la fonte et la méthode d'Olivier, et franchement ca méthode fonctionne tres bien, apres c'est sur il faut de la rigueur, c'est une autre philosophie que la fonte.

    Mais je le dis haut et et fort la methode d'Olivier est fiable et respecte le corps et les articulations, et ce tout en "sculptant" le corps, et en dehors de la beauté du physique, cette methode permet aussi de prendre de la force.

    Il faut rentrer dans l'esprit dont Olivier a crée cette méthode, une fois celle ci acquise toiut devient simple, et il ne faut pas oublier que c'est uniquement votre motivation et votre constance dans la pratique de cette methode qui vous donneront des résultats.

    Tout dépend de la motivation, ce n'est pas une méthode miracle mais bien une méthode qui fonctionne tres bien. Mais l'effort reste toujours la base de tout.

    Bon entrainement a vous tous

  121. Olivier Lafay a écrit:

    Merci à vous, Ola et doberman. Vos réflexions sont très intéressantes.
  122. Olivier Lafay a écrit:

    Desty, il faut lire "objectif performance", dans Turbo (volume 2 de la Méthode).
  123. Bonjour olivier
    petite presentation rapide j ai 37 ans et j'ai repris le sport (handball) après 10 ans sans activités sportives.
    j ai repris le footing (deux fois par semaines) mon but est de prendre un peu en poids mais surtout en volume.
    j'ai acheté votre méthode et je me suis fabriqué les deux petit ateliers en bois (parralleles et tractions)
    je vais débuter l'entrainement mais se pose à moi un souci durant les trois prochaines semaines on reprend l 'entrainement a raison de deux fois par semaine (lundi et jeudi) uniquement en cardio et après je n aurai entrainement plus que le jeudi(et les matchs le samedi) comment puis je faire pour bien demarrer votre methode en tenant compte de mon entrainement de handball?
    je suis super motivé j'ai passé trop d 'année a etre sans formes réelles et mes cousins pratiquent votre methode et en sont super content ( a part les courbatures au depart de la methode) les resultats sont presents.
    un petit detail je suis raide comme un piquet!! je n ai pas de souplesse.
    Davance merci pour vos réponses

  124. Olivier Lafay a écrit:

    Il faudrait poser la question ici : http://www.musculaction.com/forum/methode-lafay-entrainement-f26.html
  125. florian glineur a écrit:

    Je vais réagir en ayant marre d'entendre toutes ces idioties de la part de tout le monde.
    La guerre que vous menez monsieur Lafay est la votre soit et je ne la remettrai pas en cause cela n'étant pas de mon ressort.
    Par contre dire que l'on ne souffre pas en pratiquant lafay, pardonnez moi de m'offusquer quand j'entends ceci.
    Je suis beaucoup plus sur le carreau après une séance lafay que une séance de fonte, et concernant les blessures elles sont certes beaucoup moins graves que celles que l'on peut obtenir avec de la fonte en forçant comme un âne mais elles existent
    Maintenant je continuerai la méthode la trouvant plus complète, financièrement plus abordable et demandant moins de temps qu'un entraînement de fonte.
    Mais sincèrement arrêter de prônez que votre méthode est douce et sans douleur.
    Et concernant arnold schwarzenegger il y'a le dopage effectivement mais la masse de travail et la volonté dont il à fait preuve ne sont pas à remettre en cause même si sans cela il n'aurait pas atteint un tel niveau.
    Ca devient vraiment agaçant d'entendre que vous et votre méthode êtes supérieur aux autres.
    N'oubliez pas que vous avez des pratiquants qui ne sont pas des moutons et vos représentant mais tout simplement des personnes ayant trouvés dans votre méthode un bien être et un entraînement qui leur convient.
    Un pratiquant lafay satisfait mais agacé de tout ces débats stériles.

    Cordialement,

    Glineur Florian

  126. Florian>Il faudrait:

    -lire l'article que tu commentes

    -lire celui-là: methode.lafay.free.fr/ind...

    -lire celui-là:

    methode.lafay.free.fr/ind...

    Cela serait beaucoup plus productif que de t'énerver.

    1)Tu n'as pas à dire à quelqu'un sur son propre blog ce qu'il peut dire ou pas à propos de son propre travail

    2)Quand tu dis que tu es "beaucoup plus sur le carreau après une séance Lafay", dis-toi que si d'autres arrivent à progresser très vite, sans être "sur le carreau", c'est peut-être que la méthode n'est pas le problème, mais la manière de l'aborder.

    Et donc qu'il faut remettre en question ta gestion de l'entraînement.

    Il est possible de progresser avec des efforts raisonnés, de manière douce.
    Au lieu de crier qu'on a pas le droit de dire que c'est possible, sous prétexte que toi tu ne le fais pas, remets-toi en question.

    Lis les articles, aborde l'entraînement différemment et tu progresseras vite et facilement. Sans être "sur le carreau" pendant/après les séances..

    Vouloir ne pas être un mouton ne doit pas signifier rejeter tout ce que l'on n'est pas capable d'appréhender...si tu veux vraiment ne pas être un mouton, lis les articles et mets-les en application. (sauf si c'est progresser plus vite sans être sur le carreau ne t'intéresse pas :) )


    Ps: mon ton est sec mais le but est de te faire prendre conscience que tu peux changer, pas de te descendre gratuitement. C'est pour cela que contrairement à toi, j'ai étayé ma réponse à l'aide d'arguments pour appuyer mon propos. Si j'avais fait comme toi, je t'aurais dit, pour résumer: "tais-toi, si c'est possible"...'-)

  127. Olivier Lafay a écrit:

    Florian, tu ne veux pas être un mouton? Alors, APPRENDS.

    Si tu penses que, pour ne pas être un mouton, il suffit de s'opposer bêtement (sans réfléchir), alors tu es en fait un GROS mouton ! Tu fais partie de ces moutons qui pensent qu'il suffit de dire qu'on n'est pas un mouton pour ne pas en être un. Et des gens comme ça, il y en a trop.

    Tu ne veux pas être un mouton? Alors commence par te demander pourquoi l'auteur de la Méthode écrit certains articles, pourquoi ce qu'il dit te semble opposé à ce que tu penses. Bref, apprends à réfléchir...
    C'est quand on sait se remettre en question face à un savoir qui nous dérange, qu'on prouve, justement, qu'on n'est pas un mouton à l'esprit borné, un mouton avec de grosses oeillères et qui croit que le monde s'arrête là où il a cessé de penser.

    Tes échecs et tes erreurs ne sont pas le signe que tu es libre et que tu as tout compris. Au contraire.
  128. Christophe T. a écrit:

    Je me permet d'apporter mon témoignage :

    Je pratique la méthode depuis 6 mois environs avec plus ou moins de rigueur, et en forcant modérément... Et bien je constate que j'ai retrouvé la masse musculaire que je possédais il y a quelques années lorsque j'avais un travail physique et de nombreux loisirs sportifs.

    Ce simple fait me permet de confirmer qu'il est inutile voir contre-productif de forcer comme un dingue pour obtenir de la masse.

    Par contre, je possède bien moins de force et d'endurance qu'auparavant. Il ya quelques année j'étais cordiste (travaux accrobatiques) donc métier physique, beaucoup de manutention + escalade et plongée en apnée le week end mais aucun type de musculation. Je possédais la mème masse musculaire qu'aujourd'hui (voir même un peu moins) mais une force et une endurance nettement supérieure

    Je ne comprend donc vraiment pas la logique du "no pain, no gain" en musculation, il est clair pour moi que ce qui est décrit dans la méthode est vrai, un muscle sollicité modérément et reposé grossit mieux qu'un muscle sollicité intensément et au travail 6 jours/7. dépasser ses limites permet de gagner en force et en endurance mais certainement pas en masse, ou du moins pas directement...

    J'aimerais aussi faire une distinction dans le terme "douleur" car ne pas l'avoir fait il y a quelques années m'a couté cher, en effet, étant jeune et en pleine santé, "la douleur" de dépasser mes limites musculaires m'a empèché de sentir la douleur d'une limite osseuse qui elle ne se dépasse pas et ne disparait pas comme une courbature, elle est un signal d'alarme envoyé par le corps pour nous dire que quelque chose ne va pas, mauvais mouvement, abus ect...

    A force de manutentions lourdes, de mauvaises postures, et surtout d'une idée de supériorité du mental sur le corps, je me suis gravement blessé le dos, engendrant une immobilitée prolongée et difficile à vivre pour un habitué de sport et aussi, comme beaucoup de monde, habitué à une bonne santé qui permet une liberté que l'on apprécie malheureusement trop souvent lorsqu'on la perd...

    Tout ça pour dire que le corps nous offre en permanence des informations sur notre façon de pratiquer une activité, de nous nourrir et d'être de manière générale. Il me parrait beaucoup plus important d'être à l'écoute de ce dialogue corps/esprit d'une richesse incroyable que de son tour de bras ou autre valeur physique mesurable. Il y a des limites que l'on peut dépasser, et d'autre qui sont la pour nous préserver.

    En tout cas je trouve la méthode très bien construite et je remercie Olivier d'avoir eu la patience et la motivation de synthétiser autant de savoir et d'expérience dans des livres aussi simples et agréables à lire.

    Je partage avec vous un documentaire que je trouve magnifique dans lequel on retrouve quelques élément de la méthode, et une belle philosophie :

    www.youtube.com/watch?v=N...

  129. Pour rebondir sur Ledragonseveille...

    Edgar Morin a écrit: « La méthode aide à penser par soi-même pour répondre au défi de la complexité des problèmes » et « Les méthodologies sont des guides a priori qui programment les recherches (remplaçons « recherches » par » entrainements »).
    On peut donc dire que beaucoup qui n’ont pas réussi ont longtemps pensé que la description et le déroulement des niveaux étaient la méthode, alors qu’ils ne sont qu’une méthodologie (ex « première semaine 3 séances, deuxième semaine 2 séances ; d’abord exo B, 25 secondes de repos, exo A, etc. »). Dans le livre vert il y a les méthodologies (la partie sur ce que sont les séries, les temps de repos, etc ; le déroulement des niveaux, etc) et le concept d’Efficience (l’introduction du livre en fin de compte ; et probablement des fragments de phrases dans le livre qui rappellent le concept). Le concept d’Efficience n’est pas uniquement visible dans le livre vert, il est même développé aussi dans Turbo (qui propose des méthodologies anti-stagnation par exemple), Nutrition et énormément avec les articles du blog.
    Par exemple quand on nous propose de scinder une séance d’1h en deux de 30 minutes ; de placer les tractions avant la triade ; d’ajouter un exo d’Arnaud, etc : ce sont des méthodologies (« qui programment l’entrainement »). Des méthodologies qui ont répondu à l’Efficience.
    L’Efficience doit donc s’imposer avant même les méthodologies et je dirais même avant la méthode. Car l’Efficience pourrait s’appliquer dans n’importe quel domaine de la vie (monde du travail, nutrition, sport, social, culture, etc). Par exemple si vous êtes étudiant, si vous pratiquez l’Efficience alors vous aurez nécessairement créées ou copiées des méthodologies d’apprentissages qui répondent à l’Efficience (par exemple apprendre un poème sans le comprendre en le répétant 583 fois dans la journée = No pain no gain. L’Efficience aurait trouvé une méthodologie du type : comprendre le texte, le visualiser mentalement, faire des associations d’images, l’apprendre, le répéter une fois toutes les 6 heures.).
    Il s’avère que l’Efficience + les méthodologies proposées par Olivier Lafay, ça forme la Méthode. Mais l’Efficience sans les méthodologies ça ne formerait pas la méthode. Par exemple Ledragonseveille se demande si l’on pourrait changer certaines méthodologies par d’autres (changer l’ordre des exos ou leur nombre de séries par exemple), dans ce cas on ne perd pas le concept d’Efficience, au contraire il fait preuve de réflexion pour adapter au mieux son entrainement avec son boulot, mais les méthodologies qu’il veut appliquer ne sont pas celles proposées par Olivier Lafay, par conséquent il ne peut pas savoir si ces méthodologies fonctionneront à 100% ; par exemple il ne sait pas par avance si faire uniquement 3 séries au lieu de 6 sera bénéfique (alors que celles de Lafay ont été validées au fil des années de ses entrainements).
    A l’opposé nous avons des pratiquants qui suivent uniquement les méthodologies du livre vert (en supposant qu’ils n’aient pas lu l’introduction du livre, en se jetant sur les niveaux), c’est-à-dire suivre bêtement le déroulement des niveaux, même s’ils sont blessés par exemple, chercher absolument à passer d’un mode à l’autre. Ils ne pratiquent donc pas l’Efficience. Heureusement pour eux Turbo répond de manière méthodologique à comment pratiquer l’Efficience pour leur entrainement (ex : « si vous chercher à gagner en masse, éviter de forcer, donc éviter de vouloir absolument remplir les objectifs d’un niveau ; ou au moins avec les techniques anti-stagnations ; doser son apport calorique en fonction de son poids et de l’entrainement » etc.).
    Quand je lis alors Ledragonseveille je me dis que ça ouvre une certaine liberté entre l’Efficience et les méthodologies. Jusqu’à présent très peu de pratiquants ont pu proposer leurs propres méthodologies sans perdre en « effets » (pour reprendre le terme de l’article) on connait tous le pratiquant qui a voulu changer un exo ou changer le nombre de séries sans succès. Là tout de suite j’ai en tête Arnaud qui a proposé un exo supplémentaire (avec les cordes), un ajout méthodologique en fin de compte qui a su être validé.
    Comment développer des méthodologies encore plus adaptées à notre situation (ex de la situation de Ledragonseveille, j’imagine que trouver des bonnes méthodologies impliquent de passer par des échecs, et je suppose que Lafay avant de trouver les bonnes a connu des échecs ^^).

  130. Olivier Lafay a écrit:

    L'Efficience est inscrite au coeur même de la structure de la Méthode, elle l'a façonnée. Sortir de la structure, c'est faire toute autre chose qu'un entraînement efficient. L'enchaînement des niveaux, l'agencement des exercices et des temps de repos sont pensés en fonction de l'Efficience. C'est le processus circulaire s'ajoutant à la structure linéaire qui permet d'optimiser son entraînement et de maximiser son efficience.
    L'Efficience, c'est des idées et des pratiques, sachant que les idées ont façonné la pratique, on la retrouve dans le moindre élément structurant le livre vert, sachant aussi que cela ne suffit pas. Le niveau supérieur d'Efficience s'acquiert avec Turbo et les articles du blog.
  131. J'adore la méthode Lafay et j'y prend bien plus de plaisir qu'en soulevant de la fonte, par contre, j'ai été blessé en pratiquant la méthode (double tendinite du sous épineux)
    Depuis, j'ai bannie tout les rythmes rapide qui sont traumatisants pour les articulations.

  132. Olivier Lafay a écrit:

    La blessure ne vient pas du rythme rapide, mais soit du surentraînement, soit d'une mauvaise exécution, soit des deux.

Express Yourself!